width=Comment te sens-tu avec ta gardienne ? Es-tu heureuse ? Pourquoi tous ces pipis ?

Je ne peux pas dire que je m’épanouis avec elle. Je suis une petite chienne qui a du tempérament, je suis là pour lui montrer une image d’elle lorsqu’elle était petite. Je suis là pour lui montrer que déjà toute petite elle avait tendance à être très dispersée et à n’en faire qu’à sa tête. Et ça la poursuit tout au long de sa vie. Difficile de la cadrer, difficile de la guider, de lui donner des conseils.

C’est son garçon (fils) qui m’a envoyée vers elle, c’est lui qui espère l’aider à travers moi. Il aimerait tant qu’elle retrouve la joie et l’innocence de son enfance et il aimerait surtout qu’à travers ONYA et moi elle fasse un grand, un énorme travail sur elle pour se reconnecter à son petit enfant intérieur, pour qu’à travers nous elle le chérisse et le nourrisse de tendresse.

Elle a tant besoin d’amour, mais c’est surtout et avant tout son petit enfant intérieur, son âme qui en manque. Elle a tout faux dans sa manière d’être avec nous alors qu’elle pense avoir tout juste et tout savoir. Mais elle n’est pas au bout de son chemin et c ’est maintenant qu’elle doit faire l’effort pour se retrouver.

J’espère que malgré mon jeune âge, malgré ma petite taille, elle prenne conscience de ce que j’essaye de lui expliquer et qu’elle ne me regarde pas de haut. Elle doit accepter ce que je lui dis comme une leçon de vie, car si on m’a envoyée vers elle, c’est qu’elle a encore les moyens de faire quelque chose qui lui ouvrira la plénitude et l’harmonie dans son corps et son esprit. Le tout est de le vouloir.

Lorsqu’elle sera bien dans sa tête, nous ses bébés nous irons bien aussi. Si elle nous aime, elle doit faire l’effort de chercher de l’aide ailleurs qu’au travers de gens qui ne sont là que pour prendre son argent. Il y a des spécialistes de l’âme, voilà qui l’aidera.

Et tant qu’elle songe à trouver la solution ailleurs, elle continue de se tromper et de s’égarer de sa route, de son chemin de vie.

Il y a beaucoup de stress, d’angoisses et de tensions ici et ce n’est pas agréable pour notre croissance et notre développement à toutes les deux. Je l’aime et il serait urgent qu’elle commence à s’aimer « elle » pour pouvoir nous aimer et aimer les autres.