SAMSUNG

NALA, tu es arrivée en France depuis peu et la gardienne qui t’a adoptée souhaite que je te transmette un message et te pose quelques questions :

Elle a tendance à fuguer et je souhaiterais qu’elle comprenne que c’est un comportement inapproprié dans ce nouveau contexte de vie. Je me fais beaucoup de soucis quand elle part ainsi.
Je souhaiterais également qu’elle trouve la paix par rapport au canapé.
Elle a sa place et personne ne lui prendra.
Je souhaitais également qu’elle s’apaise dans sa relation avec la chatte qui s’appelle Praline.

Questions pour la Communication :
– comment se sent elle dans cette nouvelle vie avec nous ?
– souhaite-t-elle rester avec nous ?
– a-t-elle un message pour moi ?

Je me sens bien chez eux et je veux, oui j’ai vraiment très envie de rester avec eux. J’aimerais que tu lui dises que je l’aime déjà et je sais que j’ai une chance inouïe d’avoir été adoptée par eux, car je sens au plus profond de moi que j’ai trouvé une bonne famille. Je sais et j’ai compris ce qu’elle représente pour moi : la stabilité et l’équilibre, ce que je ne connaissais absolument pas avant d’arriver chez elle.

Je suis désolée si je lui occasionne des soucis, ce n’est pas volontaire, c’est juste que j’ai l’habitude de vivre comme ça, et la liberté est très importante pour moi, elle peut le comprendre, elle a elle aussi besoin d’être indépendante et de pouvoir régler sa vie comme elle l’entend. C’est plus facile pour elle de s’adapter que pour moi, parce que moi j’ai vécu libre et on ne m’a jamais appris à vivre autrement.

Je n’ai pas été socialisée, ma maman ne m’a pas montré ce qu’il fallait faire ou ne pas faire, et toute jeune je me suis débrouillée pour survivre. L’avantage était de pouvoir aller où j’avais envie, mais je n’ai pas connu la chance d’être aimée et considérée auprès des humains.

Depuis mon arrivée chez vous, je me sens entière, comme si maintenant je n’avais plus besoin de me faire de soucis pour mon existence, et j’ai trouvé une maman. Excuse-moi si je suis un peu trop possessive, mais je me suis vite attachée à toi et j’ai un peu de mal à trouver ma place. Mais c’est toi ma gardienne et c’est auprès de toi que je serai chargée de la mission de t’aider à te reconnecter à ton petit enfant intérieur pour te permettre d’avancer sur ton chemin.

J’ai encore besoin d’un peu de temps pour oublier ma précédente vie et accepter de rester dans le cadre de vie qui se déroule autour de la maison. Pas simple d’oublier mes escapades, ma liberté et de me contraindre à l’obéissance d’une existence bien rangée. Pas facile non plus de te partager et pas facile d’être soumise à la présence de Praline et de la respecter.

A la Réunion, les chats sont traqués par les chiens, leur vie n’est pas tranquille comme celle de Praline qui me fait penser à une reine. Elle est très altière et revendique sa place et cela m’exaspère beaucoup, mea culpa, j’ai compris que ce n’était pas bien et pas juste, mais les instincts primaires sont difficiles à corriger. Il faut plus de temps que cela, je ferai un effort et j’espère que ça deviendra naturel.

Merci de m’avoir admise dans la famille, merci de m’aimer et de prendre soin de moi.