La connexion avec Pollux a eu lieu au paradis des animaux. Il était assis au milieu de plusieurs autres congénères, ils jouaient et s’amusaient ensemble. Ils sautillaient à droite, à gauche, ils essayaient d’attraper les papillons qui  tournoyaient autour d’eux et c’était plaisant à observer. Ils étaient entourés par les anges blancs, orange et dorés, et il y régnait une paix, une harmonie totales. Je me suis approchée et lorsqu’il m’a vue il s’est détaché du clan pour venir à mes pieds et me dire :

Tu es une gentille fée et je sais qu’avec ton aide j’ai eu beaucoup de chance de pouvoir franchir aussitôt le pont des fleurs et rejoindre ce haut-lieu magique encore pour quelques semaines. Cela me permet de me reposer et me ressourcer et surtout de me réparer encore. Mon retour sur un plan terrestre a été trop rapide et mon immunité trop faible, il valait mieux revenir plutôt que de vivre avec ce virus qui serait devenu chronique et difficile à vivre pour elle, pour moi et pour ma compagne aussi.

J’étais déjà avec elle dans une autre incarnation physique à toutes les deux, et j’avais qu’une seule envie, celle de la retrouver. Lorsque j’ai compris que sa gardienne était sur le pont d’adopter un autre lapin, je me suis empressé de descendre très vite. Seulement c’était trop rapide, j’étais parti pour la même cause, la même maladie, j’étais resté trop longtemps en errance entre deux et je n’ai pas eu la chance de pouvoir me ressourcer.

C’est Hermione qui m’a poussé à faire le passage parce qu’elle savait qu’elle allait avoir un compagnon et qu’elle aussi avait envie de me retrouver. Je ne suis pas resté longtemps au jardin des animaux, à peine quelques heures et cela n’aura pas été suffisant, et c’est bien mieux et plus raisonnable d’être revenu pour cette fois-ci pouvoir redescendre dans un corps physique en bonne santé. Pour cela je vous suis si reconnaissant car maintenant depuis mon retour je me suis bien ressourcé et je peux de nouveau leur revenir en pleine forme.

Je souhaite dire à Pollux que je l’aime et que je suis très heureuse qu’il ait fait partie de ma vie, même peu de temps. C’est le plus gentil petit être que j’ai pu rencontrer. Que j’ai tout fait pour le sauver et que j’aurais fait plus encore si j’avais pu. Et qu’il me manque. Je pense très fort à lui tous les jours et j’espère le recroiser sous une autre forme un jour. 

 

Mes questions:

 

– Est ce que Pollux a été heureux avec nous?
– Quel était le but de sa venue dans notre famille ?

– Y a t il quelque chose qu’on aurait pu faire de plus? Ou bien son décès était inévitable et prévu ?

– Veille-t-il sur nous de la haut, est-il bien arrivé ?

 

Dis merci à ma future maman pour son message d’amour. Dis-lui que même si ça a été très court, moi aussi j’ai été heureux de partager des moments de pur bonheur avec elle, des moments de tendresse, et surtout j’ai été très content de retrouver ma compagne. Je sais qu’elle a tout fait pour me soigner et je lui suis, je leur suis si reconnaissant d’avoir fait appel à toi. Je n’ai pas eu peur, je savais que c’était la condition sine qua none pour moi de pouvoir remonter et terminer de me réparer et me ressourcer, car ça aurait été trop compliqué pour ma petite gardienne de gérer mes souffrances et aussi cela aurait beaucoup fragilisé ma compagne, ma moitié, et l’aurait sans aucun doute rendue malade aussi.

A partir de maintenant tout est possible pour moi et pour elles, pour nous trois. J’étais venu rejoindre ma compagne, on s’était promis de se retrouver tous les deux dans la même famille et j’étais heureux, et en même temps inquiet, car beaucoup trop tôt pour moi. Le séjour au jardin des animaux n’était pas vraiment suffisant, trop peur de passer à côté de cette opportunité, je me suis empressé de me réincarner dans le corps de ce petit lapin, qui à la base était aussi très faible. C’était mal pensé de ma part, j’aurais dû attendre un petit peu plutôt que de créer des soucis et des angoisses à ma future maman.

Dis-lui merci pour tout ce qu’elle a fait pour moi, et dis-lui de ne pas culpabiliser et de ne pas avoir de regrets, elle a fait, elle et sa maman tout ce qu’elles pouvaient faire pour moi. C’était inévitable et prévu qu’on me rappelle là-haut, car ici on sait que je peux de nouveau leur revenir et que nous méritons tous les 3 de vivre sereinement et sans souffrances, ce qui était loin d’être le cas pour moi.

Mon passage s’est effectué dans les règles de l’art contrairement à la fois précédente où je suis resté longtemps, trop longtemps, une éternité entre 2, et où je me suis accroché à l’énergie des animaux, des humains pour leur puiser leur force et continuer à léviter entre deux. Hermione a bien essayé de m’aider et m’attendait de l’autre côté du pont mais mon départ si tragique (mort violente) m’en a empêché. Et lorsqu’elle est redescendue chez sa gardienne et qu’elle avait bien trouvé sa place, elle espérait pouvoir m’aider à me libérer et cela s’est produit lorsque sa maman a songé à lui adopter un autre compagnon.

Sa grand-mère qui est toujours là pour l’aider à avancer, qui la protège et veille sur elle, et sa maman a été là aussi, et c’est elle qui m’a guidé pour enfin traverser ce pont si fleuri, et c’est encore elle qui m’aidera et veillera que lorsque je redescendrai ce sera cette fois-ci en temps et heure et bien entendu totalement ressourcé. Maintenant pour moi et pour tous les 3 tout est possible et il ne tient qu’à elle de se mettre à ma recherche. Elle me retrouvera avec le même tempérament, la même gentillesse et le même plaisir de partager ma vie avec elle, d’être choyé, câliné et de continuer ma belle aventure avec ma compagne bien-aimée.

Dis-lui, dis-leur que je les aime toutes les deux. Votre Pollux bien aimé !