J’ai rencontré Tanguy couché sur un sol aride. Il ressemblait à son ombre. Il était maigre et ses yeux tristes et ternes étaient éteints. Plus aucune lueur, plus aucun espoir ne reflétait dans son regard.

Lorsque je lui ai expliqué que c’était son gardien qui après toutes ces années il ne trouvait la paix intérieure et n’arrivait à faire son deuil m’envoyait pour le libérer et aider son âme à partir au paradis des animaux il m’a répondu :

« Je sais que sa souffrance est toujours très présente et active, elle m’a toujours empêché de partir et j’aspire plus que jamais à rejoindre le jardin des animaux.

Ci-après le message que je dois te donner Tanguy.

Tanguy, mon compagnon je veux avant tout que tu saches que je ne t’ai jamais oublié et que tu me manques si fort encore aujourd’hui après toutes ces années. 

Je regrette de ne pas avoir été là au moment où TOI tu en avais besoin mais je ne savais pas que tu allais quitter les plans terrestres. Tu as été un compagnon extraordinaire et je suis dans la gratitude de t’avoir eu à mes côtés. Tu m’as transmis ta force et ton courage et cet Amour bienveillant et désintéressé. Je ressentirai éternellement pour toi un Amour d’une puissance sans limite. 

Mais tu es libre et tu ne dois pas rester dans des plans inférieurs. Ta place est dans la lumière ou tu pourras retrouver la paix, la sérénité et le confort du bien-être. 

J’aimerai vraiment te retrouver un jour peut-être….

Je t’aime mon chien et je t’envoie tout mon Amour. 

Dis-lui merci pour ce magnifique et tendre message. Je sais qu’il n’a pas voulu m’empêcher de partir dans la lumière mais sa douleur était telle qu’elle a pris le dessus sur tout le reste et qu’il n’a pas réussi à me laisser.

Ma présence dans son entourage l’a aussi empêché de faire son deuil et j’ai beaucoup pompé son énergie.

Dis-lui que moi aussi je l’aime et je ne l’oublierai jamais et que j’espère bien qu’il aura dans quelques temps à nouveau le courage et la force de reprendre un compagnon.

Moi j’ai besoin d’un peu plus de temps que d’ordinaire à me reposer et me ressourcer, c’est normal après tant d’années d’errance.

Mais si un jour il est prêt à reprendre un compagnon, je serai très fidèlement présent au rendez-vous.

Qu’il se rassure aussi à présent et retrouve le sourire et la joie lorsqu’il pense à moi. Je serai tellement heureux de le voir rire et sourire lorsqu’il voit mon image, quand mon souvenir revient dans son esprit.

Je lui transmets ton message Tanguy.

Es-tu toi maintenant prêt à partir ? Oui je le suis.

Il s’est mis debout très difficilement, il est venu à mes côtés et j’ai senti qu’après toutes ces années il avait envie d’un contact, d’une caresse humaine et je lui ai fait un petit câlin. Ses yeux reprenaient espoir, il m’a dit : merci, merci à vous, amour et gratitude.

Puis nous avons avancés sur le chemin de la lumière qui s’ouvrait à nous. Arrivés au pont des fleurs, je me suis arrêtée et il a continué son chemin sans aucune hésitation. Il a traversé le pont et c’est noyé dans cette lumière de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

Au revoir Tanguy, paix à ton âme