width=La connexion avec Petit Pouce s’est faite dans le jardin des animaux. Il était très paisiblement couché sur son ventre et ses 2 pattes avant. Il m’a regardée avec beaucoup de reconnaissance, son regard exprimait beaucoup de gratitude. Il m’a dit :

Je suis heureux de t’accueillir au jardin des animaux et vous remercie tous de l’aide que vous m’avez apportée pour m’accompagner au paradis des animaux. A partir du moment où les petits êtres de la nature sont venus m’entourer de leur amour et leur lumière, je me suis senti rassuré et j’ai pu faire le passage et la transition sans appréhension. C’était très réconfortant, très rassurant et je n’ai pas eu de peurs, ni de stress. Même ma petite maman je l’ai sentie en paix et en harmonie en prenant la décision de m’aider à partir.

Dis-lui qu’elle a fait le bon choix, car depuis mon incarnation j’avais des problèmes de santé. Oui je suis revenu avec ces problèmes de reins et tout mon corps en a été intoxiqué. Cela m’a créé d’énormes souffrances dans la bouche. D’où les difficultés à mordre dans la vie. Les expériences que nous vivons ne sont pas de notre goût, elles ont une saveur qui nous déplaît. La façon de mordre dans la vie est douloureuse et fait mal. C’est le moment de faire une pause et je suis content d’être remonté aussi vite pour me reposer et me ressourcer avant de lui revenir dans un corps physique de chat en bonne santé.

Dis-lui que j’ai été très heureux avec eux, même si le passage a été très court, que je me suis senti aimé malgré qu’elle a eu des difficultés à me reconnaître, d’où aussi le temps qu’elle a mis pour me trouver un prénom. Oui j’étais son « petit » même si elle n’en a pas eu conscience et ma mission auprès d’elle consistait à lui apporter cette vérité, afin qu’elle puisse inconsciemment s’en détacher pour trouver la paix intérieure et continuer à avancer sur son chemin en toute harmonie.

Aujourd’hui avec mon message, elle pourra mettre un nom sur ce mal-être, cette mélancolie qu’elle peut parfois éprouver, la comprendre et la maîtriser. J’ai en quelque sorte rempli ma mission puisque ce message lui permettra de découvrir ce qui la rongeait toutes ces années, mais ma vraie mission consiste aussi à l’aider à s’en détacher afin qu’elle vive ses relations affectives plus sereinement avec plus de facilité et de fluidité.

Dis-lui que pour nous les animaux, il est important que vous les humains viviez en paix et en harmonie avec vous-même. Lorsqu’elle a des moments un peu plus difficiles, elle doit lâcher prise avec son mental et se mettre en mode méditation pour comprendre ce qui se passe à l’intérieur d’elle tout en étant toujours centrée dans le présent dans le ici et maintenant. Elle trouvera toutes les réponses et solutions à ses questions et sera disposée à les gérer sans difficultés. Et mes compagnons seront aidés, car déchargés d’énergies qui ne leur appartiennent pas.

Ta gardienne a aussi un message pour toi Petit Pouce :

« Je suis si fière de toi mon gentil Pouce, tu as été un grand guerrier. Je suis tellement désolée de ne pas avoir pu t’aider et te soulager mieux que ça…

Je suis honorée et tellement heureuse d’avoir eu la chance de partager ma vie avec toi. 

Je te remercie pour ta présence, ton réconfort, ton amour et ta douceur. Va en paix et reviens-moi si un jour tu le souhaites. Je t’aime plus haut que les montagnes, plus profond que les océans, et bien plus grand que l’univers mon petit cœur. »

Elle ne pouvait hélas m’aider davantage. Mon retour chez elle était programmé pour lui permettre d’avoir des éléments qui vont déclencher un travail sur elle afin de se reconnecter à sa source et retrouver son chemin de vie. Et pour cela je me devais de remonter, de faire un aller/retour mais cela aussi était programmé dès le départ. Qu’elle ne culpabilise pas, mais accepte ce cadeau de l’univers.

Moi aussi je l’aime et souhaite la retrouver très vite.