OBAMA1Etais-tu Louguia, es-tu sa réincarnation ?

Oui, et il était urgent que je lui revienne pour continuer ma mission auprès d’elle.

Laquelle ?

Lui apprendre le détachement, aimer sans avoir peur de perdre ceux qu’elle aime, les aimer en toute confiance, en la vie et en l’avenir.

Elle aimerait savoir comment tu vis, si ça te plaît chez eux ?

Oui beaucoup, je me sens chez moi et je suis très heureux d’être avec elle.

Elle s’est déjà beaucoup attaché à toi mais par peur d’un accident, ne peut pas te laisser sortir dans le jardin sans harnais. Ils ont grillagé le balcon avec un filet spécial, elle t’y installera aussi un bac de terre et de plantes. Acceptes-tu de vivre comme ça ou doit-elle te chercher une famille qui te laisse sortir ?

Mais c’est cruel, c’est inhumain cette question. Comment me cantonner à ce petit balcon, moi qui ai erré de longues semaines dehors ! Je suis habitué à vivre dehors, même si ici je me sens chez moi et que j’apprécie le confort d’avoir un foyer à moi. Mais j’ai aussi besoin de sortir, de chasser er de m’occuper des énergies du lieu.

L’accès au jardin sans harnais est impossible Obama, que préfères-tu, rester chez eux ou accéder ou jardin sans surveillance ?

J’aimerais me sentir libre de sortir, d’aller et de venir comme je veux, mais ai-je le choix ?

Oui elle ne veut que ton bonheur et ne veux pas te priver de liberté si tu le vis mal. Que choisis-tu ?

Vivre avec elle.

Ils envisagent d’accueillir un autre chat ou chien, quelle compagnie préfèrerais-tu ?

Pour avoir côtoyé beaucoup de chats dans la rue, je sais que ce n’est pas facile de s’adapter à tous types de chats, et j’avais aussi l’habitude d’être le seul. C’est vrai que j’ai un tempérament un peu exclusif et à choisir je préfèrerai la compagnie d’un chien, mais qui tolère les chats.

Elle aimerait aussi savoir ce qui t’es arrivé lorsque tu as vécu dans la rue ? As-tu été abandonné ?

Ils sont partis et ne m’ont pas emmené. Ils ont fait leurs bagages, mais je ne faisais pas parti du voyage. Mais c’est mieux ainsi, le transfert d’âme a pu se faire tout naturellement.