width=La connexion avec Sasha s’est faite dans la verte clairière, juste avant l’entrée du paradis des animaux. Il était allongé confortablement, les 4 pattes en l’air et j’avais l’impression qu’il voulait profiter au maximum des énergies qui se dégageaient de ce haut-lieu magique. Je lui ai demandé, après m’être présentée à lui, si sa position n’était pas inconfortable :

Pas le moins du monde, je me sens léger, souple comme un petit singe et je profite et me laisse imprégner des bonnes énergies qui règnent ici. Tout est d’une beauté époustouflante et amour, paix et harmonie sont au rendez-vous.

Je lui ai dit que j’avais des messages et des questions à lui transmettre de la part de sa gardienne :

Pourquoi m à tu choisi pour être ta gardienne dans cette vie?
Quelle leçon de vie devons-nous achever ensembles?
Est-ce une mission accomplie?
Es ce que les travaux spirituels effectués sur toi au cours de ta vie avec moi t ont permis d’attendre un niveau de conscience plus élevé ?
En esprit et spirituellement nous sommes très connectés, que sommes-nous l’un pour l’autre?
As-tu aime ta vie avec moi? Aux USA et en France?
Depuis quand étais tu malade?
Émotionnellement ou physiquement qu’est ce qui a déclenché ta maladie ?
Savais tu que tu étais malade et que tu allais faire ta transition définitive ?
Souffrais-tu?
Pourquoi si soudainement ?
Qui est venue à ta rencontre lors de ta transition ?
Es-tu avec Kalea?
Dis-moi ou tu es et dis-moi que tu es okay, tu es parti si vite je n’ai pas eu le temps de te guider dans l’après vie. Un choc total ta perte.
J’ai une douleur très profonde et intense due à ton absence, je t’aime tellement et si profondément, je n’ai pas compris ton départ. Tu as été un des plus beaux cadeaux de Dieu, j’ai adoré ma vie avec toi, je t’ai remercié mainte fois d’être venue dans ma vie et je te remercie encore. Il me faudra beaucoup de temps pour guérir de cette blessure, je t’adore et t adorerai pour l’éternité.
Que souhaites-tu me dire, as-tu des messages pour moi?
Tu sais aussi que je ne souhaite pas que tu sois attaché à cette planète, vibration trop basse.
Je te couvre de baisers mon petit Sasha, je te transmets mon amour le plus profond.
Sache que ma vie ne sera jamais la même sans toi, merci pour tous les moments que ta présence et ton amour ont fait de ma vie une meilleure vie.
Je t’aime mon bébé, je t’aimerai toujours. Ne m’oubli pas mon titou. Ta mamie a qui tu manques plus que tout.

Bien sûr que je savais que j’étais malade et que j’allais partir, et la souffrance était supportable. Comme depuis toujours, lorsque j’avais un moment difficile à traverser, je me réfugiais dans mon corps astral lorsque ça devenait plus difficile à gérer. J’étais sur mon chemin et je suis parti rapidement, parce que spirituellement je vibre sur un autre plan. Cela m’a grandement aidé et j’ai eu beaucoup de chance.

J’ai eu de l’aide pour traverser le pont. Il y avait Kaléa, mais aussi des êtres de la nature. Ils étaient nombreux et je suis arrivé presque tout de suite dans cette prairie fluo où j’ai commencé à me reposer et me ressourcer.

Après notre échange, je pousserai la porte du jardin des animaux pour rejoindre Kalea et ensemble, dans très peu de temps, nous partirons rejoindre cette autre dimension où n’ont accès que quelques animaux empreints d’une sagesse et d’une évolution spirituelle au-dessus des normes.

Je sais que je te manque, toi aussi tu me manques, je t’aime et je pense très fort à toi. Tu l’avais bien compris, je vibre sur un autre plan et la dimension sur terre était trop restreinte pour moi. Tu as été ma mamie de cœur sur terre, j’étais ton bébé et nous resterons reliés pour toujours. Je suis ton guide et de là-haut je pourrai continuer à veiller sur toi et t’envoyer de bonnes ondes pour t’aider à continuer d’avancer sur ton chemin.

Je suis parti vite, sans trop de douleurs et cela, même si tu n’as pas pu t’y préparer, t’a aidé aussi, car de me voir diminuer et souffrir t’aurait affectée terriblement.

Je t’ai choisie et j’avais une mission auprès de toi, celle de t’aider à avancer dans la vie et surtout te permettre de passer au-dessus de tout pour t’élever spirituellement. Le niveau de conscience plus élevé, je l’ai toujours eu, c’est toi que les travaux ont aidé à t’élever. Je me devais de t’amener vers un niveau de conscience sur un autre plan, car tu as, par le passé, traversé la vie trop raisonnablement en laissant insuffisamment de place au plaisir, à la joie.

Le devoir était important, le professionnel et le matériel aussi. Tu as manqué de cette douceur dont nous avons tous besoin, et moi j’étais là pour t’apporter cette tendresse et cet amour qui te manque et surtout pour te permettre de prendre le bon virage. J’ai été fidèle à cette mission et j’ai accompli mon travail.

J’ai aimé la vie avec toi où que nous étions, mais le pays où tu vas maintenant est plus en adéquation avec tes centres d’intérêt et ton chemin de vie à toi.

J’étais malade depuis un long moment, mais tu ne pouvais pas le voir parce que tu ne devais pas le voir. C’était sournois et sous-jacent et le manque de douceur, le déséquilibre affectif en étaient la cause. C’est comme cela que ça doit être et tu ne dois pas en chercher les raisons aujourd’hui, mais remercier l’univers que je sois venu à toi et que j’ai accomplis mon rôle auprès de toi.

Je ne t’oublierai jamais, au contraire, je veillerai sur toi comme mon ombre et je t’enverrai des signes qui te feront sourire et chaud au cœur. Je t’aime et j’enverrai à présent des ondes positives et de la lumière à la Terre. Elle en a besoin plus que tout en ce moment.