width=A mon arrivée sur le chemin, Sally m’attendait assise sur son arrière train. Elle m’a regardée et je voyais dans ses yeux une belle lueur d’espoir. Je lui ai expliqué que j’avais des messages pour elle :

Je l’aime très fort et l’aimerai toute ma vie

Ses deux autres maîtres qui sont mes parents l’aiment beaucoup également.

Elle me manque beaucoup, je pense sans cesse à elle

(je ne veux pas dire de choses qui pourraient l’attrister)

Ma vie passée avec elle rassemble que de bons souvenirs

J’en ai plein et commence à me remémorer tous ces moments passés ensemble

Je vais aux endroits où nous nous promenions tous les deux,

Je regarde ses peluches et tout ce qui lui appartenait.

Son départ laisse un grand vide dans ma vie et dans la maison,

Mais j’aime à croire qu’elle va bien là où elle est.

J’aimerai savoir comment s’est passé son départ, si elle a peur

Si elle a besoin que je lui parle plus, que j’aille à un endroit pour le faire ou toute autre chose.

Je pense qu’elle a aimé vivre avec nous, elle a toujours été adorable, de bonne humeur, affectueuse, intelligente, je regrette de ne pas avoir profité encore plus de sa présence, de ne plus pouvoir lui faire de câlins.

Redites lui que je l’aime très fort, qu’elle me manque.

Je connaissais le contenu de ces messages, j’étais là, j’étais à ses côtés, tout près, s’il avait mis la main à sa droite à côté de sa jambe, il aurait peut-être ressenti ma présence et aurait pu me caresser. Je sais qu’il m’aime très fort et que je lui manque, que je leur manque à tous. Je sais combien mon absence lui est difficile et le sera encore plus à chacun de ses retours, mais j’étais sur mon chemin et je préparais mon départ depuis quelques mois. J’ai vécu une belle vie de chien dans leur famille, à ses côtés et je suis reliée à lui et le resterai toujours.

J’avais la mission de l’accompagner pendant son adolescence et surtout de l’aider à grandir et à faire les bons choix professionnels. J’ai réussi mon travail et mon corps méritait de se reposer et se ressourcer afin de pouvoir lui revenir pour une nouvelle mission car il a son avenir devant lui et se trouvera en face d’autres choix à faire pour sa vie affective et je serai là pour l’accompagner et l’entourer d’amour.

Il a beaucoup d’empathie dans son cœur et n’est peut-être pas toujours armé pour trouver un équilibre entre ce qui est juste pour lui ou ce qui ne l’est pas et je veillerai sur lui. Dis-lui que je n’ai pas eu peur de faire le grand saut, le moment était venu pour moi de le faire, mais que sa douleur et sa tristesse m’empêchent d’aller plus loin et de passer le pont des fleurs. Je ne ressens plus aucune douleur et j’aspire à rejoindre le jardin des animaux car ici ce n’est plus ma place et je leur puise leur énergie. Tant que je serai dans leur entourage, ils ne pourront pas faire leur deuil. Ils se sentiront aussi tous apaisés lorsque j’aurai rejoint le paradis des animaux. Il pourra continuer à me parler mais ce sera différent car je pourrai moi aussi lui envoyer des énergies et des signes qu’il saura reconnaître et saura que c’est moi qui rentre en contact avec lui.

De là-haut, en attendant ma réincarnation, je pourrai lui envoyer de la lumière et l’accompagner dans ses déplacements à n’importe quel moment sans que cela m’empêche de me reposer, de me ressourcer et de préparer mon retour. C’est un être sensible, il croit à la réincarnation et je lui en donnerai la preuve. Dis-lui que quelques semaines me suffiront pour mon passage obligé au paradis des animaux et après je lui reviendrai sous exactement la même forme. Il a besoin de sentir qu’il n’y a pas vraiment de fin, que je suis toujours reliée à lui et que la vie et notre aventure continuent.

Ce sera aussi plus facile pour lui car il ne pensera plus à sa Sally d’avant, il saura que sa Sally est là devant lui dans le corps physique d’une jeune chienne. Son cœur est rempli d’amour et de joie et sera à nouveau très léger. Aujourd’hui encore, en ce moment même il est lourd et plein de chagrin, mais dès que j’aurai franchi le pont, il ressentira aussitôt un mieux-être et pourra commencer son travail de deuil.

