shiggyShiggy, ta gardienne et O……….. me charge de te transmettre un message :

« Shiggy, O………. et moi, nous voulions te remercier de nous avoir choisi comme famille
d’accueil.  Saches que pour nous, tu es un Petit Ange descendu du ciel. Merci à toi d’exister, tu n’es qu’amour et on t’aime.
Tu as un petit caractère rebelle et bien trempé, tu sais ce que tu veux et t’affirmer, mais à la fois  tu sais être si doux.
Lorsque tu désires quelque chose, à manger ou des caresses, tu nous le fais comprendre d’un petit coup de pattes. Tu aimes tant être papouillé. Tu es tellement expressif avec ton regard empli d’amour lorsque tu nous regardes.
Quelle fierté pour nous de t’avoir pour compagnon de route depuis 15 ans, dans le quartier tu es la petite star.
Tout le monde te connaît et t’apprécie, tant pour ta beauté, que pour ta personnalité et ton allure aristocratique et les gens ne cessent de faire des éloges à ton sujet.
Pour ma part, je suis également très admirative de ta force de caractère. Malgré ta maladie, la souffrance qu’engendre celle-ci, tu fais preuve de courage et de vitalité.
Bien souvent, les gens te prennent pour un chiot et ont du mal à croire que tu souffres d’une malformation cardiaque.
Tu es vraiment une très belle Âme, bien supérieure à celle des humains.
O……… et moi t’aimons bien plus que nous saurions l’exprimer.
LOVE, pour l’éternité notre amour de Petit Chien, notre Petit Ange.
 »

Je suis très ému, ce message me touche profondément. Moi aussi je les aime et j’ai beaucoup de chance de vivre avec eux, ce n’est que du bonheur.

Acceptes-tu Shiggy de répondre à quelques-unes de ces questions ?

« Pourquoi ne veux-tu plus aller sur le lit, de quoi as-tu peur ?

Je me sens beaucoup plus fragile dans mes pattes, et je crains de me faire mal lorsque je saute. Et puis j’ai des problèmes d’incontinence, parfois je m’oublie et je ne veux pas lui salir ou mouiller le lit.

M……… t’aime à sa façon, au début que tu es arrivé dans notre vie, il a été jaloux de mon amour pour toi. Comment te sens-tu vis à vis de lui maintenant ?

Ça va, ce n’est pas le grand amour, mais on commence à s’apprécier. Il a compris que j’étais ton petit bébé et qu’on s’aimait beaucoup.

Tu perds la vue de plus en plus, dois-je arrêter le sitalan (uniquement à base de plantes) que j’ai pris l’initiative de te donner pour freiner celle-ci? Es-tu las de prendre ton traitement médical? Je m’excuse de t’y obliger, mais c’est uniquement pour soulager tes douleurs et te permettre de continuer d’être parmi nous.

Oui je sais que le traitement qu’elle me donne est aussi une contrainte pour elle, mais même si je commence à préparer tout doucement mon départ, je ne souhaite pas encore partir, et poursuivre le traitement.

Tu fais de plus en plus souvent tes besoins et pipi dans l’appartement, est-ce uniquement dû à ta maladie ou également un peu par caprices?

Non, ce sont des oublis, je n’y peux rien et j’en suis désolé.

Tu deviens de plus en plus difficile est-ce par manque d’appétit, ça fait mal de te voir rester sans manger? Que veux-tu manger?

J’aimerais pouvoir croquer, manger de la viande, mais c’est difficile si je ne peux pas mâcher. Je sais que mon appétit est capricieux mais c’est aussi dû à l’âge, j’ai de moins en moins faim.

Pourquoi aboies-tu de plus en plus souvent, sans raison apparente? Communiques-tu avec des âmes?

Pour me décharger d’énergies qui ne m’appartiennent pas. Oui des âmes circulent autour de nous.

Ophélie et moi, voudrions savoir si tu es heureux avec nous, si tu manques d’amour, de caresses ou de confort matériel? On t’aime tellement.

C’est une question surprenante alors qu’elles font tout ce qu’elles peuvent pour me câliner et me rendre la vie confortable. Je suis très heureux et je ne manque de rien.

