tchoumine1J’arrive sur le chemin et j’aperçois Tchoumine de l’autre côté du pont des fleurs, assise dans un magnifique pré d’un vert très tendre. Il y a des fleurs de toutes sortes et de toutes les couleurs. Je prends contact avec elle, lui explique qui je suis et que j’ai un message de sa gardienne et aussi quelques questions à lui poser.

Oui je sais et c’est bien dommage qu’elle ne t’ait pas contactée de suite. Après notre échange, je termine ma transition et pousserai la porte du jardin des animaux. Si elle t’avait contacté plus tôt, j’aurais déjà pu me reposer et me ressourcer pour lui revenir, mais ce sera pour un peu plus tard.

Elle a un message pour toi Tchoumine :

« Mon ange, on est désolé de t’avoir fait euthanasier. On n’avait pas réalisé que tu avais tant maigri et que tu avais des problèmes de santé. On ne voulait peut-être pas le voir et on te demande pardon si tu as souffert. La décision a été terriblement dure à prendre, mais on t’aimait trop pour te laisser souffrir. »

Oui je sais, même s’ils ont pris la bonne décision, il y a encore une petite pointe de culpabilité et après cet échange, je pourrai enfin accéder au paradis des animaux. Dis-leur qu’ils ont pris la bonne décision. C’est vrai que j’étais malade et sur mon chemin depuis plusieurs mois. S’ils ne l’ont pas vu, c’est aussi parce-que je ne voulais pas qu’ils le voient. Je n’ai pas trop souffert, explique lui que nous les animaux avons cette faculté de sortir de notre corps lorsque nous souffrons et que lorsque nous sommes dans l’astral tout devient beaucoup plus facile et supportable. Je sais combien cette décision leur a été difficile, mais je leur en suis reconnaissante d’avoir osé le faire. C’était mon souhait et si j’avais pu j’aurais bien aimé leur éviter cette épreuve. Mais j’avais terminé ma mission et le moment était venu pour moi de partir pour me reposer et me ressourcer.

Auprès de qui avais-tu une mission Tchoumine ?

Ma gardienne S…….. J’étais chargée de l’assister afin de lui apprendre le détachement affectif, l’aider à aimer d’une manière un peu moins tendue et beaucoup plus fluide. Aimer sans souffrir, aimer sans être dépendant d’une personne ou d’une situation. J’ai réussi ma mission et le temps de remonter était venu pour moi. Maintenant je suis bien, je me sens légère et en pleine forme. J’ai l’impression de voler, tellement je me sens légère et je ne ressens plus aucune douleur. Oui je savais, lorsqu’ils m’ont emmenée chez le vétérinaire que je ne reviendrais plus et je n’avais pas peur. J’étais bien accompagnée dans l’amour et la compassion. Lorsque la porte s’est ouverte, il y avait du monde qui m’attendait, il y avait une jolie fée (quelqu’un de la famille décédée jeune) et aussi un chat et un chien. Ils m’ont accompagnée jusqu’au pont des fleurs que j’ai traversé sans aucune hésitation.

Lorsque tu seras au jardin des animaux Tchoumine, viendras-tu de temps en temps les voir ?

Je suis et je resterai toujours reliée à elle où que je sois et jusqu’à ce qu’un jour je revienne la voir. En attendant oui de temps en temps, je leur enverrai un signe ou me manifesterai pour leur montrer que mon âme est toujours là et que je ne les oublie pas. Si je leur pardonne d’avoir repris une autre chatte ?

Ils t’aiment et t’aimeront toujours, mais c’était trop dur de ne plus avoir de minette à la maison.

Mais bien sûr que je leur pardonne, je n’ai d’ailleurs rien à leur pardonner. Nous les animaux ne sommes pas dans le jugement et ne souhaitons que votre bien-être et votre bonheur. Ils ont besoin de l’énergie d’un chat, d’un guérisseur et c’est très bien qu’ils ont repris une chatte en forme et en bonne santé. Elle saura leur rendre le sourire et remplir la mission qu’elle a aussi auprès d’elle, je l’ai un peu guidée et veillerai à ce qu’elle puisse faire son travail en toute quiétude. J’ai déjà demandé à Babou de la laisser prendre ses marques et son territoire. Il a compris et s’est calmé depuis. Je pourrai toujours communiquer avec eux et ce sera encore plus simple lorsque je serai dans ce havre de paix où ne règne qu’amour et harmonie.

Ils t’embrassent de tout leur cœur Tchoumine.

Merci moi aussi je les aime très fort et leur fait plein de poutous.

J’ai pris congé de Tchoumine qui s’est levée et s’est dirigée très félinement vers cette petite porte dorée, qui à son approche s’est ouverte et m’a laissé entrevoir une belle lumière orange avec de petits anges blancs qui sont venus l’accueillir.

Au revoir Tchoumine, repose-toi et ressource-toi.