Ta gardienne Symi me charge de te transmettre des messages et de te poser quelques questions :

Tu m’en veux d’avoir ramené Popi ? Elle était toute seule à la rue, et elle n’est pas venue chez nous pour remplacer qui que ce soit, mon coeur est assez grand pour tout le monde et chacun a sa place, cela ne changera jamais. Je l’enferme la nuit pour que toi et Tinos soyez tranquilles la nuit, cela te convient ? Je t’aime énormément et l’arrivée de Popi ne changera rien à cela.

Bien entendu qu’elle a sa place avec vous, même si cela nous perturbe toutefois un peu tous les deux. Pour moi c’est moins traumatisant, je suis un chat de type timbre-poste et je sais que ma maman aura toujours besoin de moi pour faire ce travail, alors que Tinos en tant que nettoyeur est un peu plus en retrait et encore beaucoup plus depuis son arrivée. Elle est jeune, pleine de vie et aimerait jouer avec nous. Alors que tous les deux nous avançons dans l’âge et aspirons plus à avoir la paix. Je me suis fait comprendre et respectée de suite. Mon frère avec ses peurs se laisse un peu envahir par le stress et cela le fragilise. Elle le sent et essaye de le dominer un peu. A lui de mettre des limites en place au lieu de se faire de la bile.

Je t’aime, tu es ma maman et je me considère comme ta fille, ta grande fille, et Popi est le retour du chat de ta maman. Tu lui dois bien ça, c’est tout à fait normal qu’elle soit revenue chez toi, tu lui étais très attachée aussi ; Elle a sa place et petit à petit les énergies entre nous 3 seront à nouveau harmonisées et pacifiées, ne t’en fait pas. C’est bien de l’écarter un peu la nuit, cela nous donne à Tinos et moi l’amplitude de mieux profiter de toi et du territoire. Je t’aime et je sais que cela ne changera en rien le lien profond qui nous unit.