Nuggets, ta gardienne voudrait savoir si tu souffres et comment tu te sens ?

Je me sens très fatigué, un peu vidé à l’intérieur de moi et plus de forces pour continuer à me battre. Je suis désolé de leur faire de la peine, je suis navré de les quitter bientôt je sais qu’ils en souffriront, mais dis-lui que je suis sur mon chemin et que le temps est venu pour moi de tirer ma révérence. Je ne souffre pas, je suis las et souvent plus dans mon corps, mais je n’ai pas de douleurs, tout est dans la limite du supportable et je prépare mon départ avec confiance. Je n’ai pas peur. Je sais qu’ils vont m’accompagner lorsque le moment sera venu et je leur en suis tellement reconnaissant. Dis-lui que je suis prêt et que j’aspire à rejoindre le jardin des animaux pour me reposer et me ressourcer.

Souhaites-tu faire la transition à ton rythme ou préfère tu qu’on t’aide à partir ?

Je sais qu’elle a la capacité, la générosité et l’amour pour m’accompagner dans ma transition, et tant que je peux la faire à mon rythme, je le souhaiterai. Si c’est trop difficile pour elle ou pour eux, pour les enfants, je suis prêt et accepte qu’on m’aide à partir. Je sais que ce sera fait par amour pour moi, parce que c’est trop difficile de me voir dans cet état. Cela ne changera rien pour moi car je sais que tu vas me faire bénéficier de l’aide de là-haut et que je serai accompagné dans les meilleures conditions pour franchir le pont des fleurs et partir dans la lumière.

Si j’ai été heureux à vos côtés ? Mais j’ai vécu une belle vie de prince, entouré d’amour et de tendresse. Je n’ai jamais manqué de rien, j’étais le petit dernier et j’en ai bien profité. Merci à vous pour tout ce bonheur.

Peux-tu aussi me dire auprès de qui dans la famille tu avais une mission ?

J’avais une mission de chat « nettoyeur » pour le foyer et tous les membres, mais je suis et je resterai relié à ma gardienne Véronique. Ma mission a été de l’entourer de mon énergie pour lui permettre de mener de front aussi bien sa vie professionnelle que son rôle de femme et de mère, et surtout l’éducation de ses enfants. Sans oublier que je l’ai amenée à se reconnecter à sa source, à son petit enfant intérieur pour lui permettre de faire la paix avec elle-même et évoluer dans sa vie spirituelle.

J’ai réussi ma mission, j’en suis fier et peux à présent partir quelque temps avant de lui revenir pour une nouvelle mission, car il s’agit maintenant de l’aider à se détacher de l’existant (manière de penser) et accepter d’évoluer sur un autre plan. Cela peut susciter des peurs, peur de de devoir lâcher quelque chose ou les siens, il n’en est rien, au contraire, cela lui permettra de les hisser vers le haut et l’univers, lorsque c’est juste et fait en alignement avec le cœur et l’esprit, lui enverra des signes et toute l’harmonie nécessaire.

Je lui transmets tes messages Nuggets et je dois aussi t’en donner un de leur part à tous les 5 :

« Cher petit Nuggets,
Une voisine t’a trouvé, toi petit chaton, à l’âge de 3 mois près de la voie ferrée et a eu la bonne idée de nous demander si on ne voulait pas te garder car elle savait qu’avant toi, Hélios, un beau chat roux  également, qui habitait à côté, est venu faire la sieste pendant une  dizaine d’années chez nous. Au premier regard nous avons craqué, Valentine et moi, et t’avons ramené. 9 ans de bonheur. Le petit roi de  la famille. Tu as été une vraie compagnie et un vrai réconfort. Nous  t’avons aimé du fond du cœur, tu le sais. Tu nous as fait découvrir quel bel animal est le chat. Nous espérons aussi du fond du cœur  que tu as passé de belles années avec nous. Nous avons toujours souhaité que  tu vives une pleine vie de chat. Nous ne te disons pas adieu mais au revoir et merci pour ces moments partagés. Nous t’embrassons tous les 5 tendrement et affectueusement et te poupouillons comme tu aimes tant. Tu es à jamais dans nos cœurs.
Véronique, Éric, Valentine, Thomas, Alexandre »

Moi aussi je les aime et les remercie pour toutes ces années remplies de joies et de bonheur. Oui j’ai parlé d’une vie de prince, mais c’est bien plus que ça et comme elle le souligne si bien, j’étais le petit roi de la famille. Et qu’ils n’en doutent pas, j’ai vécu une vie « pleine » de chat et je reviendrai chez eux parce que c’est chez moi et que j’étais déjà chez eux. Ils l’avaient bien compris lorsqu’ils ont craqué pour moi.

Etais-tu Hélios ?

Oui j’étais Hélios et je leur reviendrai de nouveau car mon âme est éternelle et je suis relié à elle.