width=Néo m’attendait assis sur son arrière train. Il m’a regardée avec des yeux tristes et lorsque je me suis adressée à lui, il m’a dit :

Je sais pourquoi tu es là, je suis toujours encore là à ses côtés, sa culpabilité m’empêche de partir et je suis ici entre deux. Ce n’est plus ma place et je commençais à croire que j’allais encore y rester très longtemps, car elle m’a aidé à partir mais elle n’était pas prête, moi non plus, ce qui fait que j’ai du mal à faire ma transition et partir au jardin des animaux.

Je suis très content que tu sois venue jusqu’à moi et j’espère que tu m’aideras à rejoindre le pont des fleurs. Je le connais, ce n’est pas ma première incarnation et mon 1er départ, je suis déjà passé de l’autre côté du pont et je sais que l’endroit est merveilleux.

Je t’accompagnerai jusqu’au pont Neo, mais j’ai d’abord des messages et des questions de la part de ta gardienne.

Je souhaiterai que vous lui disiez que je regrette ce que j’ai fait et qu’il me manque énormément que je n’étais pas prête à notre séparation. Que je ne me rendais pas compte de la place et l’amour qu’il apportait à ma vie


Demandez-lui comment il va, est-il en heureux, en paix et est ce qu’il me pardonne pour ce que je lui ai fait.


Dites-lui que je l’aime et qu’il sera toujours dans mon cœur.

Je sais que tu n’étais pas prête, d’où cette grande souffrance et cette culpabilité. Moi aussi j’aurais aimé mieux préparer mon départ, mais les choses sont ainsi et il ne faut pas vivre dans les regrets. Il faut toujours assumer ses choix en cœur et âme, sinon on vit dans le passé, dans les regrets et on n’avance plus dans la vie. Je sais que tu n’avais pas conscience de la place que j’occupe dans ton cœur parce que justement tu ne vis pas toujours dans l’ici et maintenant, tu n’es pas centrée et reliée à la terre.

Trop de stress ? Trop d’angoisses ? Peut-être… mais ma mission consistait à te ramener à toi, à ta source, à ton petit enfant intérieur pour te permettre de vivre dans le présent. Je n’ai pas terminé cette mission et lorsque je me serai reposé et ressourcé, je pourrai te revenir pour la continuer.

Moi aussi je t’aime et il m’importe que tu prennes conscience qu’il faut toujours trouver et garder un équilibre dans la vie. C’est incontournable pour pouvoir avancer sur son chemin. Tu n’as pas encore compris quel est ton chemin de vie et je reviendrai aussi pour te montrer la voie. J’étais là pour te permettre de chérir ton petit enfant intérieur, mais tu n’en as pas compris le sens et mon départ doit justement t’aider à comprendre qu’il est important d’être aligné avec son cœur et son esprit. Lorsqu’on ne l’est pas on ne vit pas les choses, on les subit et on ne peut trouver le bonheur et le bien-être. Je ne vais pas mal, je n’ai plus aucune douleur mais je reste ici à pomper ton énergie et tant que je suis là tu ne peux faire ton deuil.

Surtout ne reste pas dans les regrets et pense que si tu le veux bien, je peux te revenir. Nous les animaux pouvons, après avoir fait un passage là-haut, vous revenir très vite. Et lorsque tu te mettras à ma recherche, je saurai me mettre sur ton chemin. Nous pourrons cette fois-ci, tous les deux, nous retrouver pour vivre une nouvelle aventure ensemble et mon aller/retour t’aura permis de comprendre bien des choses.

Je me charge de transmettre les messages Néo. Es-tu prêt à partir maintenant ?

Je n’attends que ça depuis tout ce temps, j’étais dans son ombre et je puisais dans ses ressources. Mon départ lui permettra de se sentir mieux, de lâcher prise avec sa culpabilité et de retrouver la paix dans son cœur et son esprit.

Il s’est mis debout, il est venu à mes côtés, et ensemble nous avons emprunté le chemin qui s’ouvrait à nous. Celui-ci tout d’abord austère s’est transformé en un joli chemin de lumière avec des  petites fleurs de toutes les couleurs. Arrivés au pont des fleurs, il s’est arrêté et m’a dit :

Merci, merci pour ce que tu fais pour nous et dis-lui surtout  que je ne lui en veux pas. Je l’aime et je n’ai qu’une seule envie, c’est de la retrouver après mon passage dans l’au-delà.

Puis il a traversé le pont et s’est noyé dans cette magnifique lumière de l’arc en ciel.

Au revoir Néo, paix à ton âme !