width=Smila était allongée de tout son long au milieu des coquelicots d’un rouge flamboyant et des marguerites de toutes les couleurs. C’était surprenant, et à mon approche, avant même que je ne m’adresse à elle, elle m’a dit :

Ne soit pas étonnée, tu sais qu’ici tu es dans un endroit magique et les marguerites ont pris les couleurs de l’arc en ciel. Ici où il ne règne que paix, amour et gratitude, tout est possible.

Je lui ai expliqué que sa gardienne m’envoyait vers elle pour lui transmettre un message et lui poser quelques questions :

Je voudrais pour commencer que tu lui dises combien je l’ai aimée et l’aime toujours, lui dire qu’elle me manque et que j’espère que nous nous retrouverons.

J’aimerais comprendre ce qui s’est passé, pourquoi tout est allé si vite ?

J’ai l’impression d’avoir raté quelque chose. SMILA boitait depuis environ un mois, elle avait été vue une première fois par son Ostéopathe, et s’était remise à boiter plus sérieusement après que Lusia l’ai bousculée et fait tomber. L’ostéopathe était en congés et nous avons dû attendre une dizaine de jour pour un nouveau rendez-vous. Smila boitait mais ne se plaignait pas, elle avait quelquefois des difficultés pour se coucher. Jamais je n’ai imaginé qu’elle puisse avoir quelque chose de grave, je m’en veux de ne pas avoir été plus réactive. Alors je culpabilise, et beaucoup d’idées me trottent dans la tête…

Est ce qu’il était prévu que SMILA parte vite ? Je pensais qu’elle était avec moi pour de longues années, et pas seulement deux ans et deux mois, c’est vraiment trop court, trop cruel.
Est-ce que le reiki que je lui ai fait à pu accélérer les choses?

 Dis-lui que je veux plus que tout la retrouver et demande lui s’il est prévu qu’elle revienne chez nous, et surtout qu’elle enveloppe elle choisira, je ne veux pas la rater. Quelques jours avant sa mort, j’ai fait deux rêves prémonitoires, que je n’ai pas écouté.

 Et après sa mort, j’ai rêvé d’un grand mâle barzoï blanc, avec une tâche grise sur la tête. Est-ce dans cette enveloppe qu’elle va revenir, ou est-ce que ce rêve n’a rien à voir avec elle.

C’est bien dommage que ma maman ne sache pas communiquer avec moi. Elle pourrait se connecter et voir combien tout est magnifique dans ce havre de paix, que nous nous y sentons bien et que nous nous reposons et nous ressourçons. Et surtout elle pourrait voir que je ne suis pas seule, que je me trouve avec d’autres congénères et surtout en présence de Bianca. J’étais très attachée à elle et elle est venue me chercher. Elle était là pour m’aider à faire le passage et tout s’est merveilleusement passé pour moi.

Dis-lui que moi aussi je l’aime et qu’elle ne doit surtout pas culpabiliser. Ma patte et même ma charpente me faisait mal depuis quelque temps et j’ai essayé de résister à cette douleur tant que j’ai pu. Ma chute a hélas un peu accentué le mal et je ne pouvais plus le cacher. J’ai essayé tant que j’ai pu de ne pas le faire voir, mais après être tombée je ressentais souvent des piques qui me traversaient la patte et la douleur lancinante m’empêchait de m’appuyer sur cette patte et le démarrage, la mise en route et m’asseoir était difficile.

Je savais que c’était une tumeur maligne, qu’il n’y avait rien à faire et qu’il fallait que je parte vite pour ne pas trop souffrir et surtout ne pas faire souffrir mes gardiens et mes congénères. Qu’elle ne pense pas que les soins qu’elle m’a prodiguée ont accéléré le processus, au contraire, cela me faisait beaucoup de bien et je lui en suis reconnaissante de tous les efforts qu’elle a fait pour me soulager.

J’étais revenue chez elle avec la mission de l’aider à avancer sur son chemin, de la guider et lui donner la foi de faire du bien autour d’elle et l’aider à avancer pendant les moments de doutes et d’impuissance. Elle a beaucoup d’empathie et de compassion pour les animaux et surtout pour ma catégorie de chiens qui sont exploités et maltraités dès leur plus jeune âge. Elle se sent parfois dépassée et impuissante lorsqu’elle ne voit pas d’issue ou de solution immédiate, et la patience n’est pas son fort. Cela génère des pressions existentielles et sa structure, sa charpente en prend ombrage.

Si j’ai en quelque sorte choisi de remonter aussi vite, c’est pour pouvoir me reposer et me ressourcer afin de lui revenir dans le corps physique d’un chien en parfaite santé, capable de lui apporter la force nécessaire pour continuer sa mission. Oui je souhaite moi aussi la retrouver et je m’incarnerai dans l’enveloppe qui lui plaira.

Un barzoi blanc ?

Non le chien qu’elle a vu c’est celui qui était avec les êtres de lumière pour m’aider dans ma transition. Il était majestueux et très impressionnant, un sage qui m’a pris sous ses ailes et qui m’a accompagné dans la lumière, tout comme pour Bianca, et qui de là où il se trouve (dimension supérieure) veille sur elle et toute la tribu.

Dis-lui qu’elle est bien entourée, qu’elle a des protections divines quoiqu’elle en pense. La mort est un nouveau départ, elle doit l’accepter et ranger mes affaires. Lorsque je serai de retour, elle en aura la certitude. J’ai envie de la retrouver très vite, elle me manque aussi. Elle ne peut pas me rater, ce sera une évidence lorsqu’elle me verra.

Dis-lui merci de m’avoir aidé à partir, j’étais bien accompagnée et suis montée directement au jardin des animaux. Cela me donne la possibilité de lui revenir très rapidement. Ce sera elle qui le décidera lorsqu’elle se sentira prête.