image1J’arrive sur le chemin et ne suis pas étonnée de voir que Nassira m’y attend. Elle m’a tout de suite dit, même avant que je ne lui explique qui je suis :

Tu es une réelle lueur d’espoir pour moi, tu es entourée de lumière et de petits êtres de la nature. Cela me réchauffe le cœur car peut-être que tu pourras m’aider à partir et rejoindre le parc des animaux.

C’est  le but de la communication et ta gardienne m’a chargée de te dire à quel point tu lui manques. Tu seras toujours sa Syra et elle s’en veut de t’avoir fait euthanasier et de ne pas avoir vu ton cancer avant.

Oh je sais que je lui manque beaucoup et qu’elle a des regrets et culpabilise, et c’est bien ce qui m’empêche de rejoindre la lumière. Je suis toujours là, avec elle et cela n’est bon ni pour elle ni pour moi. Ce n’est plus ma place ici, je pompe son énergie et il m’est impossible de me reposer et me ressourcer. Dis-lui qu’elle me manque aussi et qu’une fois au jardin des animaux, je pourrai me ressourcer pour préparer mon retour et lui revenir à nouveau dans le corps physique d’un chat. Mais tant que je suis entre deux, il n’y a aucun espoir et cela l’empêche de faire son deuil. J’ai souffert de ce mal sournois qui te ronge de l’intérieur et quand on s’en aperçoit c’est trop tard pour le soigner et le guérir. Elle n’a aucun regret à avoir et ne doit surtout pas culpabiliser. Elle a fait le bon choix de m’aider à partir, je souffrais et il m’était impossible de faire la transition à mon rythme. C’était un peu trop rapide et brutal pour elle, elle n’a pas eu le temps de se préparer et cela lui rend les choses plus difficiles aussi.

Mais il faut maintenant qu’elle arrive à lâcher prise et accepte ce départ en toute conscience. Il arrive dans la vie qu’on soit confronté à vivre des expériences douloureuses, qu’on ne peut comprendre, et se torturer l’esprit nous enferme dans un cercle qui crée des distorsions, des déséquilibres qui nous empêchent de reprendre le dessus et d’avancer sur son chemin. Mon départ a sa raison d’être et peu importe cette raison, il faut l’accepter et se dire qu’il peut maintenant y avoir une existence meilleure pour moi, mais que pour cela il faut me laisser partir. Dis-lui que je l’aime et que je lui reviendrai avec une nouvelle mission, celle de l’aider à ouvrir son cœur, à s’écouter et se faire confiance afin de trouver le bonheur, paix et harmonie dans sa vie. Même si aujourd’hui c’est encore difficile pour elle, demain sera plus facile et les jours qui suivent de plus en plus. Du jardin des animaux, je pourrai lui envoyer des petits signes et de bonnes énergies. Qu’elle nous fasse confiance et nous pourrons dans un temps très court, nous retrouver à nouveau. Elle est une personne généreuse et mérite beaucoup d’attentions et d’amour, et moi je l’aime.

Nassira, je lui transmettrai tes messages d’amour et d’espoir, te sens-tu à présent prête à rejoindre le pont des fleurs ?

Oui cela fait trop longtemps que j’attends ce moment, je sais combien c’est beau de l’autre côté et je sais que mon départ l’apaisera, l’aidera à vivre mon absence avec plus de sérénité.

Nous nous sommes avancées sur ce chemin illuminé de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et au bout de quelques mètres, elle m’a dit :

Merci, merci à toi, tu peux t’arrêter, je n’ai pas peur de continuer seule, je sais que tout est amour de l’autre côté.

Je l’ai suivie du regard jusqu’à ce qu’elle prenne l’escalier de l’arc en ciel et elle s’est noyée dans la lumière.

Paix à ton âme Nassira.