LOBOLobo, ta gardienne me dit que tu ne vas pas bien. Depuis le départ d’Adonis tu ne manges plus, cela fait presque un mois, et tu deviens de plus en plus faible. Est-ce qu’il te manque ?

Oui beaucoup, Adonis était un compagnon exceptionnel pour moi. Il adorait ma gardienne, il l’admirait et l’adulait comme une icône. Cela  la remplissait de lumière, et depuis son départ, cette lumière s’est ternie, et ça me rend triste pour elle. Il nous manque tellement, Adonis avait sa mission auprès d’elle, s’en occuper, le soigner l’obligeait à s’oublier un peu et lui mettait du baume au cœur. Ça lui faisait du bien, elle s’en faisait à elle. Depuis qu’il est parti, même si les choses semblent plus simples, car sa santé créait beaucoup de problèmes et de contraintes, il y a un grand vide et j’espère qu’il va très vite nous envoyer un nouveau compagnon.

C’est la raison pour laquelle tu ne manges pas, Lobo ? Tu n’as pas mal quelque part ? Tu n’es pas malade ?

Non je n’ai pas mal, j’ai envie de manger, mais j’ai une boule dans la gorge dès que je me retrouve devant la gamelle, ça coince et je ne m’en sens plus la force.

Tu as conscience, Lobo que tu vas tomber très malade, tu seras complètement épuisé et sans force et ta gardienne s’inquiète beaucoup pour toi.

Oui je sais, je l’aime et suis triste de lui causer du chagrin, de la peur et du stress, mais je ne sais pas comment faire, j’aimerais bien pourvoir me jeter sur la nourriture comme avant, mais je n’y arrive pas.

Et la tique, est-ce qu’elle t’a fait souffrir ?

Non, juste ça me grattait un peu…