Midnight SunTa gardienne aimerait savoir comment tu te sens dans ton corps ?

Parfois bien et parfois pas bien.

Pourquoi ?

Parce-que ça me gratte, ça me démange et que ça me rend très nerveuse. Dans ce cas, je ne me sens pas bien dans mon corps parce-que je n’y reste pas. J’ai besoin d’en sortir pour le supporter.

Est-ce que ta gardienne peut t’aider pour te soulager de façon durable ?

Oui, j’aimerais bien, car cela me rend très fébrile et anxieuse.

Sais-tu Midnight Sun, ce qui a déclenché tes allergies ?

Je me suis sentie agressée d’une manière très injuste, et cela a provoqué un choc émotionnel.

Peux-tu m’expliquer qui t’as agressée ?

Ce n’est pas une personne, c’est la situation. Elle a changé mon nom et cela m’a déjà très perturbée, et je dois aussi la partager. Cela me perturbe aussi, moi je ne sais plus qui je suis.

La partager avec d’autres cavaliers ?

La partager en ce sens où ces moments passés ensemble, ne sont pas toujours des moments privilégiés, car je la sens ailleurs, pas présente avec moi.

La vie que tu as ne te convient pas ? Tu voudrais pouvoir changer des choses ? Quoi ?

J’aimerais la savoir reliée à moi, rien qu’à moi. Lorsqu’elle est avec moi, nous ne devons faire qu’un. Elle enseigne des choses, des méthodes très justes, mais elle oublie souvent de l’appliquer à elle, à nous. J’en ressens une grande frustration et je me renferme.

C’est ce que ta gardienne me dit. Elle t’aime beaucoup, mais souvent ton regard est sans vie. Pourquoi ?

Parce-que je ne ressens pas cette connexion à elle, et cela me manque.

Elle me dit que tu es une jument formidable, qui apprend très facilement de nouvelles choses. Tu es pourtant en fuite sur le cercle. As-tu mal quelque part ? Ressens- tu une carence dans ton organisme ?

Non, j’aimerais juste que parfois elle oublie son travail, qu’elle s’octroie des petits moments de plaisir ensemble, des moments d’amour inconditionnel. Parfois je me demande si je ne suis pas juste un outil de travail. Parfois je me dis qu’elle est devenue une vraie professionnelle, mais qu’elle ferme son cœur, qu’elle oublie de rester elle-même. Pour aimer les autres (chevaux, animaux, humains) il faut s’aimer soi-même. Les méthodes et la psychologie sont des outils de travail qui seront d’autant plus efficaces s’ils sont transmis avec amour et compassion. Pour pouvoir le transmettre aux autres, elle a besoin de faire un petit travail sur elle-même et d’être en harmonie avec elle-même.