width=Polux était assis sur le chemin. Il m’attendait et me regardait avec des yeux attendrissants. Je lui ai expliqué que sa gardienne souhaitait lui dire qu’elle l’aimait beaucoup, qu’elle pense très fort à lui et qu’elle aimerait savoir s’il est bien là où il est ?

Moi aussi je l’aime beaucoup et je sais que je lui manque. Mais dis-lui que je suis toujours encore auprès d’elle car la culpabilité de ne pas avoir été là au moment de mon départ m’empêche de faire la transition correctement et de partir au jardin des animaux. Elle n’a pas pu me dire au revoir et cela la perturbe énormément et l’empêche de faire son deuil. Dis-lui que je ne lui en veux pas, je sais qu’elle ne pouvait pas être là et pour tout lui dire j’ai préféré faire le grand saut alors qu’elle était partie car cela l’aurait trop fait souffrir.

C’est une personne adorable mais très fragile, très vulnérable et surtout beaucoup trop dans les émotions. Je l’ai connue bébé et je l’ai accompagnée du mieux que je pouvais pendant toute son enfance. Je me faisais vieux à présent et j’avais préparé mon départ depuis plusieurs mois, et si mon choix a été de partir alors qu’elle était absente, elle doit l’accepter et ne pas vivre dans la culpabilité ou les regrets, cela m’empêche de rejoindre le paradis des animaux.

J’ai besoin de me reposer et me ressourcer, et après je pourrai lui revenir pour une mission auprès d’elle. Dis-lui que je souhaite lui revenir afin de l’aider à grandir, à mûrir, de l’aider à mieux gérer ses émotions et avancer dans la vie avec force et courage.

Es-tu volontairement apparu dans ses rêves ?

Oui c’était pour lui faire comprendre que j’étais toujours là auprès d’elle, mais que ce n’était plus ma place, et que mon départ au jardin des animaux l’aiderait aussi à faire son deuil. De là-haut je continuerai à veiller sur elle, qu’elle me fasse confiance. Et lorsqu’elle sera prête, je pourrai lui revenir.

Je lui transmettrai tes messages Polux, et si tu es prêt, je t’accompagne sur le chemin qui va s’ouvrir à toi et te permettra de rejoindre le pont des fleurs.

Il s’est avancé à mes côtés et tout doucement nous avons emprunté un magnifique chemin bordé de fleurs de toutes les couleurs. Lorsque je me suis arrêtée, il m’a remercié et m’a dit :

Dis-lui merci pour ces merveilleuses années que j’ai passé auprès d’elle et que j’espère bientôt la retrouver à nouveau.

Puis il a continué sa route et s’est noyé dans l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir Polux, repose-toi bien.