Ta gardienne m’envoie à toi pour te transmettre des messages et te poser quelques questions Merlin :

 Je fais de mon mieux pour prendre soin de lui et je ne comprends pas ses agressions à répétition, en particulier sur mon mollet droit. Il me prend à chaque fois par surprise et me fait très mal. J’ai déjà été infectée par ses blessures. J’ai peur de lui et ça n’est pas confortable pour moi de vivre dans la même maison que lui. J’aimerais qu’il ne m’attaque plus. J’aimerais comprendre pourquoi il agit ainsi. S’il a un message à me faire passer, pourrait-il s’y prendre autrement, sans me faire mal?

 

-J’aimerais le rassurer sur le fait que je ne l’abandonnerai pas, que quand je pars, je prends soin de demander à quelqu’un de venir s’occuper de lui, le plus souvent à domicile

 

-Je sais que les huiles essentielles que j’utilise beaucoup peuvent le déranger, j’aimerais savoir si c’est supportable pour lui ou bien s’il faut que je fasse autrement?

 

– Il est en surpoids, ce qui n’est pas bon pour sa santé. Je le rationne, mais ça ne change pas, il a besoin de manger tout le temps, comme un goinfre. Est-ce que les haricots et les courgettes que je lui propose entre 2 rations de croquettes lui font du bien? a-t-il besoin d’un autre régime alimentaire? c’est compliqué pour moi car il a eu des problèmes de reins à cause de croquettes sans céréales que je lui donnais, pensant bien faire. J’ai eu d’ailleurs très peur qu’il meure à ce moment là. 

Je voudrais m’excuser auprès de lui de n’avoir pas su détecter qu’il avait des problèmes rénaux et urinaires. Il a dû souffrir. J’en suis navrée.

 

-Aimerait-il avoir un colocataire chat?

 

-A-t-il quelques chose d’autre à me dire?

 

– Je l’aime fort et tiens à lui.

 

Pendant que je lui lisais le contenu, il me regardait l’air confus, a baissé plusieurs fois ses yeux pour se concentrer sur ses pattes, et lorsque j’avais terminé, il m’a dit :

Je me sens si ingrat, si confus, je suis vraiment navré de lui créer autant de peurs, de stress et d’inquiétudes. Mea culpa, dis-lui que je l’aime très fort et que je suis désolé des moments d’agressivité que j’exprime envers elle, et surtout le mal que je lui fais. Mea culpa, je ne sais dire autre chose, demande-lui pardon pour tant d’ingratitude et de réactions méchantes de ma part alors que je l’aime si fort, comme la prunelle de mes yeux et que je mène une vie de prince depuis qu’elle m’a adopté.

Je ne veux pas lui faire peur, au contraire, je suis là pour la protéger, pour veiller sur elle et la nettoyer énergétiquement. De type nettoyeur, je m’occupe de ses énergies et de celles du lieu et il y a pas mal de passages ici. Ce serait bien de veiller à faire nettoyer la maison, car cela rajouté à mes vieilles mémoires, me rendent agressif et j’ai parfois du mal à me maîtriser et à contrôler mes réactions. Surtout la nuit lorsque ça circule beaucoup et que je n’arrive plus à gérer la situation. Mais il n’y a pas que cela, même si je porte souvent des énergies qui ne m’appartiennent pas et me manipulent, j’ai aussi toujours et encore des mémoires et des souvenirs qui se manifestent et j’ai peur de l’abandon. Elle l’a bien compris, c’est une vieille blessure, et qui malgré tout l’amour qu’elle me donne, n’est toujours pas guérie et suscite des peurs et des angoisses lorsqu’elle part. Et pourtant j’ai  confiance, je sais qu’elle reviendra et qu’elle fait tout pour me garantir le confort et ne pas me sentir seul, mais ces mémoires sont encore omniprésentes et pas moyen de les oublier, j’ai besoin d’aide pour cela.

Je ne lui veux pas de mal, au contraire, et de lui faire peur à tel  point qu’elle a du mal à vivre dans la même maison, me rend triste et confus. N’ayant pas évacué les vieilles blessures qui me créent toujours encore du stress et des angoisses, aussi par rapport à la nourriture dont j’ai manqué, je sais qu’aujourd’hui je mange de trop, mais cela m’apaise. Cela me permet de me calmer lorsque je me sens plein et j’ai tout le temps faim. Je mange les haricots et les courgettes parce que j’ai besoin de nourrir et remplir mon estomac et je sais bien que tu fais très attention à mon alimentation pour ma santé. Les problèmes rénaux et urinaires, même si c’était douloureux, je ne m’en rappelle pas, tu n’as pas à t’excuser, tu ne pouvais savoir que les croquettes n’étaient pas bonnes pour moi et que j’allais développer des cristaux et une insuffisance urinaire, une lithiase urinaire, ne culpabilise pas pour cela, c’est oublié.

Je n’aime pas trop partager, les compagnons en refuge n’étaient pas toujours très cools, et je préfère les éviter. Un autre chat, non, pas franchement, cela me rendrait encore plus inquiet et je serais constamment sur mes gardes, sur le qui-vive. Les huiles c’est la plaie, ça sent très fort et je suis beaucoup plus sensible à ces odeurs, et cela plus j’avance dans l’âge, plus c’est dérangeant. Je n’aime pas, c’est désagréable à respirer.

Ce que j’aimerais te dire, c’est que je me sens bien avec toi  malgré les moments d’agressivité, je me sens à ma place ici et je fais mon travail du mieux que je peux. Tu as beaucoup d’amour et d’empathie dans ton cœur, même si parfois tu te sens seule, tu es bien entourée et tu sais qu’on t’aime. Tu aimerais qu’on te fasse des surprises et te le montre plus, mais pour cela c’est à toi de sortir de ta zone de confort et d’aller vers les autres. Tu préfères prendre du recul et lorsque tu réagis c’est parce que souvent il y a un trop plein aussi et que tu gères mal les émotions (miroir).

Mais je l’avoue, ce n’est pas une raison pour t’attaquer et avec un peu d’aide, je vais essayer de faire des efforts pour calmer et retenir mes pulsions. Encore une fois ne le prend pas pour de l’ingratitude de ma part, c’est un mal-être que j’exprime à travers ces morsures, mais je t’aime énormément.