17.StrumpfetteTu sais l’immense peine que j’ai ressentie à la mort subite de Strumpfette. Ta communication avec elle et le message qu’elle m’a délivré m’ont bouleversée. J’avais effectivement beaucoup culpabilisé à la mort de ma grand’mère qui est décédée d’un arrêt de cœur en maison de retraite, elle qui aurait aimé mourir chez elle. Alors, elle m’a envoyé Strumpfette comme guide pour me déculpabiliser en lui permettant de mourir (également d’un arrêt de cœur) dans sa maison. Il fallait que tu existes pour que ce message puisse me parvenir. Tu as un don merveilleux, et je te remercie pour tout le bien que tu fais aux animaux et à leurs gardiens.

Raymonde