Ta gardienne aimerait te poser quelques questions, acceptes-tu d’y répondre Niku ?

-On aurait aimé lui demander pourquoi il nous avait choisis alors qu’il avait des maîtres aimants

– quel est son RÔLE au sein de notre foyer 

-Est-ce qu’ Apolline est sa « référente ». 

– Est-il soulagé d’être à nouveau seul ? —- -As-t il compris que c’est d’abord pour son bien- être que nous l’avons fait ? 

-On pensait qu’il voulait être avec un compagnon pour jouer…

-Et pourquoi est-il si agressif avec Mina (chatte des voisins qu’ il connaît depuis longtemps )

-Est -ce qu’on respecte correctement son individualité ?

 

Je suis désolé, profondément désolé pour mon sale caractère. De tempérament jaloux et exclusif j’ai besoin de me sentir être le seul, l’unique et je n’ai pas envie de partager le territoire et mes humains avec un autre compagnon. J’espérais qu’ils l’avaient compris ne tolérant pas les chats des voisins et me montrant agressif avec eux. Je suis navré pour ce petit chaton et je regrette mon comportement, mais tu t’étais déjà bien attachée à elle, et cela me créait beaucoup de stress et d’angoisse.

J’étais heureux de t’avoir retrouvée, nous étions déjà ensemble et je suis chargé de nettoyer le lieu et vous aussi. De type nettoyeur je m’occupe des énergies des personnes et de la maison. Si je vous ai choisi c’est parce que c’est chez vous que c’est chez moi et c’est toi ma gardienne, pas Apolline. Je n’avais aucun lien avec mes précédents gardiens et je n’étais pas à ma place chez eux. J’étais très content de retrouver ma place et voilà qu’arrive cette petite « timbre-poste » et cela m’a évidemment très perturbé. Je n’ai pas besoin d’un compagnon pour jouer. Je suis bien et je n’ai pas le temps de m’ennuyer.

Je suis chargé de transmuter un tas d’énergies chaque jour, y compris celles du jardin, et pas question de laisser un autre chat l’occuper. Je le fais comprendre à Mina qui est, elle une sentinelle et voudrait faire son travail, mais lorsque je la chasse c’est pour qu’elle comprenne que ce n’est pas la peine de venir chez nous, sa présence y est indésirable.

Mea culpa pour tant d’insociabilité de ma part, pour ce manque de coopération alors que tu avais tellement envie de garder ce bébé, mais je suis bien soulagé que vous lui ayez trouvé une bonne maison. Et pardon, pardon pour mon attitude agressive envers vous, je vous aime et j’ai de la peine d’avoir autant d’ingratitude, mais lorsque j’attaque vos mollets je ne contrôle plus rien, ce sont des pulsions de mal-être et je n’arrive pas à maîtriser mes réactions. J’ai un caractère fort et je suis possessif, je ne supporte pas les demies mesures, c’est difficile d’accepter et de m’adapter à un autre compagnon du monis, pas pour le moment c’est trop tôt pour moi, beaucoup trop tôt.

Je ne me sens pas seul, je suis heureux et je ne manque de rien. Merci de me respecter tel que je suis, et surtout merci pour votre bienveillance concernant mes besoins et mon confort auprès de vous.