width=Peluche, j’ai un message à te communiquer de la part de ta gardienne et elle aimerait aussi te poser quelques questions :

Mon Peluche,

 Dès que je t’ai vu j’ai su que tu étais différent des autres chats. Tu as toujours eu un comportement étrange, des attitudes qui m’étonnent.

J’ai fait tout ce que j’ai pu pour te soigner, d’abord ton œil puis ta gastrite. Je t’aime sincèrement même si je te le montre moins qu’à Mandy car tu ne viens que très rarement me voir pour que je te caresse. Je sais que tu aimes ta tranquillité. Pourquoi urines-tu sans cesse sur tout et n’importe quoi? Je suis las de nettoyer derrière toi. Tu ne miaules jamais. J’aimerais que tu communiques plus pour que je te comprenne. Es-tu heureux? J’ai bien conscience que tu as énormément souffert dès ta naissance et que tu dois encore avoir des répercussions. Dis-moi ce que je dois faire pour te soulager et qu’est-ce qui te ferait plaisir. J’aimerais connaître ta mission et si tu as un message pour moi. Je suis très attachée à toi et j’espère te garder près de moi encore de longues années. 

Je t’aime mon Peluche.

Dis-lui merci pour son message d’amour. Que je suis content de ce qu’elle me dit et combien je suis navré de lui paraître froid et imperturbable. Je lui demande pardon de ne pas être plus proche d’elle physiquement, mais je le suis par le cœur et nos âmes sont reliées toutes les deux. Qu’elle ne prenne pas mon comportement pour de l’ingratitude, non pas du tout, au contraire je sais que je lui dois d’être encore sur ce plan terrestre et je la remercie pour tout son amour, son empathie et sa compassion.

J’ai souffert, beaucoup souffert avant d’arriver chez elle. Ma maman s’est fait faucher par une voiture alors que j’étais bébé et plus personne ne s’occupait de nous à la ferme. On s’est débrouillé pour trouver à manger, pas tous les jours à notre faim, et j’ai chapardé de la nourriture aux alentours. Cela a duré quelque temps et dérangeait aussi beaucoup les humains qui me chassaient, me lançaient des gros cailloux et pour finir ont failli me tuer avec des coups de fourche et de bâton.

J’ai eu beaucoup de chance d’avoir été guidé vers toi qui m’a recueilli et soigné. Je te suis tellement reconnaissant et j’essaye, depuis mon arrivée chez toi, de m’occuper de tes énergie et du lieu, mais je me sens parfois tellement fragile et vulnérable que je n’arrive pas à m’auto nettoyer et m’en débarrasser.

Je te dis merci pour ton message d’amour, moi aussi je t’aime et mon attitude t’étonne parce que nous nous connaissions déjà. Nous étions déjà ensemble dans une autre vie et je suis tellement heureux de t’avoir retrouvée. Je t’aime même si j’ai besoin de beaucoup de repos et d’être tranquille, cela me permet de me ressourcer. Je ressens souvent des bobos dus à l’âge et mea culpa pour les pipis, lorsque je porte des énergies qui ne m’appartiennent pas je ne peux pas me contrôler et je ne sens pas que je te souille tout.

Ça dérange aussi Mandy et lorsqu’elle me voit, elle me crache dessus. J’essaye de ne pas m’imposer, je sais que c’est perturbant pour elle et je préfère me retirer. J’ai souffert de l’agressivité des humains et autres congénères à qui je volais de la nourriture, alors je préfère éviter toute embrouille et bagarre. Cela me stresse, me crée des peurs et des angoisses.

Je suis vraiment désolé de te causer autant de tracas, mais ne doute pas, je suis heureux ici avec vous, je sais que je reviens de loin et j’aimerais tant pouvoir effacer toutes ces mémoires d’une baguette magique, mais elles sont hélas bel et bien présentes.

Je suis plus un chat de type nettoyeur, mais je suis aussi là pour t’ouvrir à l’amour inconditionnel, tu es une belle personne et tu mérites de trouver l’amour et le bonheur dans le partage réciproque. M’avoir secouru, soigné et m’aimer te permet de t’ouvrir d’autres portes pour avancer sur ton chemin. Ne change rien, continue de me parler et j’espère que bientôt je pourrai te répondre et que tu comprendras quel merveilleux lien nous lie.