Nous voudrions savoir si tu souffres beaucoup par rapport à tes problèmes de santé? Que pouvons-nous faire pour apaiser tes douleurs?

Elles font déjà tout ce qu’elles peuvent, qu’elles ne se torturent pas l’esprit, je sais gérer mes douleurs.

As-tu souffert lorsque la vétérinaire a arraché tes dents? Était-ce nécessaire?

J’ai moins souffert lorsqu’il m’a arraché les dents qu’avant lorsqu’elles bougeaient et que la mastication était douloureuse. Si c’était nécessaire ? Oui sans doute puisque depuis je me sens mieux.

Pourquoi as-tu failli mourir à plusieurs reprises, la première fois tu n’avais que 7 mois?

Parce que je suis là pour les protéger et que c’est à moi de transmuter des énergies négatives, quitte à remonter s’il n’y a pas d’autre solution.

Bientôt, je vais retravailler, cela te pose un problème? Avec mes horaires, je vais être obligée soit de t’envoyer en garderie chez une dame (elle adore les animaux), soit tu préfères qu’elle passe à l’appartement pour te sortir, uniquement le temps que je suis au boulot?

Je n’aime pas rester seul, j’ai besoin de compagnie et de plus en plus j’avance sur mon chemin, de plus en plus j’ai besoin d’une présence. Oui je préfère aller chez la dame même si la voiture me pose problème.

Tu viens de moins en moins dans la voiture et j’ai remarqué que tu le supportes de moins en moins? Préfères-tu continuer à y venir?

La vitesse me rend nauséeux, je ne m’y sens pas très bien.

Parfois nous sommes obligées de te laisser seul à la maison, il y a des endroits interdits aux animaux, mais en aucun cas nous ne t’abandonnons. As-tu peur de la solitude ou de l’abandon?

De la solitude, oui, j’ai besoin d’être entouré, mais je ne le ressens pas comme un abandon. Je sais qu’elles m’aiment et j’ai une totale confiance en elles. Nous sommes très complices et je me sens comme le petit garçon, le petit frère. Je sais qu’elles ne m’abandonneront jamais.

Pourquoi souffres-tu de la même malformation cardiaque qu’O……? T’es-tu sacrifié pour que pour elle, ce soit moins grave?

Cette question est bien inutile. Elles connaissent la réponse et doivent accepter les faits tels qu’ils sont et sans culpabilité. Ce n’est pas un sacrifice, loin de là, c’est ma mission de les protéger.

Parfois, lorsque nous partions en vacances nous te confions à papy et mamy, en as-tu souffert et appréciais-tu tes séjours?

J’aurais évidemment préféré partir en vacances avec eux, mais j’étais bien accueilli chez Papy et Mamy et hormis que le temps à attendre était très long, je n’étais pas malheureux.

Si ta maladie s’aggrave, nous voulions que tu saches, même si ça va être très difficile, que nous sommes prêtes à te laisser rejoindre le Jardin des Chiens. Voudrais-tu qu’on t’aide à partir le moment venu?
Nous te remercions du fond du cœur pour tout le bonheur que tu nous as donné pendant ces 15 merveilleuses années.
Pour nous, il est important que lorsque ton heure sera venue, tu partes paisiblement et sereinement au Paradis des Chiens. O……… souhaiterait être présente.

Je sais que mon départ leur sera très difficile et si c’est possible je voudrais partir à mon rythme tant que les douleurs sont supportables. Lorsqu’elles ne le seront plus, elles vont le comprendre et de m’aider à partir, m’aidera et elles aussi. Je sais qu’elles m’accompagneront avec amour et que la transition se fera correctement. J’ai confiance en elles et cela me rassure beaucoup.

Pourquoi as-tu peur des petits enfants?

Je crains leur réaction parfois vive et je préfère les éviter. Mieux vaut prévenir que guérir, mais c’est normal, ce sont des enfants et tous les enfants sont actifs et turbulents.

Lorsqu’on te porte, te faisons-nous mal?

Un peu, mais Dieu sait combien j’aime être dans leurs bras, combien j’aime être porté.

Merci mon Petit Ange, mon amour, pour tes réponses.
LOVE, LOVE, LOVE pour l’éternité, Petite merveille
. »