width=Rio, ta gardienne me demande de communiquer avec toi et j’ai plusieurs messages et questions :

QUESTIONS / MESSAGES POUR RIO

De manière générale, où en es-tu dans ta mission depuis la dernière fois que nous avons pu

communiquer ensemble ?

Studio :

Comment te sens-tu dans notre nouveau chez nous ?

Est-ce qu’il y a quelque chose qui te gène en particulier ? Souhaites-tu que je fasse venir

quelqu’un pour nettoyer l’appartement ?

Que se passe t-il de manière générale en plein de milieu de la nuit ? (il me réveille avec insistance,

pousse les objets pour les faire tomber, gratte les photos accrochées à mon mur ainsi que les

portes des placards…) à des heures très précises et de façon régulière.

Y a-t-il des entités qui sont accrochées à moi ou à l’appartement ?

Ces derniers temps tu m’attaques beaucoup, c’est très violent et ça me fait très mal, peux-tu

m’expliquer pourquoi et ce que je peux faire pour t’aider dans ces moments ?

Je suis très fière et heureuse de t’avoir auprès de moi et de te voir devenir un chat adulte.

Je te fais vraiment confiance mais j’aimerais s’il te plaît que tu sois prudent quand tu vas sur le

rebord du balcon, cela me créer un véritable stress.

Je me pose souvent la question, est-ce que tu comprends les mots que je prononce quand je te

parle, ou est-ce que c’est plutôt que tu ressens mes intentions et mes pensées ?

Est-ce que tu ressens les soins que ma maman te fait de temps en temps ? Est-ce que ça te fait

du bien ? Y’a-t-il un soin en particulier qui te soulagerait ?

Santé :

Comment te sens-tu physiquement ?

As-tu des douleurs fréquentes ou autre chose que tu aimerais me faire savoir qui concerne ta

santé ?

Boulot :

Cela fait un peu plus de 2 mois que je t’emmène tout les jours avec moi au travail pour que tu

puisses sortir, te ressourcer, chasser et être dans la nature, comment le vis-tu ?

J’ai l’impression que ça te fait du bien et j’en suis heureuse. Saches que dès que j’en aurais

l’occasion, nous pourrons vivre dans un endroit avec un jardin pour que tu puisses sortir sans

limite et avoir ton propre territoire. Je sais que ce n’est pas facile pour toi d’être enfermé le weekend

quand tu es habitué à pouvoir sortir la semaine, mais pour l’instant c’est le mieux que je

puisse t’offrir… et cela grâce à Sylvie et Amandine.

Quelle est ta relation avec Poncho (la chatte de Sylvie) ? Est-ce que vous vous entendez plutôt

bien ?

Y-a-t-il quelque chose en particulier dont tu veux me parler qui est lié à mon lieu de travail ou au

fait que tu es un peu plus accès à l’extérieur ?

Je te remercie pour tout l’amour que m’apportes, pour cette belle relation que nous avons qui est

très fusionnelle, et j’espère que tu ne manques de rien. Si c’est le cas merci de me le faire savoir.

Je sais qu’il y a des moments où je suis très perturbée, parfois stressée, nerveuse, que j’ai encore

beaucoup de mal à mettre mon mental en pause. J’ai eu beaucoup de mal à retrouver mon

chemin spirituel depuis que mon grand-père est partit, et j’espère que cela ne te cause pas trop

de soucis car j’essaie vraiment de travailler là dessus.

Je t’aime de tout mon coeur mon bébé

BIS*

Tu m’as dis que tu étais déjà avec moi quand j’étais petite, que tu m’as aidé à grandir et que tu

veillais sur mon sommeil.

Je me suis posée la question , comment t’es-tu retrouvé sur mon chemin ? Est-ce que c’est

quelqu’un qui t’as envoyé près de moi ? Ou nos destins sont-ils liés d’une certaine façon ?

Nous avons eu un chat, quand j’étais jeune (j’avais 6 ans quand on l’a eu). Et d’ailleurs il était gris,

comme toi. Je l’ai beaucoup aimé, et j’adorais joué avec lui. Il est partit de manière assez brutale.

 Dis-lui merci pour son message d’amour, moi aussi je l’aime ma petite maman d’amour et je suis si heureux d’être son bébé. Tous les deux nous sommes extrêmement fusionnels et chacun ressent l’autre comme si c’était lui. Je ne manque de rien, rassure-toi, je suis si content du courage que tu as eu de reprendre ta vie entre tes mains, et de la force et du courage que tu mets pour te reconstruire. Un échec sentimental est toujours difficile à vivre et tu as mis du temps à comprendre qu’il valait mieux couper court et vivre seule, que de se pourrir la vie avec des non-dits et où le partage n’existait pas.

