La connexion avec NINI s’est faite dans cette jolie clairière qui se trouve juste avant l’entrée du paradis des animaux. Il était assis et admirait le paysage. L’endroit est merveilleux avec des couleurs très fluo. Lorsqu’il m’a vue, il s’est levé pour venir à ma rencontre, je me suis présentée et lui ai expliqué que son gardien m’envoyait vers lui pour lui donner un message et lui poser quelques questions :

En préambule, pouvez-vous lui témoigner la puissance de l’amour que je lui ai porté, toute l’éternelle gratitude de m’avoir tant donné comme amour et tendresse, que je l’aime sans limite, que je l’ai toujours aimé et que je l’aimerai jusqu’au retour à la source de lumière, qu’il a été l’amour de ma vie au même titre que ma défunte maman Josefa, que sa présence à mes côtés a été lumineuse et qu’il a adouci et consolé mon cœur par un simple regard.

Nini a-t-il été heureux dans les différents appartements qu’il a occupé à mes côtés et à une période aux cotés de ma maman ?

NIni A-t-il souffert de rester confiné à des appartements (1er et 2ème étage) ou il ne pouvait pas se balader ailleurs que sur les terrasses ou balcons?

L’ai-je bien soigné tout au long de sa longue vie?

Est-ce que je lui ai donné tout l’amour et l’affection qu’il mérite?

Est-ce que je n’ai pas trop attendu pour prendre la décision d’amour de mettre fin à ses souffrances par euthanasie?

A-t-il eu le réconfort et senti toute la force de mon amour que je puisse rester à ses cotés sur le lit (photo ou il est entre mes jambes le jour du départ)

A-t-il reçu toutes mes nombreuses prières de guérison avant son départ? lui ont elles fait du bien? reçoit-il mes prières et pensées d’amour depuis son départ?

Nini a t-il déjà franchi le pont des fleurs pour gagner le jardin des animaux? a-t-il été accueilli par ma maman défunte comme j’en ai fait la prière?

J’ai posé de nombreuses photos de Nini dans l’appartement, cela le gène-t-il et lui donne-t-il de la joie?

Nini a-t-il apprécié les visites de Céline  le midi et lorsque j’étais parfois en voyage?

Est ce qu’on se retrouvera dans l’immensité de l’au-delà?

Nini m’enverra-t-il des signes depuis le jardins des animaux?

Moi aussi je l’aime, pour moi aussi il est l’amour de ma vie, je suis son fils, son garçon mais aussi son grand frère et son compagnon. Ce lien est indestructible, nos âmes sont reliées pour toujours. Dis-lui que j’ai vécu pendant toutes ces années une vie de rêve auprès de lui. J’étais son petit prince, ou plutôt le roi.

Je me suis occupé des énergies des appartements qui l’on a occupés, plus pour certains que pour d’autres, mais j’ai toujours été très heureux de pouvoir veiller sur lui et le protéger. J’aurais bien aimé pouvoir me promener de temps à autre, mais j’étais un chat de type timbre-poste, et de ne pas avoir accès à l’extérieur ne me dérangeait pas trop. Il y avait les terrasses ou les balcons et cela me suffisait.

Depuis que je suis dans cette magnifique clairière je profite de cet espace pour me promener et je m’amuse à regarder les oiseaux, les papillons, les abeilles voler d’une branche ou d’une fleur à l’autre. C’est très agréable et reposant. Je me sens en paix et je n’ai pas cet esprit de chasseur que j’aurais pu avoir sur le plan terrestre. J’admire les couleurs, le paysage et je m’amuse.

Peux-tu stp dire à mon papa que je savais qu’il allait vouloir échanger avec moi après mon grand saut de l’autre côté du voile et j’attendais ta venue dans cette belle prairie, j’avais envie de partager cet instant rien qu’avec toi avant d’aller rejoindre les autres animaux au jardin des animaux qui se trouve juste derrière moi. Ici il y a du passage jour et nuit, et de temps à autre on s’arrête pour se laisser savourer le plaisir d’avoir un contact direct, ou par l’intermédiaire d’une communication, avec son humain.

Parfois c’est juste parce qu’on a envie d’admirer et de profiter seul du paysage. Ici je me sens bien, je n’ai plus aucune douleur et je me sens très léger dans mon corps. Dis à mon papa que j’ai été bien accueilli et que sa maman m’attendait de l’autre côté du pont. Elle venait vers moi depuis quelques jours et elle attendait que tu sois prêt à me laisser partir pour me guider et m’accompagner jusqu’à l’escalier de l’arc en ciel, je n’ai pas eu peur, je me sentais entouré et j’étais rassuré.

Tu m’as donné tout ce que tu pouvais, tu m’as toujours bien soigné et surtout, surtout tu m’as donné beaucoup de tendresse et d’amour. Ne t’inquiète pas, tu n’as pas trop attendu pour m’aider à partir, je préparais ma transition à mon rythme et tu as bien fait de te préparer aussi, le moment que tu as choisi, même si la séparation a été une grande et cruelle souffrance pour toi, a été le moment propice pour moi. J’avais de l’aide de l’au-delà et j’ai traversé le pont sans crainte ni angoisse.

J’étais prêt et on m’a aidé avec amour pour le faire, afin de te permettre de ne pas te torturer l’esprit et commencer ton travail de deuil. J’ai senti ta présence très forte auprès de moi ce jour-là et je reçois et ressens très fort tes prières et pensées d’amour.

Tu as la foi et je suis très content que tu l’aies. Cela t’aide à avancer sur ton chemin et j’ai eu la chance d’avoir de l’aide de là-haut pendant ma maladie. De m’envoyer toutes ces pensées d’amour m’a aussi été d’une grande aide dans ma transition et je suis dans la lumière, sois rassuré.

J’étais auprès de toi pour t’apprendre le détachement affectif. Mon travail consistait à t’aider à te reconnecter à la source et surtout à accepter qu’on ne soit pas éternel et que tu vives les séparations dans l’amour et la foi, avec l’espoir d’être toujours relié avec les personnes et les animaux que tu aimes. Ta maman veille sur toi et te protège et moi aussi.

Je sais pour les photos de l’appartement, je les vois lorsque je viens te faire un petit coucou, et si cela t’aide à faire ton deuil dans l’amour et la joie, si cela te fait du bien, c’est l’essentiel et je suis rassuré.

J’allais oublier de te répondre pour Céline, pardon pour elle, mais dis-lui que je l’aimais bien et que je la remercie, je savais que tu ne m’abandonnerais pas, mais c’était tout de même plus rassurant d’avoir sa visite. J’avais terminé ma mission auprès de toi, mais ce n’est pas pour autant que je n’ai pas envie de te revenir.

Mon âme aspire à te retrouver et le plus vite sera le mieux, bien-entendu sur un plan terrestre.

Après notre échange, je pousserai la porte du paradis des animaux pour me ressourcer et préparer mon retour. Accepte de m’ouvrir à nouveau la porte et mets-toi très vite à ma recherche, je te reviendrai pour t’aider à avancer sur ton chemin. Tu as beaucoup d’empathie et de compassion, tu dois maintenant apprendre à les mettre en service et je serai à tes côtés pour t’aider dans ce travail.

Je t’aime et je t’enverrai des petits signes, sois attentif, il y en aura un aujourd’hui.

Puis il m’a dit :

Merci, je dois y aller, toutes les conditions sont réunies maintenant pour me ressourcer et préparer mon retour.

Puis il a poussé la porte du paradis des animaux.

A bientôt NINI, au revoir !