La connexion avec Orphée s’est faite au jardin des animaux. Elle était entourée d’autres congénères essentiellement de la même race (bengal). Je me suis doucement approchée de la tribu qui formait un petit clan dans ce jardin où l’on rencontre tous les types d’animaux. Il y en avait 3 qui se ressemblaient et j’ai eu un doute, c’était 3 jeunes chatons avec la même robe, lorsque l’un d’eux s’est détaché du groupe et est venu vers moi en sautillant. Orphée ?

Oui c’est moi que tu cherches, je reste toujours reliée à ma maman, je sais qu’elle pense tous les jours à moi et qu’elle a besoin d’avoir de mes nouvelles pour la rassurer et lui permettre de comprendre ce qui m’est arrivée.

J’étais un petit chat plutôt réservé, mais je t’attendais, car même si elle peut venir me parler, elle a besoin de toi pour la conforter dans nos échanges.

Elle me charge de te dire qu’ils t’ont beaucoup aimée et que ta présence fut un vrai bonheur pour eux. Elle aimerait aussi savoir si tu as un message et si plus tard ils pourront accueillir une autre petite ?

Dis-lui merci, je sais que j’étais aimée, mon départ les attriste et la met en grande souffrance. Je suis triste pour elle, j’étais son BB, leur BB, le BB de leur union et j’étais le lien entre eux et les autres compagnons. Un peu comme une famille recomposée, l’enfant de cette union, des deux.

Car on m’a envoyée pour les protéger tous les deux. Même si je suis reliée à elle, ma mission consiste à les protéger tous les deux des énergies négatives qui les entourent et qu’on continue à leur envoyer pour leur faire du mal. On les jalouse et ne supporte pas de les voir heureux, de voir qu’il reconstruit sa vie (femme et un homme plus jeune).

Je portais tout le temps des énergies qui ne m’appartenaient pas et j’inconfortais et stressais les autres compagnons. Ils me rejetaient et j’en ai été malheureuse. Je n’arrivais pas à me nettoyer, c’était trop,  j’étais trop jeune et l’appareil digestif, beaucoup trop sensible. Le virus ne m’a pas épargnée, il était beaucoup trop puissant pour me permettre de résister, malgré que je me sois battue pour rester avec vous et grandir à vos côtés.

Moi aussi je vous aime et vous me manquez, même si là-haut c’est un endroit magique, que je suis entourée d’âmes sensibles et que je ne m’ennuie pas. Je peux jouer, m’amuser et courir tant que je veux dans cette vaste clairière, et tout est amour ici. Il y règne la paix et l’harmonie et c’est très ressourçant.

Dis-lui aussi que je suis prête à leur revenir lorsque ce sera le moment, ils sont ma maman et mon papa et ma place est auprès d’eux. Qu’ils se chargent de faire le nécessaire pour couper définitivement les liens du passé, afin qu’il ne puisse plus les atteindre.

Il vit un passage un peu difficile en ce moment et on en profite aussi pour l’attaquer et le manipuler. Ils ont tous les deux les moyens de passer au-dessus de ça, qu’ils les utilisent et leur amour n’en sera que renforcé. Il faut éloigner la peur et les angoisses et savoir reconnaître les signes qui ne trompent pas (pissouts).

Orphée, peux-tu me dire si les mauvaises énergies sont envoyées par la dame de l’autre élevage ?

Non, ce sont des proches… Mais qu’ils ne s’attardent pas à chercher qui, quoi, comment ! Qu’ils coupent les liens du passé et demandent à l’univers de les envoyer là  où ils doivent aller ou les renvoyer de là où ils viennent. Et qu’ils n’oublient pas, là-haut on ne peut pas m’atteindre et je suis beaucoup plus forte et peux leur apporter la protection divine.

Et lorsque tout sera réglé, je leur reviendrai, car je les aime, c’est ma famille et j’y tiens.

Je te remercie ORPHEE pour tous ces messages et te dis à bientôt !