La connexion avec SNOOPY a eu lieu dans cette magnifique clairière qui se trouve après le pont des fleurs et juste avant l’entrée du paradis des animaux. Snoopy était couché de tout son long sur le ventre et regardait les abeilles et les papillons butiner et voler d’une fleur à l’autre. Il semblait fasciné par leur danse et tournait la tête à droite, à gauche et aussitôt qu’il m’a vue, il a fait un bond pour se lever et venir à moi.

Je me suis présentée, lui ai expliqué que j’avais des messages et questions de la part de sa gardienne :

Voici mes questions :

Son décès :

– Comment est-il mort ?

– a-t ‘il souffert ?

– savait-il qu’il allait mourir ?

– a t’il choisi sa mort ? 

– a t-il pensé que je l’avais abandonné ?

– voulait- il mourir pendant mon absence ? 

– était-il attendu de l’autre côté ? 

– où est-il maintenant ? 

– qui s’occupe de lui maintenant ? (mes défunts, mes chiens décédés ????)

– Pourquoi ne m’a t’il pas attendu, je devais le récupérer dans les 5 jours ?

Sa vie :

– a t’il était heureux avec moi ?

– a t’il souffert de sa maladie ?

– ai-je été une bonne mère (gardienne) pour lui ?

– Est-ce qu’il m’en veut de l’avoir laissé à Gérard (pendant mon absence) ?

– Est-ce que j’aurais dû le faire soigner davantage ?

– Ai-je fait une erreur alimentaire ?

– Ai-je fait ce qu’il ne fallait pas ?

– a-t’il quelque chose à dire à  Gérard ? Qui se culpabilise aussi de son décès ?

 Son retour :

– va t’il revenir ? Réincarnation possible ?

– Sera t’il réincarné dans la Petite PRUNELLE Coton de tulear Née le jour de son décès ?

– Va t’il m’en vouloir d’adopter une petite Prunelle ?

 Clin d’œil ou messages de sa part :

– comment va-t-il se manifester ?

– est-il déjà venu me voir ? Dans les nuages ou ailleurs ?

 Messages d’amour pour Snoopy

 Je t’aime énormément mon bébé, mon choupinou d’amour et je pense à toi souvent, tu me manques beaucoup. Je te souhaite d’être heureux et de vivre en pleine forme ! Je te demande de  penser  à moi et de me faire des signes. Je ne t »oublierais JAMAIS. Tu as pris une place importante dans mon cœur, et tes cendres seront dans un petit cœur blanc près de mon lit avec ta photo.

Je t’embrasse tous les jours et je te parle ! Je t’adore mon Snoopy !

Toutes les personnes que tu as connues ont eu de la peine de ta disparition subite. Profite de ton Paradis ! Mon gâté !

Je t’attendais, depuis quelques jours je sens qu’elle pense encore plus à moi et je savais qu’elle allait avoir besoin de me contacter pour avoir des réponses à ses questions. Dis-lui tout d’abord merci, merci pour son message d’amour et surtout merci pour les merveilleuses années que nous avons passé ensemble. Je sais que mon départ est difficile pour elle, c’était brutal et trop rapide, elle n’était pas là et la culpabilité de ne pas être présente, de ne pas savoir ce qui s’est passé est grande. J’ai mis beaucoup de temps à me détacher d’elle, sa douleur et son incompréhension m’en empêchaient et ça ne fait pas très longtemps que j’ai traversé le pont pour monter dans cet endroit qui est très beau et où ne règnent que paix et harmonie. Comme je savais qu’elle allait prendre contact avec moi, je suis resté ici à t’attendre afin de profiter de ta présence en toute intimité.

Dis à me gardienne que je l’aime et qu’elle me manque même si je peux la voir, sa présence et ses câlins me manquent. Dis-lui aussi que je savais que nous ne nous reverrions pas lorsqu’elle m’a laissé pour aller se reposer. Je pressentais depuis quelque temps que mon départ était proche, j’avais souvent des douleurs très vives et intenses dans la poitrine et mon pauvre cœur était fatigué.
J’étais sur mon chemin depuis le début de l’année et c’est bien mieux que je sois parti lorsqu’elle n’était pas là, le choc qu’elle aurait eu en me trouvant aurait été violent et elle aurait eu beaucoup de mal à effacer cette image et le traumatisme de sa tête.

