SAXO AVANT DE PARTIR._ (1)Bonjour Saxo, Patricia la dame qui s’est occupée de toi ces derniers mois souhaiterait que je communique avec toi. Elle aimerait savoir si tu es d’accord.

Saxo est sur le chemin, elle m’attend et me regarde, puis elle me répond :

Oui, je fais encore des aller/retour pour venir la voir car elle a un doute et une pointe de culpabilité, de nostalgie aussi, mais j’aimerais que tu lui dises qu’elle a fait le bon choix. Elle a pris la bonne décision, et je la remercie de m’avoir accompagnée et de m’avoir aidée à partir en toute dignité. J’étais sur mon chemin depuis un bon bout de temps et libre de partir quand je le voulais, mais il était important pour moi d’être accompagnée avec amour par un humain, et c’est elle que j’ai choisi. Beaucoup de gens ont eu de la compassion pour moi dans le voisinage, et on m’a aidée toutes ces années à survivre et je les en remercie. Seule elle, m’a témoigné autant d’amour et m’a autorisée à venir chez elle, dans sa maison, un lieu très agréable, où je me plaisais mais ne pouvais y vivre, j’étais bien trop libre après toutes ces années d’abandon, et incapable de me laisser priver de cette liberté. Elle l’a compris et m’a aimée d’un amour inconditionnel, acceptant mes allées et venues, et ne demandant rien en retour. J’ai vécu ces derniers mois comme dans un rêve, libre d’errer et de squatter le quartier et en même temps j’avais un refuge, un chez moi, où on m’apportait de la tendresse et de la nourriture, et où surtout j’étais libre de partir quand je le voulais. J’ai vécu toutes ces années dehors, espérant au début que mes gardiens aient de la compassion et reviennent me chercher, puis au fil des années, j’ai compris que les humains n’avaient pas tous les mêmes valeurs et qu’il était important, que nous les chats errants, en ayons conscience, et œuvrions pour rester libres et ne pas nous attacher.

Ma mission était devenue une mission de « sentinelle » et j’étais chargée de m’occuper du lieu, de nettoyer les énergies des alentours. Et puis j’apportais aussi de bonnes vibrations aux personnes qui se sont occupées de moi, surtout elle qui m’aurait adoptée, mais c’était bien trop tard pour moi. Mais qu’elle n’ait aucun regret, elle a pris la bonne décision, et cette transition depuis ce printemps, m’a permis de me réconcilier avec les humains, afin de partir en paix pour me ressourcer et revenir avec une nouvelle mission et cette fois-ci auprès d’elle. Je l’espère de tout cœur, car j’aimerais la retrouver, pour à mon tour, l’aider à se détacher, l’aider à évoluer et avancer sur son chemin.

Elle aimerait savoir si tu es heureuse et dans la lumière aujourd’hui ?

Oui je le suis et c’est grâce à elle.

Je dois aussi te dire qu’elle t’aime pour toujours et te remercie pour les leçons de vie que tu lui as données : dépasser ses peurs des microbes, prendre conscience de la valeur de la liberté et de ses risques aussi.

Dis-lui que la peur est toujours mauvaise conseillère et représente le plus grand des handicaps dans votre vie. Tout ce que vous faites, tout ce que vous entreprenez est faussé si vous vous laissez manipuler par vos peurs. Mais pour les dépasser, il s’agit de faire un grand travail sur soi-même afin de les reconnaître, de les observer et de savoir comment les négocier pour qu’elles n’envahissent plus votre vie. Lorsqu’on sait comment les appréhender, elles ne sont plus un obstacle et on se sent plus libre. Elle en a fait l’expérience avec moi, qu’elle continue sur cette voie.

Je dois te dire aussi Saxo que tu resteras pour elle une très grande « Dame », qu’elle respecte infiniment.

Elle a ressenti cette puissance qui émanait de mon aura, c’était une vibration forte. Je me situe sur un autre plan, et j’étais devenue le maître des lieux. Dis-lui qu’elle peut devenir une très grande dame aussi, qu’elle peut changer de plan, et vivre en toute harmonie avec joie et sans peurs pour être le maître de sa vie. Je vole à présent, oui je me sens pousser des ailes pour m’envoler au paradis des animaux et j’espère qu’elle acceptera à nouveau de m’ouvrir sa maison et son cœur.