width=La connexion avec Sophia s’est faite sur un chemin très accidenté. Elle était allongée sur son flanc droit et m’a dit, après m’être présentée à elle :

Je suis très heureuse qu’on m’envoie quelqu’un capable de me comprendre et de m’entendre car j’ai besoin d’aide pour faire mon passage dans l’au-delà. Ici ce n’est plus ma place mais les souffrances accumulées au cours de ma courte vie terrestre m’empêchent de partir au jardin des animaux.

Je t’aiderai Sophia à faire le passage, mais dis-moi si tu es au courant de ton adoption prévue en France chez une gardienne avec un cœur rempli d’amour et d’empathie pour les animaux et surtout les chats ?

Oui je le savais, mais je ne voulais pas y aller. J’ai tellement souffert de la cruauté humaine que la pauvre aurait eu beaucoup de mal même avec un cœur rempli d’amour, de me mettre en confiance et surtout mon handicap (incontinence) aurait été très difficile pour elle. J’ai préféré partir (blocage des reins) pour me reposer et me ressourcer afin de pouvoir peut-être un jour lui revenir dans le corps physique d’un chat en bonne santé.

Dis-lui que c’est tout à son honneur de vouloir s’occuper de chats handicapés, mais Dieu sait que ça reste une tâche difficile à assumer et elle n’a pas à se sacrifier pour un chat qui n’a, pour être honnête, aucun lien spirituel avec elle. Celui-ci se serait créé et se peut encore, car de là-haut je pourrai la guider et l’accompagner sur son chemin de vie.

Amour et gratitude à cet être empreint d’une grande générosité, capable du don de soi pour le monde animal. Si son action pouvait servir d’exemple et donner une leçon de vie aux humains, l’univers le lui rendra.

Je transmettrai ton message Sophia, es-tu maintenant prête à partir ?

Elle est venue à côté de moi et je l’ai accompagnée jusqu’au pont des fleurs. Elle l’a traversé sans se retourner. Arrivée de l’autre côté, elle m’a dit merci à elle, merci à toi et s’est noyée dans la lumière de l’escalier de l’arc en ciel.

Au revoir Sophia, retrouve la paix dans ton âme.