Je continue ma mission auprès de toi et je sais que je fais du bon travail, car à travers moi tu te reconnectes à ton petit enfant intérieur et tu peux le nourrir de tendresse. Cela te donne confiance et même si parfois tu es encore perturbée, stressée et nerveuse, le contexte de cette période un peu particulière, rajouté à tes soucis personnels l’expliquent, et je sais que  tu as besoin de l’exprimer pour t’en débarrasser

Ton grand-père était la personne sur qui tu pouvais compter et qui t’apportait un grand soutien. Depuis son départ, l’équilibre est parfois difficile à retrouver, mais je sais et j’en suis sûr qu’il est toujours omniprésent auprès de toi, qu’il te protège et veille sur toi. Même si sa présence physique n’est plus, sa présence spirituelle t’enveloppe au quotidien.

Quant à moi, oui je te l’ai déjà dit, nous étions ensemble lorsque tu étais petite et je suis si heureux de t’avoir enfin retrouvée. Tu l’as bien capté, c’était bien moi qui cette nuit-là, pour t’aider et te protéger contre ce vilain cauchemar, était venu se coucher sur tes jambes pour te rassurer. Tu as eu peur parce que le rêve que tu venais de faire t’a beaucoup perturbée, mais j’étais là pour te rassurer et t’apporter ma protection.

Tu vois que tu as beaucoup de sensibilité, que tu as des dons pour ressentir ce qui est visible et ce qui ne l’est pas et je suis aussi à tes côtés aujourd’hui pour les développer et te guider sur ce chemin. Nos âmes sont reliées depuis tout temps et nous étions déjà ensemble dans plusieurs autres vies. Et c’est chouette de se retrouver en toute conscience dans celle-ci, tu ne trouves pas ?

Evidemment je suis aussi chargé de te nettoyer énergétiquement car tu es fragile lorsque tu as trop de stress et te charges de choses qui ne t’appartiennent pas, et notre nouveau logement mériterait aussi un petit nettoyage. Je m’en occupe et suis vraiment soulagé de pouvoir m’en débarrasser lorsque je peux sortir et m’auto nettoyer avec les énergies de la terre. Mais lorsque je m’agite la nuit c’est parce qu’il y a des présences qui se manifestent et je les invite à repartir. Elles ont d’ailleurs bien compris qu’elles ne sont pas les bienvenues. Lorsque je t’attaque, c’est pour exprimer un mal-être que je ressens, ou plutôt qui m’habite.

Physiquement je vais bien, je me sens en pleine forme et je ressens toujours beaucoup de bien-être après un soin que mamie me fait. Cela m’enlève des choses qui ne m’appartiennent pas et l’idéal serait que tu puisses bénéficier du même soin ou de quelque chose de similaire. Lorsque je t’attaque ce n’est pas vraiment moi, j’en suis désolé, on me pousse à le faire et l’espace de quelques instants je ne suis plus moi. D’où aussi la nécessité de pouvoir me ressourcer, et le weekend est difficile et contraignant pour moi, alors que c’est l’inverse pour toi.

Ton lieu de travail n’est pas totalement zen non plus, je m’en charge ne t’inquiète pas, cela me rend bien utile pendant que tu travailles pour nous nourrir.

Tes mots, lorsque tu me parles, je les comprends, mais plus par tes pensées et tes intentions, mais peu importe, l’essentiel c’est la compréhension quelle que soit la forme, si tu arrives à calmer ton mental et me montrer que des images ce serait tout aussi bien et encore mieux, ce serait parfait surtout pour toi.

Mais ne te pose pas trop de questions, nous sommes bien ensemble et c’est l’essentiel. Je sais que je compte plus que tout pour toi, et c’est si bon de se sentir aimé avec beaucoup de respect et sincérité. C’est réciproque, et je suis navré lorsque je te cause des frayeurs, tant par mon agressivité parfois, ou lorsque je grimpe sur le rebord du balcon, mais c’est terriblement tentant et je te promets d’être prudent.

Quant à Poncho, je ne peux que lui dire merci pour son accueil. Cela se passe plutôt bien et nous ne nous marchons pas sur les pattes. C’est normal, elle a sa maman et moi j’ai la mienne.

Tu as traversé des épreuves un peu compliquées, donne-toi maintenant l temps de te poser afin de retrouver force, courage et équilibre pour la suite des évènements. Je suis là et je continue à veiller pour te guider sur le bon chemin.

Je t’aime, c’est important de se sentir aimée et bien entourée, et tes amies sont là pour toi aussi, ne l’oublie pas.