width=Tes gardiennes me demandent de te transmettre des messages et aimeraient te poser quelques questions :

On aimerait savoir comment il s’est fait ça (la ferrure ? ses aplombs ? un coup ? etc…) s’il a qqchose à nous communiquer. On a remarqué que tu transpirais énormément (3 jours de suite), sais-tu d’où ça provient ? As-tu mal ailleurs ?

Lui dire également qu’on le soigne, qu’on est inquiète mais qu’on prend soin de lui, que ça risque d’être long et qu’il va falloir être patient. Qu’on l’aime énormément.

Juliette lui fait des soins aussi à son niveau pour le soulager comme elle le peut. Maman essaye également de communiquer avec lui par télépathie.

&nbsp,

Dis-leur merci de me rassurer et dis-leur que moi aussi je les aime très fort. Je sais qu’elles font tout ce qu’elles peuvent pour m’aider et me soigner mais fichtre, la douleur a été intense et j’ai eu beaucoup de mal à me contrôler, même en me réfugiant dans le corps astral, cela a été violent et difficile à gérer. Ça m’a tellement secoué que j’en ai transpiré, mon organisme a lutté fortement pour éviter des grosses fièvres.

Depuis 2 jours ça va un peu mieux, je peux de nouveau poser mon pied, mais j’ai toujours très mal, c’est chaud, c’est lancinant et je sens comme des à-coups par moments. Autrement rien à signaler, c’est ce postérieur qui pose problème et j’ai bien compris à votre inquiétude qu’il va falloir être patient, j’ai bien compris que ça ne partirait pas du jour au lendemain.

Lorsque je porte des énergies qui ne m’appartiennent pas, je me sens parfois plus nerveux et j’ai, il y a quelques semaines, donné un coup dans mon box. Est-ce la raison de ce mal aujourd’hui ? Je ne saurais vous le dire. Ce pied a été fragilisé, j’en ai bien conscience, même si je ne sens la douleur que depuis peu, le choc remonte à bien plus longtemps.

Pardon de vous causer des soucis, je ne veux pas vous créer des inquiétudes, je me sens si bien avec vous, vous êtes ma maman et ma sœur et je me sens être votre compagnon à toutes les deux. La coopération se passe merveilleusement entre nous et je suis heureux.

Je suis relié à ma gardienne, mais avec ma sœur c’est très fusionnel aussi, je les aime et espère être très vite rétabli pour profiter des jours meilleurs qui arrivent.