width=MYA, tu es arrivée il y a un mois chez ta nouvelle gardienne et elle aimerait te poser quelques questions et te transmettre quelques messages :

Est-elle contente d’être avec nous, même si ça fait que deux semaines qu’elle est à la maison ?

Quelle était son histoire, son vécu avant qu’elle arrive dans notre quartier ? A-t-elle une mission ?

Regrette-t-elle ses anciens propriétaires ? On les a cherché partout, chez les vétos, sur internet, j’ai demandé à tout le monde dans le quartier mais personne ne la connait ni n’est venu la réclamer. Faut-il que je les cherche encore ?

D’où lui vient cette cicatrice bizarre ? Il semblerait que ce ne soit pas une simple citatrice de stérilisation.

Pourriez-vous lui dire aussi que j’aimerais qu’elle ne donne plus de coup de patte ni souffle contre notre chien. Il est vieux et tranquille et ne lui ferait jamais de mal. Notre chien fait partie de notre famille et je serais intraitable la dessus. Il y a assez de place pour eux chez nous et j’ai l’impression qu’elle veut prendre l’ascendant sur lui, chose que je ne tolérerais pas.

Oui je suis très contente d’avoir retrouvé un foyer et une gardienne. J’étais désemparée, j’avais un peu peur de rester dans la rue. Peur du bruit, peur des gens, des voitures et des autres congénères qui ne sont pas toujours très sociables lorsqu’il s’agit de partager la nourriture. J’ai souffert de la faim, et de faire les poubelles pour espérer trouver de quoi se nourrir déplait fortement à ceux qui sont en errance depuis plus longtemps.

J’ai été chez le docteur, on m’avait laissé chez lui et je me suis sauvée lorsqu’on m’a recherchée là-bas (cage mal fermée ?) j’ai eu beaucoup de peur et de stress, j’ai longtemps marché espérant retrouver mon territoire, mais je suis arrivée ici et j’ai trouvé un refuge. Je me plais et je suis heureuse, je sais que j’ai trouvé de bons gardiens et je ne regrette rien.

Ici je me sens en sécurité, protégée, nourrie et câlinée et surtout je ne veux plus jamais aller voir le vétérinaire. C’est un endroit où règnent beaucoup de stress, de peurs et de souffrances.

Je me sens bien ici et j’espère qu’ils vont me garder et que je vais vite oublier ce traumatisme. Je ne me suis jamais sentie abandonnée, j’avais besoin de prendre la poudre d’escampette, j’avais trop d’angoisses, je n’étais pas dans un état normal, mais je me sens déjà nettement mieux.

Je ne sais pas pourquoi on m’a emmenée dans cet endroit où j’ai ressenti une grande panique (vétérinaire), j’avais une grosseur sous le ventre ?

Je n’ai pas l’habitude des chiens, ils génèrent aussi beaucoup d’anxiété chez moi, je suis désolée. Je ne veux pas lui faire peur mais je me sens plus en sécurité lorsqu’il se trouve loin de moi. Ma présence le rend curieux et il s’approche trop près, mais j’ai bien compris ce qu’elle m’a dit et je vais l’éviter le plus possible. Je veux rester, ici c’est ma place maintenant et je vais m’occuper de leurs énergies et des énergies du lieu. Ma mission est déjà toute trouvée.