Tes gardiens me chargent de te transmettre des messages et aimeraient te poser quelques questions Shadow :

Il a 11 ans et 6 mois

Je voudrais savoir comment il va, ce qu’il ressent par rapport à la mort de Chinook, ce que nous pouvons faire pour lui pour qu’il soit plus heureux, pour améliorer son bien-être. Je voudrais savoir aussi s’il souhaite avoir un nouveau compagnon à la maison ou s’il préfère rester seul.

Qu’il sache que nous l’aimons très fort, que nous voulons tellement qu’il soit heureux avec nous. Nous le remercions pour tout l’amour et le bonheur qu’il nous apporte mais aussi d’avoir accepté que nous passions plus de temps avec Chinook ces derniers temps.

 

Nous avons tellement de chance de les avoir dans nos vies et aussi Luna bien avant eux.

 

Pendant que je lui lisais le contenu des missives de ses gardiens, je voyais le regard de Shadow s’illuminer, et lorsque j’eus terminé, il m’a aussitôt dit :

De caractère plutôt réservé, j’ai envie de tourner autour de toi en aboyant, de monter mes pattes sur tes épaules et te faire une léchouille, oui je suis content et surtout heureux de pouvoir te le dire, te le montrer.

Il s’est mis à tourner autour de moi, s’est arrêté pour me lécher la main, et au bout de quelques instants s’est assis pour me dire :

Excuse-moi d’habitude je suis plutôt distant, mais je suis si soulagé, si rassuré que mon cher compagnon soit enfin monté rejoindre les anges et cet endroit si paradisiaque, que j’ai envie de le crier, de le hurler à tout l’univers. Merci, mille merci, à ma maman et mon papa, merci à toi, grâce à vous Chinook a enfin trouvé la lumière. Ici ce n’était plus sa place, et même si je pouvais le voir, ne plus pouvoir se manifester physiquement à moi a été une vraie torture pour tous les deux. Il s’est accroché à moi, à vous et nous a bien puisé notre énergie, mais il en avait vraiment besoin, et maintenant je sais qu’il va bien, il a traversé le pont entouré de cette vive et éblouissante lumière, et je suis heureux pour lui et pour vous, je sais que maintenant nous allons tous retrouver la paix et la joie de vivre.

Même s’il nous manque beaucoup, je sais que maintenant tout est possible et qu’il pourra nous revenir lorsque vous serez prêts et aurez la volonté de le retrouver. Oui il me tarde de le revoir, il me manque et je me sens bien seul depuis son départ.

Dis-leur que moi aussi je les aime tous les deux, je les aime d’un amour très fort et autant tous deux même si je suis plus relié à mon papa. Moi aussi j’ai déjà partagé mon existence avec eux (Luna) et j’ai eu la chance de les retrouver. Lorsque vous les humains mettez la volonté de nous retrouver, d’ouvrir encore, malgré la terrible souffrance que notre départ vous inflige, et y mettez la volonté, nous les animaux, à condition que nous soyons montés dans ce haut-lieu magique pour nous reposer, nous ressourcer et nous réparer, nous sommes toujours pressés de vous revenir, et nous revenons toujours chez les mêmes gardiens. Nous sommes reliés à vous où que nous soyons et le restons jusqu’à votre départ dans l’au-delà, mais tant que vous faites partie de cette existence terrestre, notre âme aspire à vous retrouver.

Et Chinook veut bien entendu vous revenir. Il était prêt à partir, il avait préparé sa transition depuis un bon moment et m’a toujours promis que ce ne serait que pour un petit laps de temps, et de le voir errer dans ce bas-astral a été très perturbant, très cruel pour lui et pour moi.

Maintenant je me sens de nouveau plus léger et en alignement dans le ici et maintenant. Bien sûr qu’il était normal qu’ils prennent plus de temps avec mon compagnon, cela coule de source et je ne me suis à aucun moment senti seul ou mis de côté. Pour moi c’était plus que naturel, il avait besoin de vos soins et de votre présence pour l’aider sur son chemin, et je tiens aussi à vous remercier car quoiqu’il arrive je sais qu’on peut toujours compter sur vous, votre amour et votre bienveillance. C’est si bon de vivre à vos côtés et surtout c’est si bon de se savoir aimé, choyé et respecté. Moi aussi je suis votre enfant et heureux et fier d’être votre garçon.

Ma mission auprès de papa est la même que celle de Chinook auprès de toi maman, et tous les deux nous voulons encore avoir le plaisir et la joie de vous accompagner sur votre chemin. Alors ne tardez pas trop, l’espace-temps là-haut n’est pas du tout le même qu’ici-bas et mon cher et tendre compagnon peut nous revenir très vite. Il endossera le costume qu’il vous plaira.

Je vous aime et j’ai toute confiance en vous et en l’univers. Nous sommes et nous resterons une famille soudée. (Petit clin d’œil pour me faire comprendre qu’il n’avait aucun doute et que bientôt ils se retrouveraient tous les 4.)