La rencontre avec NECKO s’est faite au bord d’une route. Elle était assise et regardait les voitures passer. Je me suis approchée et me suis présentée à elle pour lui expliquer que j’avais des messages et des questions de la part de sa gardienne. Elle a levé la tête pour me dire :

C’est triste de voir ces voitures défiler les unes derrière les autres et de savoir que peut-être ces humains qui les conduisent vont nous faire du mal à nous les animaux, mais aussi à leurs gardiens qui nous aiment tant.

Pour moi comme pour Chaussette ce départ brutal, cet accident a été violent et n’était pas préparé. Cela nous empêche toutes les deux de partir et nous avons besoin de ton aide pour rejoindre le jardin des animaux.

Je l’ai rassurée et lui ai expliqué que je les aiderais toutes les deux après notre échange à faire le passage. J’avais bien remarqué que Necko n’était pas la seule assise au bord du trottoir, que l’âme d’un chien était accrochée à elle et qu’ils avaient tous les deux besoin de moi pour partir dans l’au-delà. Puis je lui ai lu les messages de sa gardienne :

Aussi, je souhaite poser la, question à Necko à savoir si elle est la réincarnation de Chaussette ? La seconde question est : »Necko ma princesse mon amour, vas-tu le revenir bientôt ? »Gaia et moi t’aimons tellement, tu nous manques horriblement et la maison est vide sans toi, sans joie. Je sais que tu es encore parmi nous et que tu n’es pas monté au jardin des animaux car ta mort a été violente et que notre tristesse et notre désarroi t’empêche de monter et de te dégager du monde terrestre. Je te demande pardon si nos douleurs de t’avoir perdu, te piègent dans l’entre deux monde. Mais comme je t’aime d’une force inimaginable, je souhaite que tu puisses aller rejoindre enfin le jardin des animaux. Ce sera Christiane qui viendra à ta rencontre, te donnera ce message de ma part pour toi, te posera aussi la question importante qui est :

As-tu été prise dans le village, par une personne mal attentionnée et déposée dans le village voisin qui se nomme Peryac minervois ? Si la réponse est non, que faisais tu si loin de la maison à 7 kilomètres ?! Je sais que même si tu adorais sortir, jamais tu n’as quitté le village, tu rentrais tout le temps à la maison après tes balades dans notre village. C’est pourquoi je peux penser qu’on a cherché à t’éloigner du village et à te faire du mal. Raconte-moi ce qui s’est passé, t’es-tu perdu ? Toutes ces questions envahissent et hantent mon esprit et mon cœur depuis ta disparition. Je n’ai même pas pu enterrer ton petit corps car quelqu’un l’a jeté à la poubelle ! Qu’elle douleur ma Necko ! Je te demande pardon ma chérie !!!! . C’est horrible !!! Je suis dévastée par ta mort et la façon dont tu as quitté violemment ce monde. J’ai hurlé de douleur et de désespoir et j’en ai même voulu là-haut de t’avoir enlevé à moi, Gaïa, Frimousse et Mochi. Je t’appelais MA FILLE, MA PRINCESSE. Et aujourd’hui je vis le deuil de ta disparition.
Tu me manques terriblement. Je voudrais te dire combien je t’aime fort et combien je souhaite que tu reviennes de nouveau dans notre famille. Vas-tu revenir ? Bientôt ? Je compte faire faire des chatons à Mochi dès qu’elle aura ses premières chaleurs. SI TU REVIENS, VAS-TU TE RÉINCARNER DANS LE CORPS DE L’UN DE SES CHATON ? SI OUI, COMMENT TE RECONNAÎTRE ? Ma Necko, ma princesse, je ne tiens moralement, qu’a l’idée de te retrouver bientôt, dans LE corps d’un petit chaton. Reviens vite à la maison, Gaïa, Frimousse, Mocchi, Helios et moi, t’attendons impatiemment pour reformer de nouveau, notre famille en entier. Reviens s’il te plaît.
Je t’aime de tout mon cœur et de toute mon âme tu le sais. Je laisse Christiane te donner ce message de ma part, t’emmener au jardin des animaux te ressourcer afin que tu nous reviennes bientôt pour ta nouvelle vie près de moi et de toute notre famille Je t’embrasse et caresse tendrement, je t’aime et à bientôt ma princesse. Ta maman et gardienne.

