Notre chatte Oona (Poupoute) venait de nous quitter laissant en nous un immense vide, une telle douleur que l’aide de Madame Christiane Saarbach nous a été d’un grand secours. Notre cœur en mille morceaux, nous ne parvenions pas à bout de notre chagrin.  Mes recherches se sont tout naturellement dirigées vers un médium, afin de pouvoir, par son entremise, communiquer avec notre chatte disparue tant regrettée. Et d’ajouter la chance qui nous a été donnée d’avoir pu entrer en relation avec Madame Saarbach. Nous avons pu ainsi pleinement profiter de son savoir, lequel s’est avéré précieux. Il faut certes y croire et je vous invite à le faire car il s’agit d’une jolie et intense expérience…

Je tenais à lui exprimer, ici, toute ma gratitude pour avoir aidé ma petite chatte Oona (Poupoute) à traverser le pont des fleurs, la libérant ainsi des chaînes terrestres qui l’entravaient encore. Elle a pu ainsi le traverser en toute quiétude, sans hésitation, et poursuivre son chemin vers la lumière afin d’entamer le processus tant nécessaire à sa guérison.  … « je me sens bien de nouveau, toute légère et plus aucun bobo … ». Puisse-t-elle, se régénérer, se ressourcer et se reconstruire.

Elle hésitait, je le sais, elle ne voulait pas nous quitter, elle l’a exprimé jusqu’à la fin, réclamant toujours des caresses et notre attention. Mais, il faut l’avouer aussi, cette démarche n’a pas été anodine ayant suscité en moi un vrai séisme, car les mots : (…j’ai fait la communication ce matin, soyez rassurée elle est bien partie au jardin des animaux maintenant…) m’ont tout d’abord ébranlée – je l’avais définitivement perdue – .

Pourtant, ce matin-là, qui s’est avéré être celui du passage, je me souviens qu’une paix intérieure s’était emparée de moi, et comme un dernier clin d’œil, Oona était à mes côtés juste à ce moment là …

Grâce à Madame Saarbach, j’ai pu mesurer combien son intervention avait été  nécessaire tant pour son bien que le mien. Malgré un vide immense, j’ai ressenti que Oona (Poupoute) était libérée et pouvait enfin entamer son dernier voyage.

Elle pouvait enfin avancer, se reposer et se préparer à un retour  – mais de lui laisser le temps nécessaire à sa reconstruction- il le faudra. La laisser partir c’est aussi une promesse de retour. Elle a envie de nous revenir, elle reviendra, je le sais, elle est attendue …

Auparavant, je l’entendais sans cesse miauler, je la sentais graviter autour de nous, sa présence était si palpable , pour se manifester, elle usait de certains stratagèmes tels que des odeurs amplifiées mais aussi et surtout le parfum des fleurs qu’elle aimait tant humer. Et moi qui l’appelais sans cesse au lieu de la laisser partir sereinement – suivre son chemin et ne pas la retenir égoïstement. Oui, facile à dire mais pas à faire…

C’est, et je lui suis si reconnaissante, par son intermédiaire que j’ai pu lâcher prise,  et laisser Oona (Poupoute), poursuivre sa route.

Depuis, Oona, de façon fort inattendue s’est manifestée à plusieurs reprises, magnifique dans sa volonté et ténacité, laissant entendre qu’elle existait toujours malgré tout, mettant par exemple son veto dans le choix d’une nouvelle résidence à venir en s’écriant :  ‘’ a m i  a n t e ‘’ ! ça ne s’invente pas !

Depuis lors, quelques autres manifestations toutes aussi percutantes se sont réalisées – malheureusement trop longues à raconter –

Tout cela nous permet d’espérer, de rester attentifs au moindre signe et de l’attendre.

Cette résilience je la dois à Madame Saarbach, sans son aide, Oona stagnerait entre deux rives, et je la remercie du plus profond de mon cœur d’avoir pu nous apporter, cette paix, cette sérénité et garder la foi.

Je réitère ma plus vive gratitude à Madame Christine Saarbach pour avoir contribué au bien-être de nos êtres chers disparus et de susciter en nous tant d’espoir.

A Vous, Madame Saarbach, qui êtes un passeur d’âmes sans conteste dotée d’un don du Ciel, je souhaite le meilleur et vous dis mille fois merci pour tout !

Acceptez l’expression de mes très chaleureuses salutations.

Bien à Vous.

Maria Kovacs

* * * * * * * * * * * * *

PS : les chats sont si irrésistibles, ils séduisent, ils nous charment, ils sont dotés d’une telle acuité et perspicacité, qu’avec leur regard si profond, ils nous hypnotisent, ils nous donnent tant, ils captent tout et sont de vraies éponges. Ils sont les gardiens du Temple et méritent toute notre attention et notre amour.

En leur nom, merci