Loki m’attendait sur le chemin, l’air très triste et nostalgique. Lorsque je me suis approché de lui pour lui expliquer qui j’étais et la raison de ma présence, il m’a dit :

Me voilà soulagé, je suis triste et inquiet de devoir rester longtemps ici. Je l’aime, c’était ma maman, ma maman de cœur et elle a beaucoup de mal à me laisser partir. Cela m’empêche de rejoindre le jardin des animaux. Je ne me sens pas le droit de l’abandonner. Elle craint de ne pas avoir fait ce qu’il fallait faire, elle culpabilise, se pose beaucoup trop de questions et ne comprends pas mon départ si jeune, alors que nous avions encore de belles années à partager ensemble.

Elle me charge, Loki, de te transmettre un message et aimerait que tu répondes à ses questions :

Moi aussi je l’aime, je lui manque et elle aussi me manque, même si je partage encore son quotidien, que je peux la voir et l’entendre. Tant que je reste là dans ce bas astral je ne peux me reposer et me ressourcer,  je m’accroche et je pompe son énergie.

Dis-lui que j’étais sur mon chemin et que je préparais mon départ. Même si ça a été un peu brutal, surtout pour elle, je savais qu’elle ne pouvait plus rien pour moi et elle ne doit surtout pas vivre dans les regrets ou la culpabilité. J’avais de grosses douleurs, même en me réfugiant dans l’astral. Sortir de me corps pour me réfugier dans l’astral m’a aidé à supporter les souffrances ? et ce qui était le meilleur pour moi c’était d’accepter la réalité et m’aider à partir.

Explique-lui que nous les animaux sommes chez vous pour une période plus ou moins courte. Nous ne sommes pas chez vous par hasard, même si c’est vous qui venez nous chercher. Nous sommes auprès de vous parce-que nous avons des missions de vie et parfois lorsqu’elle est trop difficile ou lorsqu’elle est terminée, nous remontons pour nous reposer et nous ressourcer.

Ma mission auprès d’elle était de l’aider à avancer dans sa vie, sur son chemin. Elle n’est pas terminée, loin de là, mais les peurs, les angoisses ont cristallisé dans l’énergie de mes reins, une énorme insuffisance et faiblesse. Les peurs étaient profondément ancrées en moi dès ma naissance, c’était en quelque sorte congénital, et je lui reviendrai pour continuer mon travail après m’être ressourcé.

Mais pour cela, je dois faire un aller/retour au jardin des animaux et j’ai besoin d’aide pour passer le pont des fleurs. Dis-lui de ne pas douter, de ne pas être si méfiante, et de faire confiance à la vie et à l’univers. Elle a beaucoup de mal à accepter de s’ouvrir à la vie, à l’amour et aux autres spontanément et elle a besoin de moi pour y arriver.

Lorsque je serai là-haut, je pourrai lui envoyer des signes, mais tant que je reste entre deux, je peux juste lui pomper son énergie. Explique-lui aussi que nous les animaux sommes dans l’amour et même si c’est parfois difficile pour vous, nous vous aimons et vous pardonnons vos petits et parfois grands manques ou actes. Moi je ne lui en veux pour rien, je n’ai en aucun cas de mauvais souvenirs. J’ai vécu de très belles années avec elle et j’ai été très heureux de vivre des moments de fusion totale, ce à quoi mon âme aspire à présent c’est de monter pour me ressourcer quelque temps et de pouvoir lui revenir très vite. Il me tarde de la retrouver, je suis et je reste relié à elle, elle l’a bien compris que je reste le chat de sa vie.  Sa maison est vide, sans âme et le restera tant que je ne serai pas de retour.

Alors si tu es prêt maintenant Loki, je vais t’accompagner un petit bout de chemin ?

Je le suis et j’ai hâte car ici ce n’est plus ma place et plus vite je serai au paradis des animaux, plus vite je peux préparer mon retour.

Ensemble nous nous sommes avancées sur le chemin de lumière qui s’est ouvert à nous, et lorsque je me suis arrêtée devant le pont des fleurs, il m’a dit :

Merci, tout simplement merci, je n’en rajoute pas plus, ma gardienne est une personne simple et directe. Elle n’aime pas se noyer dans les mots, dans les explications.

Puis il a passé très rapidement le pont et s’est noyé dans l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir Loki !