Je me suis bien amusé avec les autres chiens la veille, peut-être un peu trop, mais ce n’est jamais assez, n’est-ce pas ? Et cette nuit-là j’ai ressenti une forte douleur et oppression dans ma poitrine et mon cœur n’a pas résisté. Je n’ai pas souffert longtemps, ce fut fulgurant et je suis aussitôt sorti de mon corps pour me réfugier dans le corps astral. Je me suis vu, je savais qu’il ne m’était plus possible de revenir dans mon corps physique et j’ai pensé très fort à toi en me disant que ça allait être cruel et terrible pour toi, du fait que je sois parti pendant son absence.

Mais crois-moi c’est mieux, pour te protéger j’ai préféré mettre un peu de distance entre nous. Je n’avais pas peur, j’étais prêt et surtout je savais qu’on m’attendait, dès que je me sentirais le droit de te laisser, pour m’aider à faire le passage.  Il y avait des humains (homme très proche de toi, père ?) mais aussi tes grands-parents, une femme, 1 homme et compagnons que j’ai connus et avec qui j’ai partagé des moments dans mon existence. Ils étaient là et ils ont patiemment attendu que je sois prêt à partir au jardin des animaux.  Maintenant je suis juste devant l’entrée de ce magnifique paradis et je pousserai la porte après notre échange.

Dis-lui que je ne me sentais pas abandonné, je savais qu’elle me laissait pour des raisons de santé, et pour sa santé à elle, pour la préserver, j’ai préféré ne pas l’attendre. Pardon si cela te fait tellement de peine, mais s’il te plait accepte mon choix et prends-le comme un cadeau pour toi.

J’ai eu une vie de chien merveilleuse, j’étais ton bébé, ton petit garçon, j’avais déjà été abandonné par mon précédent gardien et nous avions un lien très fort tous les deux, tu sais et tu comprendras lequel (miroir).

Je ne peux pas dire que j’ai souffert de ma maladie, parfois un peu fatigué mais ne t’inquiète pas, tu n’as pas fait d’erreur alimentaire et tu ne pouvais guère faire plus pour me soigner. Tu as toujours été une bonne et tendre maman et je ne peux t’en vouloir pour rien. Au contraire, je me suis senti exister et être un membre à part entière dans ta vie, choyé et respecté. Je n’ai pas connu ça avec le précédent gardien, qui ne pensait qu’à se débarrasser de moi. Quel bonheur de t’avoir trouvée ou plutôt retrouvée.

Oui j’étais déjà chez toi dans une autre vie et j’ai eu beaucoup de chance que tu m’ais cherché et repris avec toi. Je t’aime et me suis senti aimé, tu étais moi et j’étais toi. Seulement voilà, pour continuer notre belle aventure ensemble, car tu as encore bien besoin de moi dans ton quotidien pour avancer sur ton chemin, il valait mieux que je monte me reposer et me ressourcer, afin de pouvoir redescendre dans le corps physique d’un petit chiot en bonne santé.

Je sais que tu es prête, et après notre échange je pousserai la porte du paradis des animaux pour me ressourcer et préparer mon retour. N’aie aucune crainte, je serai fidèle au rdv et tu me retrouveras en Prunelle, n’est-ce pas un signe son jour de naissance ? Et tu auras encore d’autres signes de ma part avant que je revienne à la maison. Sois attentive et tu verras.

Depuis que je suis dans cette belle clairière, je peux te faire des coucous et je ne m’en prive pas.

Mes cendres ne sont que les restes de mon corps physique, ce qui est important c’est mon âme qui elle, est éternelle et aspire à te retrouver très vite. Demande pardon à Gérard de ma part de l’avoir choqué et d’être parti alors qu’il avait la responsabilité de me garder et me protéger. Mea culpa, il ne doit pas culpabiliser, mais accepter cette fatalité comme un cadeau de ma part à toi ma maman adorée.

Mais ma place, après ce petit passage dans l’au-delà, est de nouveau auprès de toi, et lorsque je serai descendu dans le corps de cette petite, tu le sauras tout de suite, ce sera une évidence pour toi et nous pourrons continuer notre route ensemble.

A bientôt, je t’aime.