width=Ta gardienne me charge de communiquer avec toi. Je dois te transmettre des messages de sa part et aussi te poser quelques questions :

Je l’avais baptisé Moka mais les gens pensent tout de suite au café alors je cherchais quelque chose de plus valorisant pour lui. Il ne répond pas quand je l’appelle alors je ne sais pas si c’est qu’il n’aime pas. J’ai essayé plusieurs prénoms mais sans succès. Je vais finir par trouver je suppose à force de chercher. 

Je souhaiterais savoir s’il est heureux avec moi, s’il se sent bien et s’il a besoin de me transmettre un message particulier. Je voudrais également savoir s’il a des douleurs physiques (il tousse de temps en temps et là en vous écrivant, j’ai dû arrêter car il s’est mis à crier et à se racler la gorge. Je l’ai emmené chez le vétérinaire mais il n’a rien vu).

Pour ma part je voudrais qu’il sache que je l’aime profondément et que je lui suis extrêmement reconnaissante de partager ma vie et de m’apporter autant de joie. Il est doux, câlin, intelligent et joueur. C’est un petit chien parfait. Je voudrais aussi qu’il sache que je ne l’abandonnerai jamais. Il était très anxieux au début et même s’il a l’air d’aller mieux, je voudrais le rassurer là-dessus.

Moka ne me dérange pas, nous les animaux ne sommes pas comme vous les humains et ne trouvons aucun prénom ridicule, malgré que les prénoms que vous nous donnez le soient souvent. Non si tu as envie de garder Moka, garde Moka mais ne suis-je pas ton petit Trésor ?

Trésor m’irait très bien car même si tu ne l’as pas encore compris je suis ton petit trésor. Ne te pose pas trop de questions, je me sens bien avec toi, chez toi, et chez toi c’est aussi chez moi. Et même si tu doutes, on se connaît déjà, nous étions déjà ensemble et tu devrais le remarquer car tu as retrouvé le toutou doux, câlin, intelligent et joueur.

Je suis heureux de t’avoir retrouvée, même si au départ je craignais que tu ne le comprennes pas. Le fait de ne pas me trouver de prénom qui me sied m’a fait penser que tu avais des doutes quant à mon adoption et cela m’a rendu bien anxieux. Oui j’ai eu peur de l’abandon, je suis passé par là..

Je sais que tu m’aimes et moi je t’aime aussi. Nous sommes reliés tous les deux et j’ai évidemment une mission auprès de toi. Je suis là pour te faire rire, pour te faire bouger, pour jouer avec moi et t’amuser. Pour ouvrir ton cœur comme celui d’une jeune fille et pour t’aider à t’ouvrir à l’amour inconditionnel. Je dois t’aider à avancer sur ton chemin de vie, spirituel aussi, avec joie et beaucoup d’insouciance. Cette insouciance qui t’as beaucoup manquée dans ta vie et je suis très content de pouvoir la partager avec toi.

Je serai à tes côtés pour partager avec toi des années meilleures que celles que tu as déjà pu connaître et j’en suis ravi. N’oublie pas, je suis ton petit garçon, ton petit trésor et je t’apporterai les plaisirs d’être une maman comblée.

Je n’ai pas de douleur physique lorsque je me racle la gorge, c’est parce qu’elle est sèche et que j’avale des poils, c’est désagréable mais pas douloureux. Juste la peur, la sensation de m’étouffer.