Plum'eTa gardienne me demande si tu te sens bien parmi eux ?

On ne peut rêver d’une meilleure existence.

Elle me dit pourtant que tu as peur, que tu as peur d’eux, que tu gardes toujours une distance de sécurité d’environ 1 mètre et que tu te contractes lorsqu’ils approchent les mains, comme si tu attendais des coups.

Oui c’est juste, je suis très craintive et terrorisée lorsque des mains s’approchent, j’ai pris tellement de coups, des coups de cravache, de bâton, que lorsque je vois une main, je suis tétanisée et je ne peux dissocier la main des coups. Je regrette mon ingratitude vis-à-vis de mes gardiens, mais je me sens hantée, même si j’ai bien compris que je n’ai rien à craindre chez eux. J’ai peur et c’est un énorme mal être pour moi. Dès qu’on s’approche trop près, j’ai peur des maltraitances, et je me crispe car si l’on insiste et si je montre les dents, ce sera bien pire.

Sais-tu pourquoi tu as subi autant de maltraitances et par qui ?

Une soularde (m’a montré l’image d’une femme forte qui ressemblait à un « monstre », une personne d’un certain âge, édentée et les cheveux hirsutes). Lorsque la bouteille était vide, elle la cassait sur moi. Elle était très agitée et il ne fallait surtout pas réagir sinon c’était bien pire. J’ai souffert dans toutes les parties de mon corps et j’en garde des douleurs surtout dans les hanches et l’arrière train (une fracture mal consolidée ?).

Chez S…… et R……, tu n’as plus rien à craindre Plum’e, tu n’as plus besoin d’avoir peur, tu peux te sentir en sécurité.

Je l’ai compris, mais je me sens surtout en sécurité lorsque je suis seule au calme dans une pièce. Le moindre petit bruit ou mouvement me met sur le qui-vive et je stresse et j’angoisse. Lorsque je ne peux pas m’isoler, je n’arrive pas à trouver le repos ni physiquement, ni psychiquement.

Pourtant lorsque tu es décidée, tu viens chercher des caresses.

Oui ce sont des moments privilégiés, des instants où j’oublie mes souffrances et cela me fait tellement de bien.

On me dit que tu as aussi peur des galgas ? Parce qu’elles ont eu une attaque vis-à-vis de toi ?

Elles sont trop agitées pour moi, elles forment un clan et même si elles ont aussi souffert de maltraitances, elles arrivent à l’évacuer plus facilement parce qu’elles communiquent entre elles. Moi, je leur rappelle trop l’image de leur bourreau car j’y pense encore constamment et mes peurs leur font peur.

Que peuvent faire tes gardiens pour améliorer les conditions ?

Ne pas m’en vouloir d’être si difficile à gérer, avoir de la patience pour m’aider à gérer toutes ces peurs et me laisser le temps, qui j’espère, atténuera mes souvenirs, mes appréhensions et me permettra de sortir de mes réserves. J’aimerais tant être comme les autres.

Peux-tu me dire à qui tu te sens le plus reliée ?

Reliée ? À aucun, je me sens très seule.

Mais te sens-tu tout de même plus proche de l’un d’eux ? Vers qui tu vas le plus facilement ?

R………