Sally, je lui transmets tes réponses, es-tu prête maintenant à partir ?

Oui mon âme aspire à être libérée pour aller profiter quelques semaines de ce havre de paix où seuls l’amour et la paix règnent.

Puis elle est venue à côté de moi et toutes les deux nous avons emprunté le magnifique chemin qui s’est ouvert à nous. Lorsque je me suis arrêtée, elle a continué sa route sans se retourner et a fait un grand saut pour grimper l’escalier de l’arc en ciel. Je l’ai vue agile comme un petit singe gravir les marches et elle s’est noyée dans cette belle lumière.

Au revoir Sally, paix à ton âme et à bientôt.

Communication du 16/10/2017 :

La connexion avec Sally s’est faite au paradis des animaux. Elle m’a accueillie avec le sourire aux babines, celles-ci se rehaussaient et je pouvais apercevoir ses petites dents, ses petites quenottes blanches.

Elle m’a dit “oui, tu peux lui dire que je me trouve maintenant dans ce magnifique havre de paix où malgré la présence de centaines d’animaux de toutes les races, je me sens en paix et en harmonie.

Je lui dirai Sally mais il m’envoie vers toi pour te donner encore d’autres messages.

J’aimerais une nouvelle fois lui dire que je l’aime très fort que je pense à elle et me remémore plein de souvenirs passés ensemble.

Demandez-lui comment elle va si elle est bien heureuse là où elle est si elle entend quand je lui parle, si elle veut que je lui parle plus. Je vais près de son corps régulièrement mais c’est pour mieux me recueillir.

Quand un rayon de soleil arrive je lui envoie des pensées d’amour de lumière et de chaleur.

Je lui offre des fleurs.

Merci pour ce beau message d’amour. Moi aussi je l’aime très fort et me ressource pour lui revenir très vite. Je ne peux et ne veux pas non plus être privée de sa présence physique et je reviendrai le voir dans quelques semaines pour reprendre une nouvelle mission auprès de lui.

Dis-lui que je suis bien ici, que je suis heureuse mais je sais que je le serai encore plus à mon retour dans la famille. Je lui manque, je leur manque à tous et ils ont besoin de ma présence, de mon énergie et depuis mon départ leur maison est sans âme et leur cœur est vide et en détresse.

Oui j’aime lorsqu’il me parle, je l’entends et j’entends ses pensées. S’il a besoin lui en attendant nos retrouvailles de me parler encore plus, il peut le faire, c’est lui que ça aidera. Pour moi, ce n’est pas nécessaire puisque je reste liée à lui et je vois, j’entends tout ce qu’il fait et ce qu’il pense.

Se recueillir près de mon corps physique c’est important pour lui, cela lui fait du bien mais ne change rien pour moi. Ce n’est que mon enveloppe terrestre, mon âme, elle, elle se trouve dans ce magnifique jardin des animaux.

Il y a des fleurs de partout, mais aussi des anges blancs, rouges et dorés. Ils naviguent entre vous et nous, aident à nous reposer et nous ressourcer. Leur présence est magique et il y pousse des fleurs de toutes les couleurs. Merci pour celles qu’il m’offre.

Je l’aime, c’est un gardien rempli d’amour et d’empathie qui a besoin de me câliner et de m’embrasser pour se délivrer de ce trop-plein d’amour. Je veillerai à ce qu’il trouve très vite une âme sœur humaine.

Il mérite beaucoup d’amour et d’affection et il faut que ce soit une personne qui comme lui vibre dans l’énergie du cœur et soit en alignement total avec son cœur et son esprit. Je l’aiderai dans cette recherche si je puis dire ainsi car la vie fait souvent bien les choses et met les bonnes personnes sur leur route.

Pour moi les choses sont claires. J’ai entendu son message et je serai prête et fidèle au rendez-vous dans cette petite famille de bichons qui naîtra à la fin du mois. Répète-lui aussi que je l’adore et qu’en attendant je veille sur lui et ses voyages.

A très bientôt et pleins de léchouilles à toi et à papa et maman.