Pepito1Pepito, dès que j’ai pris contact avec lui, me regarde et me demande si je viens le libérer.

Je suis en souffrance de rester ici, ce n’est plus ma place et j’ai besoin de quitter cet espace pour effacer ces effroyables images. J’ai envie, même si leur douleur est encore très vive, de partir au jardin des animaux afin d’oublier ce triste et tragique départ.

Je lui explique que je suis venue pour l’aider à faire ce passage et lui permettre de se ressourcer. Que ces gardiens souhaiteraient lui poser quelques questions.

Oui, c’est horrible cette agression pour eux, surtout dans l’espace protégé (serre, grillage) qui était conçu pour moi pour me permettre de jouer dehors, de m’amuser en toute sécurité.

Connaissais-tu ces chiens, Pepito ? T’avaient-ils déjà fait du mal par le passé ?

Non je ne les connaissais pas, je n’ai aucun souvenir d’eux, ni au présent, ni dans le passé. Ce n’est pas un règlement de compte karmique, ce sont des chiens de chasse, des prédateurs et ma présence les rendait fous. Ils sont dangereux pour les animaux et surtout les animaux domestiques. Je n’ai pas eu de chance, et lorsque j’ai senti qu’ils allaient passer à l’attaque, car je l’ai senti bien avant qu’ils n’entrent dans la propriété, lorsque j’ai flairé le danger, j’ai eu très peur, je savais que c’était fini pour moi, même avant qu’ils me plantent leurs crocs dans mon corps, bien avant qu’ils ne me massacrent. L’espace d’un instant, j’ai su que c’était fini et pour ne pas trop en souffrir je suis sorti de mon corps. Cela m’a grandement aidé, et je les voyais s’acharner pour me déchiqueter, c’était terrible. Les images continent à m’obséder, et si tu pouvais m’aider à trouver la paix et le repos, je t’en serais très reconnaissant.

Tes gardiens m’envoient vers toi dans ce but, Pepito. Ils aimeraient aussi savoir si tu as été heureux avec eux ?

Oui, mais quelle question, je me sentais être leur autre petit garçon. Même si j’étais un chat, je me suis senti aimé comme un membre de la famille.

Avais-tu une mission auprès d’eux ?

Oui j’étais un chat nettoyeur, j’étais chargé de nettoyer et transmuter les énergies du lieu et des personnes. J’étais là pour créer harmonie et paix dans leur foyer.

As-tu un message pour eux ou pour l’un d’entre eux en particulier ?

Oui j’aimerais leur dire que malgré que cette tragédie soit difficile à vivre et à oublier pour eux, ils ne doivent pas culpabiliser, ce n’est pas de leur faute. Ils m’ont créé cet espace pour mon bien et ne doivent pas maintenant le regretter. Ils ne doivent pas non plus être en colère contre ces chiens. Ce n’est pas de leur faute non plus. Ils portent tous les deux des énergies qui ne leur appartiennent pas, et c’est triste et perturbant pour eux. Ce sont en plus des chiens de chasse et ils ont l’instinct du gibier. J’étais une proie facile, mais les énergies qui les habitent sont destructrices pour eux aussi. C’est à leur gardien qu’il convient d’avoir une grande prise de conscience car leurs chiens ne vivent pas en harmonie et en paix. Ils ne sont pas si heureux que ça, et eux certainement non plus. J’aime ma famille et je ne souhaite que son bonheur et son bien-être, et je ne veux pas que cet incident les traumatise davantage. Si tu m’aides maintenant à partir au jardin des chats, je pourrai me ressourcer et leur revenir, et j’espère que lorsque l’angoisse de cet accident sera oubliée, ils accepteront de me reprendre. Je reviendrai avec une nouvelle mission, une mission bien particulière auprès de lui (père).

Je me charge de leur transmettre Pepito, retourne-toi maintenant et regarde vers la lumière. N’ai pas peur d’avancer sur ce chemin, c’est le tien. Je t’accompagne un petit bout et il ne t’arrivera rien, tu es en sécurité.

Je le sais, je le sens, je me sens apaisé, en paix, je n’ai pas peur et l’arc en ciel qui se trouve derrière le pont des fleurs est magnifique. J’ai hâte de le traverser.

Et Pepito est très vite parti vers ce lieu magique. Au revoir Pepito.