Ton ancienne gardienne me charge de te dire qu’elle a beaucoup de peine de te voir dans cet état et ne sais pas quoi faire. Elle a un chagrin immense et aimerait savoir ce que tu attends d’elle. Elle regrette de t’avoir laissée à son ex-mari ainsi que l’autre chat. Elle ressent beaucoup de culpabilité, il ne s’est pas occupé de toi et l’autre chat, doit-elle le récupérer ? Peux-tu répondre à ses questions Minou ?

Bien sûr que je vais lui répondre, je suis si heureuse d’être de nouveau avec elle, elle m’a beaucoup manquée, j’ai souvent pensé à elle parce que c’est elle ma gardienne, ce n’est pas son ex, c’est à elle que je suis reliée et je suis si heureuse qu’elle soit venue me chercher.

Dis-lui de ne pas culpabiliser, c’est d’un commun accord et par compassion pour lui qu’elle a accepté de me laisser, mais c’est un homme irresponsable et qui ne mérite pas qu’on ait de l’empathie pour lui. Au début ça allait, mais très vite j’ai fait partie des meubles et j’ai dû me débrouiller. Ma maladie s’est déclarée et la survie m’est devenue difficile. Je me trouve dans un état lamentable, même plus capable de faire ma toilette et malgré tout, depuis qu’elle m’a reprise, j’ai le droit de dormir sur son lit et c’est le confort total, un vrai luxe pour moi. Et surtout elle est là, elle me nourrit et me câline, c’est du pur et grand bonheur. Dis-lui que je l’aime et que je lui suis si reconnaissante pour tout ce qu’elle fait pour moi.

Je suis sur mon chemin et je prépare mon départ, depuis cet après-midi je me sens déjà bien entourée et je n’ai pas peur. Lorsque la douleur devient trop importante je me réfugie dans mon corps astral et j’y suis la plupart du temps pour mieux la supporter. J’aimerais bien profiter encore un peu pour passer du temps avec elle, mais je sais qu’elle va devoir prendre la terrible décision de m’aider à partir. Mon mal est trop avancé et de m’arracher les dents ne me permettra pas de guérir. Cela va reculer l’échéance de quelque temps mais ce sera très court.

Dis-lui que je n’ai pas peur, je lui suis si reconnaissante pour ce qu’elle fait pour moi, et de m’accompagner pour faire le passage est pour moi le plus beau, le plus merveilleux des cadeaux. De partir dans de si bonnes conditions m’aidera à me reposer et me ressourcer et nous permettra de nous retrouver lorsqu’elle sera prête. Qu’elle ne culpabilise pas, ce qu’elle fait pour bien m’accompagner est mille fois plus important pour moi que ce qu’elle aurait fait si elle m’avait emmenée.

Je l’aime et mon âme restera reliée à la sienne où que je sois.