La rencontre avec Maya s’est faite au bord d’une route. Elle était assise sur le trottoir et regardait à droite, à gauche les voitures passer. A mon approche, elle a levé la tête vers moi et son regard exprimait de la tristesse, beaucoup de tristesse. Je lui ai expliqué que j’étais là pour lui transmettre des messages et lui poser des questions de la part de ses gardiens :

Petite Maya

Les 10 jours qui viennent de passer ont été particulièrement éprouvants et surtout cette journée du 30 janvier où tu nous as quittés.

Ta disparition est une réelle souffrance pour nous et nous te pleurons encore. J’ai quelques questions à te poser. As-tu un rapport avec Max le premier chat que nous avons perdu ? Etais-tu sa réincarnation ? Dis-moi pourquoi vous êtes morts tous les 2 dans les mêmes circonstances ? 

Pressentais-tu quelque chose lorsque tu as hésité quelques secondes à sortir ce matin du 30 janvier ? D’habitude tu ne te faisais pas prier, à peine la porte ouverte que tu courais déjà dans le jardin. As-tu un message à nous communiquer ? Y-a-t-il quelque chose à retenir ou à comprendre de ta disparition et celle de Max ? Comme tu le sais la personne qui t’a percutée à déposer plainte contre moi car je l’ai poursuivie en l’insultant. Ce jour-là, j’étais tellement sous le coup de l’émotion, je t’ai vue mourir devant moi et je n’avais qu’une envie, c’était de crier ta disparition haut et fort car je me sentais étouffée par ce sentiment d’injustice et de peine. Rien ne pouvait m’arrêter tant ma rage était immense ! 

J’ai ensuite déposé plainte contre elle car pour moi tu n’étais pas un chat en divagation comme cette fichue loi le dit et pour moi on ne doit absolument pas tuer un animal, celle-ci étant tout aussi précieuse que la vie des humains. Je me battrai pour empêcher la maltraitance des animaux, l’abandon qui est aussi cruelle, bref je vous défendrai tous et je veillerai sur vous aussi longtemps que je serai en vie. 

Sache petite Maya que quoiqu’il arrive tu resteras gravée à jamais dans nos cœurs. Nous sommes liés de toute façon et nous serons amenés à nous retrouver dans une future incarnation. Nos karmas sont liés ! 

Maintenant, il est temps pour toi d’aller rejoindre Max et Princesse aux jardins des animaux. Je te confie à Christiane qui va s’occuper de toi et te guider. Aie confiance ! Là où tu vas il ne peut rien t’arriver de mal. On t’aime !

J’attendais ta venue et je suis rassurée que tu sois là. Je regarde les voitures passer et je sais que c’est très dangereux de traverser la route. Je me suis déjà fait percuter par un chauffard et mon départ brutal et violent les a tous mis en grande souffrance, et voilà que je reviens et qu’il m’arrive le même sort.

Max ?

Oui, je me sens impuissante devant tant d’injustice, en même temps j’avais un mauvais pressentiment ce matin-là, comme si j’avais l’intuition qu’on allait me rappeler au jardin des animaux et je n’ai pas été assez prudente. Je me suis fait heurter par cette voiture et me voilà bloquée ici. Impossible de faire la transition, je me sens enchaînée à cet endroit et pour eux c’est terrible.

Ils revivent ce drame cruel et leur douleur est immense. Pardon, pardon pour cette grande souffrance que je vous inflige, je vous aime tant et je vous apporte peine et désespoir. Il y a eu ce premier accident et maintenant ce deuxième. Et je reste de nouveau là, entre 2, et j’ai besoin de ton aide pour faire le passage. Il faut croire que je n’ai rien compris, et de vous voir vous torturer de douleur et de colère me fait mal.

Ici ce n’est plus ma place et je dois monter pour que vous puissiez retrouver paix et harmonie dans votre cœur et esprit.

Ne t’inquiète pas Maya, je suis là pour te guider. Tes gardiens ont fait appel à moi pour t’accompagner au pont des fleurs.

Dis-leur merci, moi aussi je les aime, je les aime tant et je leur reviendrai. Mon âme est éternelle et aspire à leur revenir.

Dis-lui merci aussi pour son cœur rempli d’amour et de compassion pour les animaux. Dis-lui merci de se battre pour veiller sur nous et nous protéger. Dis-lui aussi, même si mon départ violent la torture, de ne pas être en colère. Dis-lui de remplacer la colère par une pensée de lumière à l’intention de la personne ou des humains qui maltraitent, ou par leur imprudence, font du mal ou ne respectent pas les animaux. Je n’ai pas eu de chance et un passage au paradis des animaux est nécessaire pour pouvoir leur revenir.

De là-haut je leur enverrai des signes, de l’aide pour remplacer cette colère par une lumière divine. Elle est empreinte d’amour et d’empathie et doit avoir le soleil dans son cœur.

J’étais revenue pour une mission auprès de ma grande sœur qui est mon âme sœur. J’étais chargée de lui apprendre le détachement affectif afin de l’aider à grandir sans dépendance ni co-dépendance. J’étais sensée être son double, son jumeau, mais je me suis aussi sentie très proche de toi et surtout j’étais jeune et j’avais envie de sortir, de découvrir les alentours.

Je n’ai pas assumé ma mission, peut-être qu’elle est trop difficile pour un petit être curieux et avide d’escapades ? Suis-je rappelé pour ça ? Peut-être qu’une aide humaine lui serait plus bénéfique pour me décharger de cette responsabilité, et moi je pourrai enfin te revenir à toi.

Ce ne sera pas long, je suis jeune, en pleine santé physique et je n’ai besoin que de peu de temps pour me ressourcer. Je n’ai pas peur de faire le passage, je sais que Princesse m’attend de l’autre côté et je suis contente de la retrouver.

Puis elle est venue à mes côtés, nous avons fait quelques pas sur ce trottoir triste et gris, et au fur et à mesure que nous avancions, ce trottoir s’est transformé en un beau chemin de lumière où brillaient des milliers d’étoiles. Et lorsque je me suis arrêtée devant le pont des fleurs, elle m’a regardée très profondément dans les yeux et m’a dit :

Merci, merci, amour, louange et gratitude à tous les êtres de la terre qui œuvrent pour les animaux. Merci à l’univers d’exister, cela me remplit d’amour et de reconnaissance.

Puis elle a traversé le pont pour rejoindre Princesse et toutes les deux se sont noyées dans la lumière de l’arc en ciel.

Au revoir Maya, paix à ton âme !