width=La connexion avec SHADOW s’est faite dans cette magnifique clairière qui se trouve après le pont des fleurs et juste avant l’entrée du jardin des animaux. Il est tout de suite venu à ma rencontre et m’a dit :

Merci, tu ne peux savoir combien je vous suis reconnaissant à toi et ma gardienne de m’avoir aidé à faire le passage dignement et de m’avoir accompagné avec amour.

Je lui ai répondu que sa gardienne avait encore un message pour lui et souhaitait aussi le remercier et lui poser quelques questions :

 » Mon Shadow,

Voici une semaine que tu es parti rejoindre le jardin des animaux et que tu nous manques énormément. Je souhaitais te laisser un message et te poser quelques questions.

Mon Shadow j’espère avant tout que tu as eu une vie heureuse à nos côtés durant 15 ans. Je souhaitais te remercier pour tout ce que tu nous as apporté, pour ta gentillesse et ton amour. Tu as été un chat exceptionnel et j’espère avoir été à la hauteur de tes attentes en tant que « maman ».

 Shadow j’ai quelques questions concernant ta fin de vie difficile :

– Est ce que tu souffrais ? Ou avais tu mal ?

– Etait ce pour toi le moment de partir ? Est-ce que c’est ce que tu souhaitais ?

– M’en veux-tu d’avoir pris cette terrible décision de te laisser partir ?

– Est ce que je t’ai assez accompagné durant ces derniers instants. J’ai le terrible sentiment de ne pas avoir été la hauteur, même si j’étais à tes cotés.

– Es-tu heureux là où tu es ? As-tu retrouvé Neslie et Flocon ?

 Mon Shadow j’espère que tu nous reviendras dans un autre corps, saches que tu seras à jamais dans mon cœur, et que je t’aime et t’aimerai toujours.

Tu me manques tellement. Je t’embrasses très fort. »

Oui je sais, elle a pris la décision de m’aider à partir très vite, elle a peur d’avoir été trop rapide, mais tu peux la rassurer et lui dire qu’elle a fait le bon choix. J’étais sur mon chemin depuis un petit moment et surtout ces dernières semaines. Je préparais mon départ, elle l’a remarqué mais avait du mal à l’accepter car elle ne comprenait pas de quoi je souffrais.

Dis-lui que c’était un mal qui me rongeait de l’intérieur et qui m’opprimait la poitrine. J’avais du mal à respirer, j’avais par moments l’impression d’étouffer, et mon cœur et mes reins étaient très usés. C’était le moment pour moi de tirer ma révérence, je me réfugiais dans l’astral la plupart du temps pour ne pas souffrir, pour mieux le supporter et je n’avais plus envie de continuer comme ça.

Lorsque je sortais de mon corps, c’était supportable et je gérais les douleurs, mais dès que je le réintégrais, c’était difficile et les bobos dus à mon âge étaient exacerbés.

J’aimerais lui dire merci, merci pour toutes ces années de bonheur auprès d’eux, j’ai vraiment eu une belle vie de chat dans cette incarnation terrestre et j’ai été très heureux de pouvoir l’accompagner aussi longtemps. Elle était ma maman, j’étais son petit garçon et nous étions très liés.

J’étais un chat de type timbre-poste et j’avais terminé ma mission auprès d’elle. Je voudrais aussi la remercier de m’avoir permis de partir dans de bonnes conditions et de m’avoir accompagné jusqu’à mon dernier souffle. Merci aussi pour toutes ces présences, le Deva des animaux et les Etres de la Nature qui m’ont amené et guidé au pont des fleurs et merci à NESLIE et FLOCON qui m’attendaient de l’autre côté. Ils sont tous les deux au paradis des animaux et je pousserai la porte pour les rejoindre après notre échange.

Peux-tu dire à ma maman que je l’aime et qu’elle me manque aussi. Mais dis-lui surtout que je suis heureux ici où je peux me reposer et me ressourcer sans douleurs, et qu’elle ne doit surtout pas culpabiliser et douter de ne pas avoir été à la hauteur. Au contraire, j’ai eu la chance de faire la transition dans les règles de l’art, comme tout animal mériterait de le faire, et que cela m’aidera à leur revenir très vite. Plus le passage est facile, plus vite nous pouvons vous revenir.

C’est dommage que tu ne puisses me voir, mais Christiane pourra te dire que j’ai retrouvé ma jeunesse et la souplesse d’un chat en bonne santé et qui, si tu te mets à ma recherche, pourra revenir très vite. Je n’ai pas besoin de beaucoup de temps, cela dépendra de ta seule volonté de vouloir me retrouver très rapidement.

Tu es ma maman de cœur et j’aspire à te retrouver pour continuer notre belle histoire d’amour. Je t’aime.