Ta gardienne me charge de messages et de questions pour toi :

« Mon petit Rio,

Je pense que tu as bien compris depuis quelques temps qu’il se trame quelque chose…et oui ! Toi et moi on va déménager pour un foyer beaucoup plus spacieux. Ce sera notre chez nous, et même si tu peux déjà sortir quand je t’emmène avec moi au travail, tu pourras par la suite sortir autant que tu le souhaites. 

Ce sera difficile pour toi le temps que tu prennes tes repères mais ne t’inquiète pas je serais toujours avec toi. Dès que tu seras à l’aise dans la maison, tu pourras tout doucement te familiariser avec l’extérieur, on fera ça ensemble, petit à petit. Il faudra que tu sois très prudent, car la route n’est vraiment pas loin et certaines voitures roulent vite, ça m’éviterait vraiment de gros stress si tu pouvais plutôt vadrouiller dans les jardins d’à côté. 

Tu te rendras compte aussi que certains des voisins ont des animaux (chats, chiens…) encore une fois, sois prudent s’il te plait, je m’en voudrais terriblement s’il t’arrivait quelque chose. Je sais que tu cours vite et que tu es très agile, mais j’aimerais pouvoir te garder auprès de moi le plus longtemps possible, nous en sommes seulement au début de notre aventure. 

Justement en parlant de notre aventure, j’aimerais te poser plusieurs questions :

  • Où en es-tu dans ta mission ?
  • Comment tu te sens vis à vis de moi ?
  • Es-tu épanoui ? Tu sens-tu en bonne santé ?
  • Y’a-t-il des entités négatives qui te/me/nous tourne autour parfois ?
  • Je sais aussi que tu es sensé m’aider à accéder aux plans subtils, de quelle manière est-ce que cela fonctionne ?
  • As-tu des requêtes, des messages à me transmettre ?

 

Je sais que tu as eu un problème de puces dernièrement, comment tu sens-tu par rapport à ça ? Il faudra qu’on retourne chez le docteur pour qu’il vérifie que tout va bien et qu’il puisse me donner une autre crème, car celle que je te mets ne t’aide pas à cicatriser puisque tu te lèches dès que je t’en mets !

 

Je te remercie pour tout l’amour que tu me donnes, et pour toute cette complicité qui nous lie. 

Je t’aime de tout mon coeur et je serais toujours là pour toi mon petit bébé. »  

 

Dis-lui merci pour son beau petit message d’amour, c’est si bon de se sentir autant aimé et c’est réciproque. Je l’aime d’un grand amour et je suis si heureux de partager ma vie avec elle. Je suis son compagnon et je me dois de veiller sur elle et de la protéger, et en même temps je me sens si jeune, si enthousiaste de découvrir la vie, de jouer, de m’amuser et d’être son petit bébé, son petit garçon. C’est un peu ambivalent, mais à chaque chose son temps et j’ai déjà bien démarré ma mission auprès d’elle.

Chargé de lui apprendre le détachement affectif, je remplis bien mon rôle, elle se sent de plus en plus en confiance, et s’épanouit dans sa vie et dans son travail chaque jour un peu plus. Je suis content, ravi de voir que ma présence la remplit de joie et de bonheur. Je me sens en pleine forme. Des entités négatives oui il y en a partout, et tout dernièrement lorsqu’il a beaucoup plu et que je pouvais moins sortir et me ressourcer avec les énergies de la terre, j’en portais un peu plus et j’avais plus de mal à m’auto-nettoyer, d’où probablement cette baisse du taux vibratoire qui m’a fait attraper des puces. C’est bien embêtant ces petites bestioles qui en piquant occasionnent des démangeaisons et donnent très envie de se lécher et de se gratter. Mais ça s’arrange maintenant, ne t’inquiète pas.

Je sais qu’on va déménager, tu penses bien que je l’ai capté depuis un bon moment et cela me perturbe quand même un peu. Il va falloir se réapproprier ce nouveau territoire et se déshabituer de celui-ci, même si je n’y suis pas plus attaché que ça, le changement est là et il est important. Je sais que les débuts seront difficiles, mais je vais essayer de m’adapter très vite afin de pouvoir sortir le plus vite possible. Tu as bien choisi le lieu, je te fais confiance et j’essaierai d’être prudent sur la route, l’endroit te plait et ça me plaira aussi, et comme tu dis ce sera chez nous.

Les messages que j’ai aujourd’hui envie de te donner, c’est reste quoiqu’il arrive dans le moment présent, dans l’ici et maintenant, reste et veille à toujours être ancrée à la terre. C’est le point, l’élément et moteur de chaque être humain le plus important en ce moment, dans cette période de crise sanitaire et économique. Tout bouge alors que vous êtes confinés depuis des mois, tout bouge à vitesse vertigineuse et si on n’est pas accroché, relié à la terre, il se passe des choses très désagréables qu’on n’arrive plus à gérer ni à maîtriser. Beaucoup de gens partent parce qu’ils sont dans une spirale ascendante, qu’ils n’arrivent plus à absorber le trop plein qui crée un tsunami affectif ou physique. Et lorsque trop c’est trop on choisit de se laisser porter vers d’autres dimensions, et ce n’est pas le moment que l’on choisirait si on arrivait à s’accrocher et à maîtriser la situation.

Tu es ma maman, tu es aussi ma compagne et nous traversons des épreuves de la vie tous les deux. Je suis là à tes côtés pour mieux les traiter et surtout pour les appréhender avec confiance, ma présence t’ouvre et t’ouvrira encore plein de porte. Celle de la conscience est grande ouverte et il y en aura d’autres, ne sois pas pressée, encore une fois vit le moment présent et en l’occurrence ton déménagement, emménagement dans notre nouveau foyer et tout viendra à toi en temps voulu. Fais-toi confiance et en l’univers et tu seras surprise de la manière, la facilité dont les choses vont t’être apportées.

Je t’aime ma petite maman et j’ai hâte de me sentir bien dans mes pattes dans notre nouvelle demeure. Un peu de stress, un peu d’angoisse, mais à deux tout est plus simple à porter et nous sommes si complices, si fusionnels que nous porterons ensemble ce grand changement qui sera aussi une étape, un virage important de ta vie. Je t’aime et me réjouis de cette belle perspective. Bon il va falloir un peu de patience de ma part, ce qui n’est pas gagné, étant curieux et intrépide de découvrir de nouvelles choses.

Merci pour ton amour et ton respect, j’apprécie tant que tu me parles et m’explique, bien que je t’entende, je lis tes pensées mais c’est important pour tous les deux d’avoir un retour de ma part et d’être considéré comme ton garçon avec qui tu peux communiquer par l’intermédiaire de Christiane pour l’instant… Bon tu as du travail samedi je préfère autant aller me promener là où tu travailles et je me ferai un plaisir de nettoyer notre nouveau home dès dimanche.