width=Naome, ta gardienne me charge de te transmettre des messages et aimerait te poser quelques questions :

J’aimerai que tu lui dises que même si je suis moins présente physiquement que Marie Rose car je travaille que je l’aime et que les séances chez le vétérinaire sont pour l’aider. J’ai quelquefois cette impression qu’il m’en veut de ces allers retours chez le veto et que l’arrivée de ce chien ne changera rien à l’amour que je lui porte
Et si tu peux lui demander
– s’il est ok pour que l’on change de maison
– si il acceptera l’arrivée de ce chiot
que si il n’est pas ok je suis prête à retourner vivre à Strasbourg avec lui dans mon appartement même s’il ne pourra plus sortir sauf sur le balcon
Si il est prêt à ce que l’on enlève certaines dents pour essayer de le soulager

Je sais qu’elle s’inquiète beaucoup pour moi et j’en suis désolé. Je suis jeune et pourtant on est obligé de m’enlever les dents comme si j’étais déjà un vieux, un très vieux chat. C’est difficile pour elle, tous ces soins et ces allers/retours chez le docteur et ça l’est de plus en plus pour moi. Cela me stresse, m’angoisse et je me sens par moment totalement épuisé. Je n’ai évidemment pas envie qu’on m’arrache les dents, elle peut le comprendre, je suis un beau chat et elles me le disent souvent toutes les deux et ce n’est pas très plaisant ni confortable de se retrouver édenté, mais est-ce que j’ai le choix ? Peux-tu me proposer autre chose pour soulager mes douleurs et me permettre de me nourrir correctement et manger à ma faim ?

Pour être honnête avec toi Naomé et aussi pour te dire ce que les médecins du ciel préconisent, non je ne pense pas qu’on te laisse le choix, et qu’il serait temps qu’on songe à enlever certaines dents.

Je sais bien que je n’ai pas le choix et je fais confiance au Deva des animaux et aux Etres de la Nature, je me sens à présent de nouveau bien entouré et je te remercie et ma maman aussi. Lorsque je souffre je me réfugie dans mon corps astral et j’arrive à gérer, mais j’ai besoin de manger aussi pour garder des forces.

Dis merci à ma maman pour son message, je sais qu’elle m’aime et moi aussi, et j’ai bien compris qu’elle travaille et ne peut pas passer tout son temps avec moi. Je ne lui en veux pas de m’emmener toujours chez le vétérinaire, je sais qu’elle le fait pour mon plus grand bien et que cela lui coûte autant qu’à moi.

Peux-tu dire aussi à Marie-Rose que je l’aime et que je me sens bien dans sa maison et son jardin, et j suis content d’aller habiter là-bas, le déménagement me perturbera certes un peu mais j’ai déjà bien marqué mon territoire  et je m’y sens bien. Et puis il y a le jardin et je pourrai me balader, ce n’est que du bonheur. Et lorsque ma maman part au travail, je ne serai pas seul.

Maintenant l’arrivée du chiot ne m’enchante guère, j’espère qu’il me laissera  tranquille, il sera relié à Marie-Rose, et moi je reste relié à l’âme de ma maman, on ne se marchera pas trop sur les pattes, à lui de faire en sorte de trouver sa place et de me laisser la mienne. Mais ça c’est une autre histoire, car je crains qu’il ne soit exubérant, très actif et qu’il voudra jouer avec moi. Je suis assez solitaire et j’ai besoin de tranquillité pour me ressourcer, ça reste à voir comment nous allons gérer sa venue, je sais qu’elles feront tout- pour que ce soit vivable pour moi et pour elles, et je lui en suis très reconnaissant d’avoir eu la bienveillance de me prévenir et aussi de me rassurer quant à notre devenir si problème il y a.

Ma maman m’a toujours laissé une place privilégiée dans son cœur et je sais que je n’ai rien à craindre, c’est ma place et je la garderai toujours, que du bonheur pour moi.