picciAussitôt que je prends contact avec Picci, je le vois assise juste après le pont des fleurs dans une magnifique prairie au milieu de très belles marguerites et flamboyants coquelicots. Elle me regarde et me dit :

Oui ce n’est plus la saison, mais tu sais bien qu’ici l’espace-temps n’est pas le même que sur terre.

Je lui explique que sa gardienne m’a chargée de lui donner quelques messages et qu’elle a aussi quelques questions à lui poser.

Oui je sais et j’attendais cet échange pour pousser la porte du paradis des animaux. Ici tout est très calme et serein et je sais qu’on m’y attend.

« Coucou ma Picci d’amour!

J’aimerais déjà te dire combien je te remercie infiniment pour ses 14 années où tu m’as accompagnée! J’aime tant ta joie de vivre, ton caractère têtu et rigolo, j’admire ta grande capacité d’adaptation. Tu es un chien exceptionnel!! Tu t’es accrochée à la vie malgré tes problèmes de santé et je t’en suis tellement reconnaissante! Merci pour ce lien que l’on a! Ta présence physique me manque terriblement.

Comment vas-tu? Ta transition s’est bien passée? Tu sais ce qui a provoqué ta mort? Tu peux partager avec moi tes douleurs physiques et émotionnelles de ce moment et celles vécues tout au long de ta vie. Tu montrais peu tes difficultés. Même quand tu as eu des infections de dents tu étais joyeuse, pleine de vie.
J’espère ne pas t’avoir empêchée de partir vers la lumière avec ma tristesse de devoir faire le deuil de ta présence physique, et ma culpabilité de ne pas avoir été là pour toi lors de ta dernière soirée et nuit. Je t’envoie aussi plein d’amour et ce que je peux de lumière.

Il y a 14 ans c’est moi qui suis venue te chercher et aujourd’hui je ressens au fond de moi que tu vas revenir sur ma route. Je ressens juste ou je me fais des idées et ton chemin n’est plus avec moi?

Si mon ressenti est exact,  j’aimerais beaucoup  que tu me donnes quelques détails pour que je sois sûre que c’est bien toi lors de nos retrouvailles: quand reviendras-tu?  Le contexte? Où? Tu as une image de tes caractéristiques : âge  sexe,  couleur, race ou bâtard(e)?

Je me réjouis de te serrer fort contre moi et j’imagine  déjà nos futures belles balades, en montagne avec Christophe que tu apprécies tant! Le seul homme dans ma vie qui ait su créer une véritable relation avec toi.

As-tu toi aussi un message, une ou des demandes ? Je t’écoute ma puce. Et si tu reviens bien à mes côtés : aimerais tu que certaines choses soient différentes à ton retour?

Je t’aime tellement fort tu le sais. »

J’ai été un chien exceptionnel et elle une gardienne exceptionnelle. Si j’aimais tant la vie, que j’avais la joie de vivre, c’est parce que elle l’a également. Même si pendant ces 14 années elle a eu des moments difficiles, elle a au fond d’elle cette joie de vivre, et elle est très contagieuse car elle rayonne sur tout son entourage. J’ai été très heureuse à ses côtés et me suis sentie comme son bébé, son bébé d’amour. Je sais qu’aujourd’hui je lui manque beaucoup mais je suis et je resterai toujours reliée à elle, même si elle ne peut pas me voir physiquement. Je vais bien. Dis-lui que je me sens très légère, plus aucune douleur physique et cela est très agréable. Ma transition est presque terminée, me suffit juste de pousser la porte et je vais pouvoir me reposer et me ressourcer. Dis-lui que j’étais sur mon chemin, je préparais doucement mon départ et ces problèmes de dents m’ont fait souffrir et ont surtout beaucoup fragilisé mon cœur. Il était fatigué, usé et a lâché cette fameuse nuit. Qu’elle ne culpabilise pas, c’était le moment pour moi, et si j’ai choisi le moment où elle n’était pas là, c’était pour ne pas la choquer d’un départ si brutal. Un arrêt du cœur est violent  avec des spasmes et des douleurs très vives. Je suis sortie de mon corps et la douleur est devenue très supportable. Maintenant je me sens bien et j’ai totalement oublié mes douleurs physiques de ce moment et de celles accumulées pendant mon existence terrestre.

Des douleurs émotionnelles ?

Je ne m’en souviens pas, ma vie avec elle n’a été que du bonheur et cet amour qu’elle m’a donné tout au long de ces 14 ans, elle continue à me l’envoyer et cela m’a permis de partir vers la lumière et ma transition dans quelques instants, dès que j’aurai poussé la porte, sera terminée. Je pourrai me reposer et me ressourcer, car bien évidemment que je vais lui revenir. Elle ne se fait pas d’idée, c’est une réalité, nous sommes et resterons éternellement reliées et c’est bien entendu chez elle que je veux et dois revenir. Ce ne sera pas très long, quelques semaines, un petit chien, même race et même couleur peu importe le sexe. Qu’elle se mette dès à présent à ma recherche et qu’elle n’ait pas de doutes, je saurai me mettre sur son chemin et elle me reconnaîtra tout de suite, ce sera une évidence pour elle et lorsqu’elle me prendra dans ses bras, elle ressentira de nouveau ce plaisir, ce bien être qu’elle a senti lorsqu’elle me prenait dans ses bras. Moi aussi je me réjouis de me sentir à nouveau serrée dans ses bras, et suis impatiente de retrouver ces belles promenades.

Oui j’apprécie et j’aime beaucoup C………. parce que c’est le seul homme honnête et sincère qui l’aime d’un amour pur et totalement désintéressé. Dis-lui de l’apprécier à sa juste valeur et de contribuer à faire grandir leur relation, car c’est une histoire importante. Je savais qu’en tirant ma révérence aujourd’hui, qu’il serait à ses côtés et qu’elle pouvait compter sur son soutien. Si je suis partie maintenant c’est aussi parce que j’avais terminé ma mission, celle de l’aider à avancer sur son chemin, de voir clair et de faire les bons choix. A mon retour, je serai cette fois-ci chargée d’une nouvelle mission, celle de l’aider à s’ouvrir à l’amour inconditionnel. Notre relation sera toujours la même et je n’ai pas envie de changer quoi que ce soit. Je sais qu’elle a beaucoup évolué ces derniers temps et l’évolution sera encore beaucoup plus rapide lorsqu’elle se connectera à son petit enfant intérieur et qu’elle s’ouvrira à l’amour inconditionnel. Moi aussi je l’aime fort.