Lucky, tes gardiennes me chargent d’un message pour toi et aimeraient te poser quelques questions :

Nous aimerions qu’elle sache que nous ne l’avons pas abandonnée, nous allons revenir pour la récupérer dans un certain temps. On ne pouvait pas la prendre avec nous pour ce voyage, c’est pour ça qu’elle est dans cette maison avec tous ces chats. On lui cherche une nouvelle maison avec des personnes aimantes mais pour l’instant on ne trouve pas. On pense fort à elle et on languit de la retrouver car elle nous manque énormément ! 

 En terme de question, nous aimerions lui demander pourquoi elle ne s’entend pas avec Kyra. Comment elle se sent dans cette maison, est-ce que qqch la dérange ? Est-ce qu’on lui manque ? Et pourquoi est-elle aussi jalouse de Craquotte ?

Après lui avoir lu de contenu, elle est venue vers moi et s’est arrêtée quelques pas avant, m’a regardée les yeux grands ouverts et m’a dit :

Mais c’est quand qu’elles reviennent me chercher ? Ça veut dire quoi dans un certain temps ? Moi j’ai besoin de savoir que c’est aujourd’hui et pas demain, ni hier. Moi je vis dans le moment présent, dans le ici et maintenant, et de me dire qu’elles ne m’ont pas abandonnée, qu’elles vont revenir me récupérer dans un certain temps est plutôt inquiétant, incertain et pas rassurant du tout.

Je les aime et elles me manquent, mon territoire me manque et ma compagne (Iowa) aussi. Ici ce n’est pas chez moi et on me le fait bien sentir. Kyra se prend pour la princesse et elle me nargue dès qu’elle le peut, et Craquotte est une petite chipie, elle a envie d’être et de rester un bébé et pense que pour pouvoir garder son statut de petite dernière, et aussi parce qu’elle n’est pas bien socialisée, elle adopte parfois des comportements inappropriés avec ses compagnes dans la meute. Et elle profite de la protection de Kyra qui l’a un peu prise sous son aile pour me montrer des airs de supériorité.

Je reconnais que j’en suis un peu jalouse, je suis plutôt une chatte de type timbre-poste, très scotchée et attachée à ma gardienne et cette petite sauvage aimerait bien la prendre pour maman aussi. Depuis que nous sommes dans cette maison avec Kyra à ses côtés, elle me fait bien sentir qu’elles sont deux contre moi et cela me crée du stress et des angoisses.

Et puis ici ce n’est pas le top, cette maison et sa gardienne portent beaucoup d’énergies pas toujours très zen, il y a du travail, et comme nous sommes nombreux, chacun pense que l’autre s’en occupera. Il n’y a pas d’ordre, on se marche trop sur les pattes.

Dis-leur qu’elles me manquent et que j’aimerais bien les retrouver très vite, que nous nous retrouvions tous les 5, même avec Craquotte, je fais avec. J’ai besoin de retrouver mon chez moi et avoir des repaires quant à la mission que j’ai à remplir auprès de ma gardienne.

Ici je me sens bien inutile, je ne peux pas remplir mon rôle et puis la maîtresse de maison est un peu perdue, et par moments a beaucoup de mal à gérer la situation. Lorsqu’elle manque d’ancrage, tout va de travers pour nous, la tension monte et les disputes éclatent, l’agressivité aussi et les problèmes de pipis et cacas s’en suivent, mais ce n’est jamais un seul, ni le même.

Je suis désolée, lorsqu’il m’arrive de me lâcher (et je ne suis pas la seule) ce n’est pas par vengeance, c’est un profond  mal-être que j’exprime. J’ai besoin de plus de calme et de sérénité pour pouvoir évoluer dans une ambiance qui soit en paix et en harmonie avec ce que je ressens.

Partir dans une famille d’accueil ? Est-ce que d’être ailleurs, dans une famille où je vais peut-être rencontrer d’autres problèmes ou les mêmes, serait mieux pour moi ? Je ne crois pas, ici je me sens toujours encore plus reliée à ma gardienne car je sais qu’ici elle reviendra après son voyage, mais reviendra-t-elle me chercher dans cette famille ?

Et pourquoi pas plutôt rejoindre Iowa, elle me manque terriblement aussi, et ensemble ce serait plus facile d’attendre votre retour. J’aimerais tant retrouver la quiétude de votre foyer et je comprends que je dois être patiente, mais c’est bien compliqué car la maîtresse de maison ne l’est guère, ce n’est pas son fort et à juste titre, peut-être on lui a quand même imposé notre présence, alors qu’elle avait déjà plusieurs autres chats.

Je vais essayer de faire des efforts, mais essayez de rentrer très vite, je vous aime et nous avons besoin de vous, ne l’oubliez pas, nous sommes une famille et cette dernière est bien dispersée en ce moment et sur des lieux différents, cela complique d’avantage la situation.