Saphir, dès que je me connecte à lui, me regarde d’un air triste et navré.

Oui je suis toujours là, et je me nourris de l’énergie de Loulou, alors que je sais qu’elle a de gros problèmes de santé, et besoin de toute son énergie pour combattre sa maladie. Ma présence est très perturbante pour elle, mais je n’y peux rien. Je n’arrive pas à partir et rejoindre le jardin des animaux.

C’est la raison de ma connexion Saphir. Ta gardienne me charge de te donner le petit message suivant :

« Désolée d’avoir pris la décision de t’endormir pour abréger tes souffrances. Je sais que tu voulais rentrer à la maison au lieu de mourir à la clinique. Je pense à toi tous les jours, tu nous manques beaucoup. Va en paix dans la lumière rejoindre ta copine Lilou. Akira ne prendra pas ta place dans mon cœur pour autant. A plus tard mon gros loulou. »

Oui c’est vrai que j’aurais aimé partir à la maison. Je n’aimais pas cette clinique froide, austère où je n’avais pas de repaire. J’étais en souffrance et elle a fait le bon choix. C’est juste dommage de n’avoir pu m’aider à partir à la maison où Lilou m’attendait, à la clinique elle ne voulait pas venir, c’était au-dessus de ses forces. Et puis la souffrance de ma gardienne, sa douleur m’empêchait aussi de partir. Elle n’a toujours pas fait son deuil et c’était trop difficile pour moi de la laisser.

Oui ta gardienne l’a compris Saphir, et elle sait qu’elle doit maintenant te laisser partir, et elle souhaite grâce à cette communication, te libérer afin que tu puisses rejoindre le pont de l’arc en ciel. As-tu un message pour elle ?

Oui je l’aime et le lien qui nous unit ne sera pas rompu. Au contraire, là-haut il sera encore plus puissant car je pourrai enfin me reposer et me ressourcer Et même si ce n’est pas tout de suite, je reviendrai la voir, qu’elle n’en doute pas, nous nous retrouverons un jour. Dis-lui que lorsque le moment sera venu pour Loulou, je serai là pour elle. Je me chargerai de l’accueillir et de l’accompagner, de la guider vers cet endroit merveilleux. Cela l’apaisera et lui permettra de la laisser partir dans de bonnes conditions. Mais en attendant je dois partir afin qu’elle puisse récupérer ses énergies vitales dont elle a besoin pour combattre sa maladie.

Tu te sens donc prêt à partir Saphir ?

Oui je me sens à présent très rassuré pour elles et j’ai hâte de rejoindre le pont de l’arc en ciel. Je sais que derrière la porte qui s’ouvrira Lilou est là et m’attend pour m’y emmener. Dis à ma gardienne que je ne suis pas jaloux d’Akira au contraire, je suis heureux qu’elle soit là et qu’elle l’aimera autant qu’elle m’a aimé.

Puis il s’est levé et s’est approché de moi. Ses poils d’une douceur éthérique me caressaient les jambes et ensemble nous sommes partis sur le chemin. Il avançait rapidement, visiblement pressé de retrouver Lilou et le paradis des animaux. Lorsque la lumière est devenue trop vive, je me suis arrêtée et lui ai souhaité « Bon vent ». Il m’a dit merci, merci pour tout et s’est noyé dans ce magnifique halo de lumière. Au revoir Saphir le beau chien !