Ta gardienne aimerait savoir si tu es heureuse ? Ce que tu ressens envers Iban ton compagnon ? Où en est votre relation ?

Elle me pose cette question, mais elle connaît la réponse, elle sait que je suis heureuse, qu’elle est ma maman et que je suis sa petite fille, que je suis si heureuse de l’être même si les débuts ont été un peu difficiles avec Iban. Nous sommes tous les deux un peu possessifs et exclusifs et il n’a pas trop aimé que je marche sur ses pattes. Je l’ai compris tout de suite et j’ai eu un peu de mal à trouver ma place.

Maintenant, avec le temps, les choses se sont grandement améliorées et nos énergies sont harmonisées et pacifiées. Je connais une belle vie de chien, je le précise parce que je suis et je reste un animal, mais on me considère et me respecte comme un humain et je fais partie de la famille. Je me sens un membre à part entière et je ne manque de rien. On me choie, on me câline, on m’emmène en grandes balades et j’adore ça.

Mon compagnon est un peu plus pépère et aimerait parfois être plus calme, mais les activités le stimulent aussi et en fin de compte cela nous permet de vivre et de partager des moments très forts et de jouer ensemble. A la maison nous avons chacun notre mission auprès d’elle et je respecte son travail.

La mienne consiste à l’accompagner sur son chemin, à l’aider à avancer en toute confiance et sérénité. Même si je suis plus jeune qu’Iban, j’ai bien compris que je ne dois pas m’immiscer dans leur relation et que ce dernier souhaite garder une place privilégiée dans son cœur. Cela ne m’empêche pas d’être heureuse, de l’aimer et de me sentir aimée.

Je sais qu’elle a un grand cœur  et qu’il y a assez de place et d’amour pour tous les deux. Parfois lorsqu’il m’énerve de trop, je le nargue un peu mais de moins en moins avec l’âge, je comprends son ressenti vis-à-vis de moi, je sais que c’est un peu de la jalousie (miroir) et j’essaye de lui montrer une image de moi plus sage et raisonnable.

Sinon nous nous aimons bien et on peut parfois s’entendre à merveille, tout comme vous les humains nos émotions et états d’êtres fluctuent en fonction des évènements du quotidien.