Je vous remercie de l’apaisement que vous m’avez procuré suite à votre  communication avec Pralinou et Oscar.

Malgré la douleur qui reste vive, j’envisage de les retrouver dans quelque temps à travers un nouveau compagnon qui les fera renaître et à qui j’apporterai toute l’affection que je leur ai donnée.

Encore merci  pour votre beau travail. Je vous souhaite de continuer à apaiser aussi bien que vous l’avez fait pour moi, ceux qui vous consultent.

Bonne continuation.

Jacques.