width=Ta gardienne me demande de communiquer avec toi Nina, elle voudrait que tu lui pardonnes pour tous ses manquements et que tu saches qu’elle t’aime de tout son cœur et qu’elle ne peut pas vivre sans toi

Moi aussi je l’aime et je suis triste de devoir la laisser, mais je vais devoir le faire et mieux elle me laissera partir, plus vite je pourrai me reposer et plus vite de pourrai lui revenir.

Je sais que mon départ sera très difficile pour elle, mais c’est un passage obligé pour me permettre de me ressourcer, car je me sens fatiguée, oppressée et j’ai des problèmes de respiration. Je suis jeune, je devrais pouvoir galoper et pourtant je traîne ma vie.

Je suis sur mon chemin et je prépare mon départ. Elle doit s’y préparer aussi et se dire que cette séparation ne sera que temporaire. J’aimerais pouvoir partir à mon rythme mais je ne crois pas que ce soit possible et lorsque ce sera trop difficile, j’aimerais qu’elle m’aide à partir.

Dis-lui que je n’ai rien à lui pardonner. Elle est jeune et a encore beaucoup de choses à apprendre de la vie. Mon départ génèrera une prise de conscience, une ouverture de conscience chez elle. Elle saura qu’il faut vivre dans le présent et profiter des bons moments avec ceux qu’on aime. Après c’est trop tard.

Mais qu’elle ne culpabilise pas, j’ai été heureuse avec elle malgré ses manques, son impatience aussi. J’ai été très contente de la retrouver, je n’attendais que ça, mais je me sentais en même temps déjà affaiblie et souvent pas dans mon corps.

Le voyage a été pénible, j’ai eu du stress et des angoisses. Quoi de plus naturel ? Pour se sentir bien dans sa tête, un chien a besoin d’exercice physique, de renifler les odeurs de ses congénères et moi ça m’a beaucoup manqué. Ca a provoqué des attitudes et des comportements parfois un peu bizarres, mais somme toute tout à fait compréhensibles.

J’aimerais qu’elle comprenne que lorsqu’on a un compagnon animal, on doit s’en occuper d’une manière permanente et que ce dernier a une mission de vie auprès de vous. La mienne consiste à l’aider à avancer sur son chemin et à l’ouvrir à l’amour inconditionnel. Cette mission est loin d’être terminée et je souhaite lui revenir pour la continuer.

De devoir me laisser partir sera un sacrifice pour elle, mais aussi une prise de conscience et savoir qu’il faut veiller sur ceux qu’on aime. Ce départ lui permettra de comprendre qu’au-delà de la vie, il y a autre chose. Que nous venons dans un corps physique qui nous est prêté, mais que la vie ne s’arrête pas là, lorsque celui-ci est malade et usé. C’est beaucoup plus subtile, car l’âme est éternelle et reste reliée à son humain.

Après la mort il y a la renaissance et mon âme aspire à lui revenir très vite pour une longue et belle aventure avec elle. Je prépare ma transition et je souhaite, tant que je reste sur ce plan terrestre, profiter de chaque instant qui m’est encore donné, pour passer le plus de temps avec elle.

Qu’elle ne s’inquiète pas, je n’ai pas peur, je me sens très confiante, car j’ai trop envie de revenir dans un corps physique en pleine forme.