width=Tes gardiennes me sollicitent pour te transmettre des messages et te poser quelques questions, acceptes-tu de leur répondre ?

1- Que se passe-t-il pour Papyrus ? Ce soir il n’est pas rentré (pourquoi ?)  Et c’est le même scénario que la dernière fois: nuit de pleine lune et nous ne l’avons pas vu de la journée. Nous ne sentons pas de tension entre nous, Anne et moi.

 

2- Pourquoi Papyrus ne fait pas face à Quartz et pourquoi Quartz titille-t-il Papyrus ?

 

3- Que vivent-ils ?  – a)) est-ce qu’ils sont heureux ? Qu’est-ce qu’ils ont ou voudraient nous dire , que pouvons-nous améliorer ?

                               – b)) quelle est leur mission et la nôtre avec eux ? Est-ce que nous les avons déjà connus et sous quelle forme ?

&nbsp,

Oui je sais que la situation leur échappe un peu en ce moment et qu’elles ont besoin d’avoir des réponses, mais je voudrais d’abord les remercier, oui je n’ai pas oublié d’où je viens, et je leur dis merci d’être venues me chercher, de m’avoir adopté, soigné et donné beaucoup d’amour. C’est un grand bonheur de se sentir aimé et respecté, de compter comme un membre de la famille et je suis heureux.

Il y a eu dernièrement des tensions, des frictions entre elles et j’ai ressenti cela très fort, cela m’a énormément touché, j’ai connu déjà pareille tension entre 2 personnes (femmes) et cela s’est très mal terminé pour l’une d’elle, ma gardienne et nous nous sommes pris des coups (pieds, balais…) et avons été mis tous les deux à la porte. Dehors sans toit, sans nourriture et elle est partie et m’a laissé seul, abandonné alors que j’étais là pour veiller sur elle et la protéger.

J’ai vécu ce terrible traumatisme comme une grande injustice et me suis souvent réfugié dans des endroits un peu glauques pour me cacher lorsque je rencontrais des humains, parce que j’avais peur et ne leur faisais pas confiance. Avec elles aussi j’ai mis du temps à baisser mes gardes, malgré que j’ai  vite compris qu’elles ont beaucoup d’empathie et de compassion envers les animaux.

Mea culpa, ce n’était pas de l’ingratitude, c’était tout simplement de la peur. Je croyais avoir oublié tout cela, mais l’arrivée de Quartz et les distorsions des semaines passées m’ont mis en insécurité. Je suis parti quelques jours pour me ressourcer, cela m’a fait le plus grand bien, même si j’ai beaucoup ruminé, m’étant aperçu que les mémoires du passé étaient encore bien et profondément ancrées dans ma psyché, et qu’à mon retour j’ai eu du mal à appuyer sur le bouton « reset ».

Maintenant que vous vous êtes parlé et que vous avez pris conscience des répercussions de votre état d’esprit sur moi et vos autres compagnons, je me sens à nouveau mieux et en confiance.

Je vous aime, vous êtes mes deux mamans et je ne souhaite pas partir et vivre ailleurs, ne vous inquiétez pas. Je suis un chat plutôt timbre-poste et je suis chargé de vous apprendre à véhiculer vos émotions à toutes les deux et de vous permettre de vivre vos relations affectives, amicales ou autres d’une manière la plus juste et sereinement possible.

Mais je vibre aussi sur un autre plan et suis relié à toi G…… qui est ma gardienne et à qui je dois montrer la voie et t’accompagner sur ton chemin spirituel et l’élévation de ton âme. Vos états d’esprit m’ont un peu perturbé, car en discordance totale avec ton chemin de vie.

L’arrivée de Quartz me pose problème, lui aussi vibre sur un autre plan, il est le maître des lieux depuis qu’il est là et il se la joue un peu. Il a un charisme énorme, mais qui bien entendu correspond à sa personnalité.

Tu as beaucoup évolué ces derniers temps et c’est normal que tu attires à toi les énergies qui te ressemblent et à A…. aussi, à qui en transparence tu les transmets (miroir). Je ne me sens pas le cœur et le droit de l’affronter, c’est à lui de mettre de l’eau dans son vin pour remplir sa mission de vie. Je pense qu’il pourra lui-même t’expliquer où il se trouve dans sa démarche.

J’étais déjà avec toi et tu étais une toute petite fille, un bébé, et j’ai veillé sur toi dans ton berceau, c’est un vrai bonheur de t’avoir retrouvée tant de temps après, avec ce bel aura qui émane de toi.

Je vous aime, je suis heureux et ne manque de rien. Si tout va bien pour vous, ça va bien pour moi aussi.