Comment aurait-elle pu ne pas s’apercevoir que Chaussette était collée à moi, et que pendant tous ces mois je portais son énergie au quotidien. Son départ tragique, la souffrance, la culpabilité mais aussi la colère de notre maman l’a retenue auprès de nous. Déjà toute petite elle s’est accrochée à moi et mon comportement a été conditionné par son énergie. Si je me suis fait percuter par une voiture, ce n’est pas un hasard, c’est peut-être tout simplement pour qu’elle comprenne la situation et qu’elle fasse appel à toi pour que tu viennes nous libérer.

Dis-lui que je sais que c’est très difficile pour elle et pour ma grande sœur, mais aussi pour mes autres compagnons. Il est important maintenant que nous partions toutes les deux (avec Chaussette) au paradis des animaux afin que vous puissiez enfin faire votre deuil et que nous (nos âmes) ne s’accrochent pas et vous affaiblissent ainsi que nos copains.

Dis-lui aussi merci pour son message d’amour. Je sais que ce départ si incompréhensible et extrêmement difficile puisqu’elle n’a pas pu récupérer mon corps la met en grande souffrance. Je sais que je lui manque, je sais qu’elle a besoin de mon énergie pour avancer et qu’elle se sent démunie et complètement vide depuis mon départ.

Dis-lui que j’ai grimpé dans une voiture (fourgonnette ?) blanche par curiosité, les portes arrières étaient ouvertes et je n’ai pas résisté pour aller y fourrer mon nez, les portes se sont claquées sans que j’ai eu le temps de me manifester et de lui montrer (un homme) que j’étais montée par intrusion. Lorsque la voiture s’est arrêtée, je me suis cachée, j’avais peur et j’ai profité d’un moment d’inattention pour sauter sur la chaussée et j’ai de suite compris que j’étais perdue et que je mettrais un peu plus de temps pour rentrer.

Seulement voilà, cette voiture m’a percutée et je suis aussitôt sortie de mon corps pour ne pas souffrir. Je me suis vue et je l’ai vue aussi, l’âme de Chaussette, tourner autour de mon corps physique, désespérée à l’idée qu’elle ne pourrait plus profiter de mon enveloppe physique pour survivre. Et cet accident qui vous fait tellement souffrir toi et Gaïa est en réalité un bien et une libération pour nous. Nous allons enfin pouvoir rejoindre le paradis des animaux où nous pourrons nous reposer et nous ressourcer.

Ne soyez pas tristes et ne me pleurez plus. Moi aussi je t’aime et tu me manques aussi. Je me suis sentie être ta fille, oui j’étais ta princesse et mon âme aspire à te revenir très vite. Ce ne sera pas long, j’étais jeune et pas malade,  je n’ai besoin que de faire un aller/retour. Lorsque tu te sentiras prête, tu pourras te mettre à ma recherche et je me mettrai sur ton chemin. Si tu veux attendre le bébé de Machi j’attendrai, c’est toi qui décideras. Ce sera plus facile pour toi après mon, notre passage, tu te sentiras apaisée et tu retrouveras la paix dans ton cœur et ton esprit.

Puis elle s’est mise debout et accompagnée de Chaussette, elles sont venues toutes les deux à mes côtés et toutes les trois nous avons emprunté un beau chemin de lumière qui s’est ouvert à nous. Lorsque nous sommes arrivées devant le pont des fleurs, Necko m’a dit

Merci, dis-lui merci pour tout, pour son amour mais aussi de nous avoir apporté de l’aide pour nous permettre de faire le passage et demande-lui d’oublier mon corps physique jeté à la poubelle, ce n’était que mon enveloppe corporelle. Mon âme est intacte,  reste reliée à elle et aspire à lui revenir très vite.

Puis toutes les deux ont traversé le pont sans se retourner et se sont noyées dans la belle lumière de l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir, paix à vos âmes !