V__8D65Ta nouvelle gardienne me charge de te dire qu’elle regrette de ne pas avoir été plus à l’écoute de tes besoins, qu’il n’a jamais été question de t’abandonner et que tout a été mis en œuvre pour te retrouver. Elle te remercie aussi de l’effort que tu as fait pour revenir et les attendre chez sa sœur. Elle est aussi très heureuse que vos regards se soient croisés.

Oui j’ai eu très peur, j’étais à sa recherche et lorsqu’elle m’a vu, elle a compris tout de suite que c’est pour elle que j’étais venu. Même si elle peut encore avoir des doutes, inconsciemment elle a senti que nous nous connaissions déjà lorsque nos regards se sont accrochés. Et j’ai eu très peur lorsqu’elle m’a emmené aussi loin, qu’elle me laisse à nouveau. Malgré que sa sœur a énormément besoin d’aide, je ne voulais pas rester là-bas. L’endroit est énergétiquement pas bon et j’ai eu peur de tout, beaucoup de passages, de la colère et lui je ne l’aime pas, personne ne l’aime.

Mais tu es resté dans les environs et tu es revenu ?

Oui je ne voulais pas la perdre à nouveau, je sais qu’elle a tout mis en œuvre pour me retrouver, et j’ai senti qu’elle était tout le temps avec moi. J’ai senti sa présence très fort et ça m’a rassuré. J’ai compris que je devais rester sur place, ne pas paniquer, car en la cherchant, je tournais en rond et me retrouvais toujours au même endroit. Les êtres de la nature étaient présents et m’ont toujours guidé pour revenir au point de départ.

Es-tu toujours d’accord pour être adopté par M…… ou M…..-R….. ?

La question ne se pose pas, mais c’est M…… ma gardienne, c’est à elle que je suis relié.

Tu pourras donc comprendre qu’elle t’emmènera chez le véto pour te faire pucer ?

Me faire pucer ? Mais pas besoin de m’emmener pour ça, des puces il y en a partout dans la nature.

C’est vrai, mais te faire pucer signifie en fait te mettre un petit grain de riz dans ton cou qui permettra à n’importe quel vétérinaire de t’identifier, et si jamais tu te perds à nouveau, ta gardienne pourra plus facilement te retrouver. Elle aimerait aussi savoir si tu préfères vivre avec elle dans l’appartement à Strasbourg et revenir à la campagne tous les week-ends ou préfères-tu rester à la campagne ?

J’ai besoin d’une vie stable et équilibrée, tout comme elle d’ailleurs. Alors pourquoi ne pas rester tous les deux à la campagne ? Là-bas je m’y plais mieux et je peux sortir. Je n’ai pas l’habitude d’être cloîtré et j’ai besoin de sortir. C’est perturbant pour moi de changer aussi souvent de territoire.

Oui je comprends, mais ta gardienne travaille et habite à Strasbourg la semaine et ne peux venir à Ottrott que le week-end et elle te laisse libre de choisir.

Je veux rester avec elle, quitte à rester enfermé toute la semaine.

Et lorsqu’elle t’emmène et te laisse sortir à Ottrott, resteras-tu dans les environs et reviendras-tu à la maison ?

Oui

As-tu quelque chose à leur dire ? Ou à M…… ? Ou à M…..-R….. ?

La vie est simple si on accepte de se la simplifier. Fuir les contraintes et les complications, ce n’est pas se déresponsabiliser. C’est tout simplement accepter les choses en âme et conscience et se fixer des limites dans ce qui est acceptable et bon pour nous. Dis à M………. que la colère n’est pas de bon conseil, elle cristallise nos énergies positives et nous rend malade. Je suis là pour l’aider à apprendre le détachement, se reconnecter à sa source et s’ouvrir à l’amour inconditionnel. Elle a trouvé la bonne partenaire pour avancer sur son chemin mais doit garder son identité à part entière. Elle a des responsabilités familiales et toutes les deux avec beaucoup d’amour et d’intelligence vont pouvoir évoluer ensemble. Moi je suis là pour transmuter différentes énergies et continuer ma mission auprès d’elle. Je veillerai sur les deux.

Elle aimerait savoir si plus tard tu préfères voyager avec elles ou être gardé par une nounou ?

Tu sais bien que je vis dans le présent, dans le ici et maintenant et que plus tard ne veut rien dire pour moi. Aujourd’hui j’ai très envie et surtout besoin de trouver un équilibre et de m’adapter là où je suis.

Que peux-tu leur dire sur ton passé ?

Là où j’étais, je n’étais pas bien, de la colère, beaucoup de colère, j’ai eu souvent très peur. (Conflits, disputes, cris). Je suis parti, ce n’était pas ma place, c’est elle que je devais retrouver, ce n’est pas le hasard et pour me comprendre, il suffit de me permettre de vivre dans une ambiance sereine sans tensions et surtout stable. Ce n’est pas bien compliqué, même si ça en a l’air.